Les Nécrosoris au pouvoir, la traque commence
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Ewen, une guerrière à ne pas froisser.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Ewen, une guerrière à ne pas froisser. Ven 29 Juil - 6:11

[list]
♫♫ EWEN. CILE



© Aqualïs
Feat "Aqualïs"

    ♪♪♪ CARTE D'IDENTITE

    Nom:Cile
    Prénom:Ewen
    Surnom:
    Homme/Femme
    Race: Humaine
    Age:18 ans terriens
    Elément: Feu
    Type: Alpha
    Alliance: Eternia


♫♫ EWEN ET SA VIE


    ♪ Caractère (5 lignes min):
    Ewen a un caractère bien trempé. Un passé douloureux l’a forcée à grandir trop vite et a ainsi forgé son tempérament d’acier. Préférant la solitude à la foule, elle se méfiait des autres individus, pestant sans arrêt contre le nombre croissant d’habitants de cette planète et celui décroissant du nombre de lieu où l’on pouvait être seul sans être dérangé. Ewen avait tendance à être très têtue et quand elle avait un but, une seule chose avait la force et la puissance de l’arrêter : la mort. Chassant pour vivre, vivant dans la nature sauvage, elle n’avait pas l’habitude de côtoyer les membres de son espèce, ni des autres espèces d’ailleurs. Plusieurs fois elle avait croisé un ermite qui lui avait conseillé de retourner à la civilisation afin d’avoir une vie plus simple, mais Ewen avait fini par le faire taire, le menaçant de dévoiler sa présence à sa famille qui serait très contente de le retrouver et de lui faire payer ses absences. Ewen avait aussi une âme généreuse avec ceux qu’elle connaissait, et qui se comptait sur les doigts d’une main. C’est ainsi qu’elle rendait régulièrement visite à cet ermite afin de le nourrir, chose qu’il n’aurait pas fait sans ça. Afin de ne pas avoir l’air dépendant, cet ermite partageait, en échange, ses connaissances du monde.

    ♪ Physique (5 lignes min):
    Ewen avait un physique un peu passe partout, aucun trait remarquable si ce n’était ses oreilles plus longues que la norme humaine, la faisant passer pour une elfe aux yeux des personnes qui ne la connaissait pas ou peu. Ayant de longs cheveux blonds, Ewen portait constamment un bandeau incrusté de rubis, seul souvenir de sa famille avec l'épée, dont la couleur était assortie au reste de ses vêtements, tous rouges, de ses épaulières à la garde de son épée en passant par ses gants. Avec ses 40 kg toute mouillée, sa taille de guêpe et son mètre 70, elle paraissait frêle et faible, mais c’était sans compter sa vivacité, sa force de caractère ainsi que son agilité tant qu’à l’utilisation de son épée que celle de ses pouvoirs magiques, dont l’apprentissage lui coûta beaucoup. En effet, Ewen gardera a jamais des traces de ses entraînements noyées dans celles de son passé. Son corps était parsemé de cicatrices en tout genre... Coup d'épée, de fouet, ainsi que des brûlures dues à ses tentatives malheureuses de maîtriser ses pouvoirs. Ses yeux, d’un bleu teinté de gris, devenait vert émeraude lors de ses incantations et étaient assez perçant pour une simple humaine. Coincée entre ses omoplates, un tatouage témoignait d’un obscure passé. D’ailleurs, toutes les personnes qui ont vu ce tatouage sont mortes à présent.

    ♪ Histoire (10 lignes min):
    Ewen était née dans une famille noble d’Asrrah. Ses parents vivaient heureux dans un petit domaine proche de la frontière avec Tivnia. Ils avaient des domestiques qu’ils traitaient aussi bien que possible. Ewen avait eu la chance d’avoir de nombreux professeurs lui enseignant diverses matières comme le maintien, l’élocution et la prestance ainsi que d’autres matières « artistiques » comme la broderie ou l’aquarelle et aussi l’équitation, bref, toutes ces choses qui siéent à une jeune fille de bonne famille. Mais Ewen aurait voulu apprendre à se battre, mais cela ne se faisait pas, alors elle espionnait son père lorsqu’il s’entraînait à la magie et à la manipulation des armes. Ewen était toujours en admiration devant l’épée de son père, épée qui restait toujours dans son présentoir. Ewen avait eu l’autorisation de s’en occuper, de la nettoyer et avait l’interdiction de l’utiliser. Malgré la progression d’Ewen au combat, celle-ci, faite en cachette, fut inutile lors de la soirée de ces huit mille ans. Le jour de son anniversaire, Ewen et ses parents étaient allés dans un village éloigné. Là-bas, des saltimbanques avaient tenté de les arnaquer mais avaient échoué. De retour dans leur domaine, les Cile avaient fait la fête pour leur fille mais en plein milieux de la fête, le père entendit des bruits étranges provenant de la cour et voulant s’y rendre se fit sauvagement tué. La mère vit ce qui s’était passé et, voulant sauver sa fille, la força à fuir et resta en arrière pour faire diversion. Jeune, inconsciente et trop sûre d’elle, Ewen se précipita dans la salle d’arme et s’emparant de l’épée de son père, fit demi-tour pour sauver sa mère. Malheureusement, quand elle arriva dans la cours, les intrus avaient déjà tué tout le monde et mis le feu au château. Apercevant cela, Ewen voulu fuir, mais le chef des brigands la vit et la rattrapa. Il s’agissait du chef des saltimbanques rencontrés le jour même qui étaient venu afin de se venger. Quand il attrapa la jeune fille, il lui arracha l’épée des mains et décida de faire de cette enfant une esclave. De retour dans leur camps, ils lui gravèrent un tatouage entre les omoplates pour prouver son appartenance à ce groupe de bandit ainsi que de neutraliser ses pouvoirs. Malheureusement pour eux, la rage d’Ewen combinée à sa ténacité réussi à briser l’enchantement. Toutes les nuits, pendant que ces esclavagistes dormaient, la jeune fille s’entrainait à sa maitrise du feu et de l’épée avec un bout de ferraille usagée qu’elle avait trouvé et réussi à cacher lors de ses périples avec cette bande de gredins. Une nuit, alors qu’elle avait seize mille ans, elle rencontra un ours enragé. Ne voulant fuir, Ewen se dit qu’il valait mieux mourir ainsi qu’avec les saltimbanques. S’armant de son courage, la jeune esclave réussi à tuer la créature. Affamée car le combat fut rude, elle se nourrit de la viande fumante du cadavre de sa victime. Cette épreuve avait été comme un test, sûre de ces capacités elle se barbouilla le sang de l’ours sur elle et attendit que l’aube vienne et avec elle, le réveil de ses oppresseurs. Lorsqu’elle fut certaine que tous avaient remarqué son absence, elle arriva dans le camp, les yeux obscurcis par la haine et la volonté de vengeance. Ce fut un massacre, tout le monde tenta de fuir, mais personne ne réussit. Le chef des saltimbanques s’était caché sous sa tente pendant le combat. Une fois tous les autres tués, Ewen attendit qu’il ressorte de son entre, ce qu’il fit, tremblant, l’épée du père de la jeune fille dans les mains. Quand il aperçut son ancienne esclave, celle-ci le regarda avec un éclat de folie dans les yeux. Elle se dirigea vers lui et lui prit l’épée des mains. Levant l’arme vers le ciel, elle dit à celui qui avait détruit sa vie :

    -Mon but quand j’ai pris cette épée, il y a si longtemps, était de te tuer. Je n’ai pas pu à l’époque, mais maintenant si !

    Elle abattit alors l’arme sur l’être tremblant qui était face à elle et fut éclaboussée de son sang, qu’elle s’empressa de nettoyer, elle ne voulait plus être souillée par un tel monstre.

    Etant enfin libre, Ewen décida de retourner dans son domaine qu’elle retrouva en ruine. Personne n’avait voulu le restaurer, croyant qu’il était maudit. Ewen y retrouva le squelette de ses parents, calcinés. Auprès du cadavre de sa mère, elle trouva un bandeau incrusté de rubis. La jeune orpheline décida de le récupérer, en souvenir de sa mère. Et c’est donc ainsi, portant le bandeau de sa mère sur la tête, l’épée de son père au côté et les vêtements ignifugés qu’elle avait trouvé après avoir brulé le campement des esclavagistes, qu’elle se dirigea vers la forêt. Là, elle y rencontra un ermite qui lui enseigna ce qu’il savait. Lorsqu’il mourut, Ewen, âgée de dix-huit mille ans, décida de quitter la forêt et de parcourir le monde.

    ♪Qualités (trois): courageuse-généreuse-tenace
    ♪Défauts (trois):têtue (le mauvais côté de tenace)- vindicative- lunatique


♫♫ Test RP

    Quinze lignes sont demandées sur un des thèmes suivants: duel, duel élémentaire, rencontre avec un ami, rencontre avec un ennemi, cours de magie élémentaire ou balade dans une ville.


La première chose qu’Ewen fit, c’est se diriger vers la capitale d’Asrrah. Le voyage fut long. De nature et d’instinct, Ewen aurait préféré éviter les villages et les petites villes, mais plus elle approchée de son but, moins la nature sauvage était présente et Ewen était obligée de visiter ces villes de plus en plus grandes et riches. Quand elle arriva à la capitale, elle fut stupéfaite. Celle-ci était dix fois plus grande que le plus grand village qu’elle n’avait jamais visité avec ses parents ou les saltimbanques. La ville était entourée d’une immense muraille et à chaque porte des soldats veillaient et surveillaient les entrées et les sorties. Quelque peu hésitante, Ewen se dirigea tout de même vers les portes les plus proches. Arrivant devant les gardes, ceux-ci voulurent lui prendre son épée, mais réagissant avec vivacité, la guerrière plaqua le premier garde contre un mur et pris le deuxième par la gorge.
- Pourquoi voulait vous prendre ce qui m’appartient ?
Demanda-t-elle aux gardes. Celui qu’elle avait plaqué contre le mur répondit d’une voix étranglée :
- C’est la règle, on ne rentre pas dans la ville avec une arme, pitié, on n’a fait que notre devoir
Plongeant alors ces yeux dans ceux du soldat, Ewen répliqua :
-Je pourrais vous tuer tous les deux, ici et maintenant, mais je ne le ferai pas car je ne prends pas la vie de personnes qui ne m’ont rien fait. Alors, maintenant, je vais vous relâcher et je vais entrer dans cette ville avec mon épée et ceux, sans que personne ne fasse quoique ce soit contre, c’est d’accord ?

Les témoins de cette scène ne comprirent jamais pourquoi les gardes obéirent à cette jeune sauvageonne, un éclat dans son regard ? Ou bien était-ce la peur de se faire tuer ? Quoiqu’il en soit le garde hocha la tête et Ewen le relâcha lui, ainsi que son collègue qui commençait à devenir bleu et entra dans la capitale du pays d’Asrrah.


♫♫ Vous



    ♪Code du règlement: *Validé by Kylia !*

    ♪Comment avez-vous trouver le forum? Lune d'Azur m'en a parlé

    ♪Expérience en rp (?/10): Je connais un autre forum RP et j'y suis depuis quelques années mais en y allant et en repartant...

    ♪Autres:


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ewen, une guerrière à ne pas froisser. Ven 29 Juil - 6:14

Impec' !
Je te valide de suite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ewen, une guerrière à ne pas froisser. Ven 29 Juil - 6:14

merci^^
Revenir en haut Aller en bas
Sérénade Mo
Élite des Résistantsavatar
Compte Héros :

Messages : 547

Magie : Mage de Terre.

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Ewen, une guerrière à ne pas froisser. Ven 29 Juil - 6:15

Et bien... Quelle belle prez!! Ton code est bon, tout est parfait! Mais, vu que je suis que modo, je ne peux pas éditer ton message pour l'écrire :)
Juste, il faut que le staff se mette d'accord si on met finalement tout les nouveaux au rang gamma et qu'ils évoluent après....

LLLUNNE,KKKYYYLLIIAAAAAAAA!!! On a besoin de vous!


Bienvenue, encore ^^

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Hope is the best weapon you can ever find.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ww.wix.com/jemilyrime/IrisSkypainting
Lune d'Azur
avatar
Race : Elfe crudelis

Compte Héros :

Messages : 667

Magie : Elémentaire, ombre, mage

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Ewen, une guerrière à ne pas froisser. Ven 29 Juil - 6:16

Non, chacun choisis le niveau qu'il veut pour l'instant. On verra après à partir du 25 ème membre. mais noramlement Sérénade, tu peux éditer.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedesephia.creer-forums.com
Sérénade Mo
Élite des Résistantsavatar
Compte Héros :

Messages : 547

Magie : Mage de Terre.

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Ewen, une guerrière à ne pas froisser. Ven 29 Juil - 6:17

Nan, ze peux pas T.T

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Hope is the best weapon you can ever find.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ww.wix.com/jemilyrime/IrisSkypainting
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ewen, une guerrière à ne pas froisser. Ven 29 Juil - 6:21

Voilà, validée !
(c'est ptêt parce que j'éditais en même temps que Sérénade pouvait pas éditer)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ewen, une guerrière à ne pas froisser. Ven 29 Juil - 19:59

Benvenue ^^ (en retard mais pas grave Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ewen, une guerrière à ne pas froisser. Ven 29 Juil - 23:33

Merci^^ Mais tu me l'as dit sur la chat box
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ewen, une guerrière à ne pas froisser. Sam 30 Juil - 1:10

Oui mais c'était pas officiel ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ewen, une guerrière à ne pas froisser.

Revenir en haut Aller en bas

Ewen, une guerrière à ne pas froisser.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde d'Eséphia :: Administration :: Présentations :: Archives-