Les Nécrosoris au pouvoir, la traque commence
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[AMAJ] Les Etrangers à Méséria [PV Sarah, Lune d'Azur et Alcro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Zohéir X'enlil
Élite des Assassins ~ Neutreavatar
Compte Héros :

Messages : 753

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: [AMAJ] Les Etrangers à Méséria [PV Sarah, Lune d'Azur et Alcro] Lun 6 Fév - 7:41

Zohéir ouvrit lentement les yeux et papillonna des paupières. Par la lucarne de la chambre filtraient les premiers de soleil de l’aurore. Le jeune elfe se redressa et s’assit dans les draps. Il ne comprenait pas ce qui venait de lui arriver. Avait-il vraiment… dormit ? Il posa un pied à terre, puis l’autre. Une sensation inconnu lui parcourut le corps et l’empêcha de se lever. Il voyait cela comme le bien d’avoir goûté au sommeil. Quand ses souvenirs de la veille lui revinrent, il se releva d’un bond et se précipita vers la porte. Zohéir se trouvait encore chez Sarah, dans la même pièce. Dans le couloir, il fut soulagé en constatant que la chambre de la jeune animux était toujours close. Elle devait dormir encore.

Zohéir s’assit en tailleur sur le sol et observa la porte. Il avisa une horloge trônant sur le mur et put constater qu’il était très tôt. Sarah ne pouvait pas être levée, c’était évident. L’elfe se contenta de compter les secondes jusqu’au réveil de la jeune fille, essayant de se caler sur les Tic Tac incessant de l’horloge. Il patienta là près d’une heure avant que la porte de la chambre ne s’ouvre sur une Sarah tirée du sommeil. Zohéir se releva et lui adressa un signe de tête en salut.

Ils partirent très vite. Comme l’avait si bien dit la jeune fille la veille : ils mettaient les voiles. Pour aller où, ça, l’elfe l’ignorait. Et il s’en fichait comme de son premier meurtre. Ce qui l’importait, c’était de partir. Enfin, partager le rêve de Sarah. Il n’emporta avec lui que le strict minimum. C’est-à-dire : rien. Ah si, son poignard, qu’il gardait continuellement avec lui. Le soleil était loin de son zénith lorsqu’ils quittèrent la maison et dire adieu à Lansline. Leur destination : Méséria.

Pourquoi ? Ça aussi, il fallait le demander à Sarah. Et puis cette destination n’enchantait pas plus que ça Zohéir. Une ville signifiait des habitants. Des habitants signifiaient de la foule. Le jeune elfe serra les dents. Dans les rues de la cité, il fut très vite mal à l’aise, même avec le peu de citoyens qui empruntaient ces rues. Alors il fit comme il le faisait si bien : il suivit Sarah des toits. Il progressait agilement sur les tuiles, ayant fait cela tant de fois. Les toits ne recelaient plus aucun secret pour lui. De là où il se trouvait, il pouvait suivre aisément la jeune animux et ne pas la quitter des yeux. Mais bon, quand il faillit se casser la figure à plusieurs reprises en fixant Sarah et non sa route, il renonça à l’épier continuellement.

Au bout d’une bonne demi-heure dans les rues, ils se dirigèrent vers le palais royal. Zohéir ne savait toujours pas ce que cherchait la jeune fille mais la suivait sans y penser. Non, il n’était pas un chien. Plutôt… un garde du corps. Le palais était comme dans le souvenir de l’elfe : grand, imposant et magnifique. Et de jour comme de nuit, il semblait tout aussi glorieux. Zohéir se surprit à se demander si Lune d’Azur Laneus s’y trouvait en ce moment.

Les deux adolescents pénétrèrent dans le château avec émerveillement. L’intérieur était exactement comme l’extérieur : grand, imposant et magnifique. Vu que l’elfe ne parlait jamais, il prenait très attention aux choses, aux mots et aux sons qui l’entouraient. Et là, il ne savait plus où donner de la tête. Il n’avait jamais vu d’endroit semblable, et se demanda s’il en existait vraiment. Il resta bouche bée. Et je peux vous assurer que, pour quelqu’un de la rue qui n’est pas habitué à un tel environnement, débarquer ici peut faire un choc.

Zohéir était vêtu de sa façon habituelle, comme la veille et les jours avant, sauf qu’il portait une cape et avait rabaissée la capuche de celle-ci sur sa tête. Il essayait d’attirer le moins possible l’attention sur lui car, dans le palais, impossible de courir sur les toits ou de se cacher sans risquer de se perdre. Mais sa trop grande discrétion fit un peu l’effet inverse dans cet environnement. Il soupira et ses épaules s’affaissèrent. Il n’était définitivement pas fait pour vivre entouré. La présence de Sarah lui était déjà inhabituelle, alors le palais… il lui était complètement hostile. Zohéir se força donc à marcher en fixant ses pieds pour ne pas devoir supporter le regard pesant des courtisans que lui et la jeune animux croisaient sur leur passage. C’était très… frustrant, de se sentir observer de la sorte. Comme si des centaines d’yeux étaient posés sur vous continuellement, observant et enregistrant le moindre de vos mouvements.

Une goutte de sueur glacée perla sur le front du jeune elfe. Il posa instinctivement la main sur la garde de son poignard. Ici, comparé aux toits, tout lui était inconnu et donc potentiellement hostile et dangereux. Maintenant que Zohéir avait fait le tour des qualités du palais, il ne voyait que ses défauts. Les courtisans qui pourraient devenir des ennemis, les interstices un peu trop sombres, etc. Non, l’elfe n’est pas un paranoïaque. Il n’a juste pas du tout l’habitude de se trouver dans un tel endroit. Mais Sarah se trouvait près de lui, c’était tout ce qui importait. Aucun des deux ne pipait mots depuis le début du voyage, ni elle ni lui. En même temps, pour ce dernier, c’était logique.

Sarah semblait sûre du chemin à prendre, ce qui n’était pas forcément véritable. Elle paraissait préoccupée. Zohéir l’observa quelques instants puis arrêta lorsqu’il remarqua que deux courtisans épiaient la jeune animux en émettant des sifflements. L’elfe les fusilla du regard et ils se turent tout de suite. Pour la deuxième fois depuis leur arrivée au palais, Zohéir soupira. Condamné à son triste sort, le misanthrope suivit Sarah encore quelques instants dans les couloirs du palais. Il ne connaissait toujours pas leur destination et cela commençait à se stresser. Il se fichait de ne pas être informé mais là, c’était plus une question de prudence qu’autre chose. Il était un assassin après tout. Un assassin dans le palais royal. Ça sonnait faux.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Il y a à peine un instant, on m'a regardé pour toujours.
On n’est pas misanthrope pour rien, ni philanthrope pour les autres.
I'm Bro. The only Bro.




ZagZag, Cow.


Dernière édition par Zohéir X'enlil le Sam 14 Avr - 5:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [AMAJ] Les Etrangers à Méséria [PV Sarah, Lune d'Azur et Alcro] Mer 8 Fév - 2:06

Sarah passa une courte et belle nuit, quand elle se réveilla, il devait être 9h, quelque chose dans ces zones là .. La jeune fille se leva de son lit et s'habilla. Un petit regard vers la fênetre lui conseilla alors de mettre uniquement une pull, la bloose ne sera pas utile. Sarah enfilla alors, un tee-shirt noir aux manches longues, un sweat encore noir, un jean's et des chaussures tout terrains. Comme elle ignorait ce qu'il les attendait, elle mit alors une ceinture ou elle y plaça quatre couteaux de jets, deux a droite, deux a gauche.

Prête, Sarah prit juste une fine écharpe noire et sorti de sa chambre. Elle se dirigea devant la porte de la chambre juste à côté et attendit avant d'entrer .. La veille, elle avait rencontré un jeune elfe, il avait dit qu'il ne quitterai pas Sarah, celle ci avait donc pensée pouvoir réaliser son rêve .. Elle ne savait pas si elle entrait comme sa ou si elle toquait .. Non ! Sarah ouvrit la porte et aperçut le jeune garçon assit sur le lit. La jeune fille lui fit alors un sigle de tête, histoire qu'il la suive puis il descendirent dans le salon.

Une fois descendu, Sarah partie seule dans une pièce de la maison ou elle prit un arc qu'elle plaça dans son dos. Elle chercha ensuite le carquois et les flèches puis s'équipa. Ne vous inquiètez pas, tout ceci n'est pas lourd et Sarah a l'habitude de faire des course poursuite, roulades ect avec ses armes .. Oh oui elle c'est entrainée dur ! Quand elle retourna dans le salon, l'elfe était prêt et ils partirent ...

Après quelque heure de voyage, les deux amis furent arrivés a leur destination : Méséria. Sarah et Zo durent marcher un peut de temps avant d'arriver devant un immense palais : Le palais Royal. Dedant y vivait la "chef" des Eternials, sont nom était Lune D'azur. Sarah ne cherchait pas cette femme, elle avait au fond d'elle, l'envie de retrouver ses parents ou quelqu'un de sa famille .. Les deux intrus entrèrent donc dans le palais.

A l'intérieur, c'était beaucoup plus immense que Sarah ne l'imaginait, c'était magnifique ! La jeune fille regardait tout les recoins des pièces ... Malgré cela, il y avait des "gardes", des personnes qui protégeait l'entrée d'une porte.

*C'est surement ici que se trouve Lune D'azur*

Sarah se demanda si cette Lune D'azur connaissait sa famille et si elle savait ou ils étaient allés .. Sarah s'approcha donc de la porte mais les deux gardes sortirent leurs armes. Derrière elle, des personnes la sifflait. Zo les firent tair du regard ce qui fit sourir Sarah. La jeune fille tourna le regard vers les deux gardes quand elle demanda a voix base.

- J'aimerais voir Lune D'azur.

Ils ne bougèrent pas. Sarah, impatiente regarda l'elfe, qui lui n'avait pas bougé, elle s'avança vers lui et lui marmona.

- Tu croit que si on les attaques on aura des problèmes ?

La question était un peu bidon. Si l'on tue les gardes d'un palais royal, on a plus que des problèmes !! Mais Sarah n'était pas patiente, elle avait une idée en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Lune d'Azur
avatar
Race : Elfe crudelis

Compte Héros :

Messages : 667

Magie : Elémentaire, ombre, mage

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: [AMAJ] Les Etrangers à Méséria [PV Sarah, Lune d'Azur et Alcro] Ven 17 Fév - 5:32

Lune d'Azur sortait d'une réunion avec le reste de ses ministres et quelques économistes. Le sujet de cette réunion était la nouvelle réforme du budget pour ce nouveau millénaire. Elle était restée là à regarder les ministres parler entre eux. Ils étaient plutôt satisfaits, les taxes aller diminuer, les salaires allaient augmenter, et la croissance du pays était de 4%. C'était bon pour eux car si le peuple était content, ils garderont leur post encore un moment. Lune d'Azur ne disait pas grand chose dans ce genre de réunion, elle se contentait d'observer et d'écouter. En bref, elle s'ennuyait.
Elle avança dans le couloir et arriva dans le hall principal de l''aile. Cet endroit n'était pas aussi fréquenté que les autre endroits du palais car il était réservé aux hauts dignitaires. Dans le hall, plusieurs portes étaient protégés par des gardes de chaque invité importants. Devant la porte d'un chef des dragonodes, deux gardes d'apparence humaine ignoraient une petite fille et un elfe un peu plus âgé. Elle entendit la petite fille demander à un des deux gardes:

- J'aimerais voir Lune d'Azur.

Elle regarda l'elfe, qui lui n'avait pas bougé, elle s'avança vers lui et lui marmona:

- Tu croit que si on les attaques on aura des problèmes ?

Lune d'Azur esquissa un sourire. La situation était comique, elle s'approcha et expliqua:

-Trois petites remarques : De un, vous ne trouverez pas Lune d'Azur derrière cette porte, de deux, ce sont des gardes dragonodes qui ne comprennent pas ce que vous dîtes, de trois, si vous essayez de vous en prendre à eux, vous aurez des problèmes avec les dragonodes et avec Asrrah, ce qui n'est pas vraiment conseillé.

Il n'y avait pas rien d'autre à ajouter. Les gardes l'ayant reconnu inclinèrent légèrement la tête. Lune d'Azur ne répondit pas et se demandant si ces gosses qui cherchaient après elle en savaient suffisamment pour la reconnaître.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedesephia.creer-forums.com
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: [AMAJ] Les Etrangers à Méséria [PV Sarah, Lune d'Azur et Alcro] Ven 17 Fév - 11:38

Lansline.
Une ville merveilleuse, une cité magique.
La capitale d'Eternot, pays des Animux, tout simplement.
Comme à son habitude, Alcro trainait dans les sombres ruelles, se glissait dans les marchés et dérobait de quoi survivre. Un quotidien rythmé par les dangers et le désir de vivre.
Lui, le jeune animux qui avait choisi de quitter sa famille pour suivre sa propre voie, ne doutait en aucun cas de manquer de quoi que ce soit.
Jusqu'à ce qu'il repère cette odeur.
Alors que le jeune homme flanait dans de belles ruelles éclairées, il s'immobilisa et repéra immédiatement un parfum qu'il reconnaitrait entre mille. Sans hésiter un seul instant, il adopta sa forme de loup et se mit à la poursuite de l'odeur.
Elle n'était pas seule. Un homme, plus âgé devait l'accompagner. La piste mena Alcro hors de la ville, puis à travers les plaines jusqu'au pays voisin, Satras. Que pouvait-elle bien faire dans le royaume des vampires? Il frémit, avant d'être rassuré en constatant que les traces s'engouffraient dans le pays des humains, Assrah.
Après plusieurs heures à courir, Alcro, fatigué, s'accorda le luxe de dévaliser deux ou trois étalages dans les marchés de la Capitale, Méséria. Puis, reprenant sa mission en mains, il suivit la piste qui le mena jusque devant le palais royal.
Il jeta un regard à droite, à gauche.
Aucune possibilité de s'introduire dans le palais. Des gardes étaient postés à l'entrée. Il le sentait, elle était à l'intérieur de ce bâtiment mais ... que pouvait-elle bien faire à l'intérieur, comment avait-elle réussi à entrer?

« - Laisse-moi entrer, je veux voir ma cousine! SARRAH! » hurla-t-il, très énervé.



[ pardon pas inspiré pour le pourquoi du comment il se retrouve là. xD ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zohéir X'enlil
Élite des Assassins ~ Neutreavatar
Compte Héros :

Messages : 753

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: [AMAJ] Les Etrangers à Méséria [PV Sarah, Lune d'Azur et Alcro] Jeu 23 Fév - 9:57

Finalement, l’obstacle tant attendu se dressa devant eux : une porte. Immense. Zohéir serra les dents en avisant les deux gardes postés de chaque côté de l’entrée. Ç’aurait été trop simple de ne pas trouver de frontière, de limite. Ç’aurait été insolite. L’elfe jeta un regard perdu à Sarah. Que devaient-ils faire maintenant ? L’elfe avait conscience que derrière cette porte se trouvait peut-être Lune d’Azur Laneus, qui sait. Etait-ce elle qu’était venu trouver la jeune animux ? Zohéir secoua la tête pour chasser cette pensée. Non, c’était impossible. Finalement, Sarah finit par dire à voix basse à l’intention des deux gardes :

- J'aimerais voir Lune d'Azur.

Aucun des deux soldats ne réagit, ce qui ne surprit pas Zohéir. La jeune fille, elle, semblait impatiente. Donner des ordres à des gardes impériaux n’était pas forcément une très bonne chose lorsque l’on se trouvait dans un palais. Qui plus est, celui de Méséria. Pourtant, Sarah gardait un air assuré, qui déstabilisa l’elfe. Elle se tourna vers ce dernier, s’approcha de lui et lui marmonna :

- Tu crois que si on les attaques on aura des problèmes ?

C’était certain. Et pas qu’un peu. Zohéir pencha légèrement la tête sur le côté et acquiesça. Pourtant, l’idée d’une petite baston l’enchantait. Enfin quelque chose de familier dans cet endroit qu’il trouvait si hostile ! Mais l’elfe dissimula sa brusque saute d’humeur sous son air impassible, qu’il gardait depuis leur entrée dans ce palais. Mais s’ils attaquaient ces gardes, que se passerait-il ensuite ? Deux soldats, ça pouvait passer, mais que feraient-ils contre une armée ? Ils se trouvaient dans un palais tout de même, il devait être bien gardé. Zohéir jeta des coups d’œil furtifs aux alentours, cherchant des yeux des gardes dissimulés quelque part dans le coin. En vain. Ils étaient les seuls ici.

- Trois petites remarques : De un, vous ne trouverez pas Lune d'Azur derrière cette porte, de deux, ce sont des gardes dragonodes qui ne comprennent pas ce que vous dîtes, de trois, si vous essayez de vous en prendre à eux, vous aurez des problèmes avec les dragonodes et avec Asrrah, ce qui n'est pas vraiment conseillé.

Cette voix, Zohéir l’avait déjà entendu lors d’un discours. Il tourna vivement la tête et aperçu une femme, celle qui venait sans doute de parler. Elle s’était approchée et semblait comme… amusée, par cette situation. L’elfe l’avait immédiatement compris de qui il s’agissait et se raidit. Lune d’Azur Laneus en personne. Pourtant, elle n’avait pas parlé d’elle à la première personne dans sa première phrase. Essayait-elle de passer inaperçu ? C’était raté. Du moins, en partie vu que Zohéir ne pouvait pas vraiment prévenir Sarah. Il se contenta donc de fixer Lune d’Azur, essayant de deviner ce qu’elle comptait faire désormais.

Tout à coup, l’ambiance était passée de morne à tendue. Instinctivement, Zohéir avait dévoilé son poignard qu’il gardait jusqu’à maintenant dissimulé sous sa cape. Il savait qu’il n’avait aucune chance contre les deux gardes et Lune d’Azur mais sentir son arme froide dans sa main le rassura. Quelque peu. L’elfe tenta d’imaginer la réaction de Sarah. Avait-elle reconnue la princesse ? Si non, comment allait-elle lui répondre ? Pour la énième fois, Zohéir serra les dents. La situation était un peu délicate, sur ce coup-là. Mais avant que l’un d’entre eux ait fait un geste, l’assassin perçut une sorte de cri, un ordre :

- Laisse-moi entrer, je veux voir ma cousine ! SARRAH !

La personne qui avait vociféré ceci devait être vraiment énervée. Zohéir savait que, grâce à son ouïe de louve, Sarah avait elle aussi entendu cette voix. Quelqu’un la cherchait ? Un ami ou un ennemi ? Trop de questions se bousculaient dans l’esprit du misanthrope, qu’il ne parvenait plus à aligner. Tout était trouble et illisible dans sa tête. Mais l’inconnu avait bien dit -ou plutôt crier- : cousine ? Ma cousine ? Sarah avait donc un cousin ? Une once de jalousie parcourut Zohéir, qu’il gomma le plus vite possible. Ce mystérieux cousin était-il lui aussi un animux ? Peu importe. L’elfe reporta son intention sur Sarah et Lune d’Azur. Les réactions des femmes pouvaient être très… imprévisibles, parfois. Zohéir espérait juste que ce ne serait pas le cas aujourd’hui.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Il y a à peine un instant, on m'a regardé pour toujours.
On n’est pas misanthrope pour rien, ni philanthrope pour les autres.
I'm Bro. The only Bro.




ZagZag, Cow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [AMAJ] Les Etrangers à Méséria [PV Sarah, Lune d'Azur et Alcro] Jeu 23 Fév - 12:00

En regardant les gardes, Sarah essaya de s'imaginer une astuce de comment les vaincre. Zo pencha la tête et lui fit non de la tête. Avait-il peur de sa battre ? Ou était ce la mort sûr ? Sarah avait une incroyable envie de sa battre, Zo aussi, sa main était comme posée sur sa dague, prêt à attaquer. La jeune Flyn regardait tout autour d'elle. Il y avait des gardes un peu tout autour, si elle en agressait un, tous les autres allaient se ramener .. Mais une voix retentie ce qui la fit sortir de ses pensées ..

- Trois petites remarques : De un, vous ne trouverez pas Lune d'Azur derrière cette porte, de deux, ce sont des gardes dragonodes qui ne comprennent pas ce que vous dites, de trois, si vous essayez de vous en prendre à eux, vous aurez des problèmes avec les dragonodes et avec Asrrah, ce qui n'est pas vraiment conseillé.

Sarah jeta un rapide coup d'oeil vers les gardes, à l'arrivée de l'inconnue, ces derniers avaient levés la tête. Sarah leur fit une petite grimace en guise de salut et regarda la nouvelle venue. Elle ignorait complètement son identité, son visage ne lui disait rien, sa voix aussi et son odeur indiquait juste sa race, une elfe. Sarah et l'Elfe échangèrent quelques regards .. Zo était bizarre, il dévisageait la nouvelle venue, comme s'il la connaissait .. Ce qui pourrait d'ailleurs être une bonne chose pour qu'elle nous amène à Lune D'azur .. Sarah allait se présenter, mais une voix prit la parole.

- Laisse-moi entrer, je veux voir ma cousine ! SARAH !

La jeune concernée écarquilla les yeux. Elle aurait pu croire que c'était son père, mais la phrase comportait le mot "cousin". Alcro ? Non .. Impossible, ils ne c'étaient pas revus depuis .. des ans. La jeune fille ne broncha pas .. Et si elle rêvait ? Elle regarda la jeune dame et Zo, ces derniers avaient le regard vers la porte .. Quelqu'un voulait voir Sarah. La jeune fille s'approcha donc de l'immense porte et l'ouvrir, heureusement, de l'intérieur elle n'était pas fermée .. Derrière, un jeune garçon, un peu plus âgé que Sarah, se tenait debout. Sarah ne put se retenir et fondit en larme devant le jeune garçon qui était .. son cousin. La jeune Flyn était heureuse de le voir !! Elle se rua sur lui et posa sa tête sur lui. La seule personne de sa famille qu'elle puisse encore voir, son cousin. Sarah lui aurait bien proposé un café 'ceci est une expression inventée par moi :)' mais quelque chose rompus le silence. Sarah leva la tête et constata par horreur que les gardes avaient été tués ou plutôt assommés. Elle leva la tête vers l'inconnue et Zo, ces derniers avaient le regard au même endroit. Un groupe de quatre adultes, se tenaient face à eux, armés. Rien quand voyant leurs accoutrements, on aurait dit des ennemis. Et c'était bien le cas ! Ils avaient assommés les gardes, ils se tenaient face à la jeune dame !! Lui voulaient-ils du mal ? Un d'eux s'avança, un sourire narquois sur les lèvres.

- Lune D'azur ..

C'était elle ?! Sarah croisa le regard de son Elfe autant terrorisé quelle .. Elle tourna la tête vers Alcro, celui-ci ne semblait pas comprendre .. Le groupe d'intrus dégainèrent leurs épées et l'homme continua.

- Ca fait longtemps ..

Ce dernier croisa le regard de la jeune fille et eu un petit rire. Tous semblaient prêts à se battre .. Quatre contre Quatre, ce qui semblait loyal malgré la différence d'âge .. Sarah posa la main sur un de ses couteaux, mais ne tira pas. Elle possédait quatre couteaux de jets, quatre couteaux papillons et un arc avec des flèches .. Voulant rafraichir l'atmosphère, elle se tourna vers son cousin et chuchota à voix base de façon à ce qui sois la seul à attendre.

- Je suis heureuse de te voir ..

[J'ai trop envie de me battre ! 8D. Donc quatre contre quatre comme sa y'a pas de jaloux, les gardes assommés car je veux pas qu'ils s'incruste dans le combat .. Et lune tu fais genre de retrouver quelqu'un que ta détestée toute ta vie ? Enfin si sa va pas je change mais j'avait trop envie de me battre et comme faut que tu vois mes pouvoirs ..]
Revenir en haut Aller en bas
Zohéir X'enlil
Élite des Assassins ~ Neutreavatar
Compte Héros :

Messages : 753

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: [AMAJ] Les Etrangers à Méséria [PV Sarah, Lune d'Azur et Alcro] Mer 21 Mar - 9:43

[HRP : Menier, tu dors. Ton moulin, ton moulin va trop vite. Menier, tu dors. Ton moulin, ton moulin va trop fort. Tout ça pour dire que ce RP sombre dans l'oubli.]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Il y a à peine un instant, on m'a regardé pour toujours.
On n’est pas misanthrope pour rien, ni philanthrope pour les autres.
I'm Bro. The only Bro.




ZagZag, Cow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: [AMAJ] Les Etrangers à Méséria [PV Sarah, Lune d'Azur et Alcro] Sam 24 Mar - 2:12

( C'est à Lulune de répondre ... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lune d'Azur
avatar
Race : Elfe crudelis

Compte Héros :

Messages : 667

Magie : Elémentaire, ombre, mage

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: [AMAJ] Les Etrangers à Méséria [PV Sarah, Lune d'Azur et Alcro] Lun 2 Avr - 22:59

Le jeune elfe semblait avoir comprit à qui il avait affaire mais ne dit pas un mot. A ce moment un cri résonna et la jeune fille sembla reconnaître une voix. Elle fondit vers la porte et l'ouvrit pour se blottir dans les bras d'un humain un peu plus vieux qu'elle qui devait être son cousin. Lune d'Azur soupira, ce n'était pas vraiment l'endroit pour une réunion de famille. A côté d'elle les gardes dragonodes grognaient. Il y avait trop de monde ici selon eux. Alors qu'elle se demandait si elle balançait cette bande de sale gosse dans une prison jusqu'à la fin de leur jour ou si elle les faisait simplement dégager, un bruit étouffé résonna. Ses gardes à elle étaient au sol et quatre nouveaux personnages venaient de faire leur apparition. Les deux gardes dragonodes sortirent leur armes et se préparèrent au combat. La jeune elfe crudelis claqua des doigts et tous apparurent dans une autre salle. Elle était vide et bien plus grande. Seuls les dragonodes étaient restés à leur emplacement d'orgine.
Lune d'Azur détailla les intrus. Un elfe crudelis en tête portait une armure d'or et une cape de sang, les couleurs de sa famille. Elle le reconnut immédiatement, c'était Isidor, le capitaine des gardes de son oncle. Il avait en main une lourde épée en acier de sang. Derrière lui se trouvaient trois autre elfes crudelis. Une femme à l'air arrogant et à la chevelure blonde comme le soleil. Elle n'était pas armée. Normal, en tant qu'élémentaire de feu, elle n'en n'avait pas besoin. Une autre Elfe crudelis aux cheveux roux courts tenait dans ses mains un arc doré. Et pour finir, un homme qui n'etait pas armé mais qui, si ses souvenirs étaient exacts, était un élémentaire de terre. Ces quatre crudelis faisaient partit de la garde rapprochée de son oncle. Elle savait exactement ce qu'ils faisaient ici, ils étaient là pour la tester. Isidor s'approcha d'elle, la salua et annonça: 

-Je suis ici sur les ordre de ton oncle, celui-ci aimerait savoir si tu es encore capable de te défendre ou si tu étais tombée dans la facilité d'une aristocratie pompeuse.

Lune d'Azur esquissa un sourire en coin. Son oncle aimerait surtout voir sa tête au bout d'une pique dans son salon d'apparat. Elle comptait bien répondre au défi et d'un geste de la tête, indiqua que le combat pouvait commencer. 
Ce fut à ce moment, qu'elle se rappela de la présence de la bande de gosses. Que faire d'eux? 

-Des enfants sont sur le terrain de combat. dit-elle en les désignant d'un geste de la tête. 

La crudelis aux cheveux roux pointa son arc vers la seule fille du groupe et dit avec un sourire mauvais :

-Chaque guerre a son lot de victime et en plus, cela nous fera un repas pour après le combat.

A ces mots, la flèche partit en direction de la tête de la petite qui semblait porter le nom de Sarah. Lune d'Azur n'eut qu'un réflexe et un portail noir s'ouvrit juste devant le visage de la jeune humaine et engloutit la flèche. Il disparut aussi rapidement. La rouquine encocha une autre flèche, mécontente de ne pas avoir put toucher sa cible. Le petit portail noir réapparut derrière elle et libéra le projectile. Elle le sentit et tenta de l'esquiver mais la flèche se planta dans son épaule. Elle étouffa un cris et l'arracha violemment, aggravant la blessure qui saignait beaucoup. 

-S'en prendre à des enfants est un signe de lâcheté. Personne ayant un minimum d'honneur ne ferait une telle chose.

Ce genre de discours ne lui ressemblait pas vraiment mais elle ne pouvait laisser des enfants se faire massacrer inutilement. Elle savait ce que c'était qu'être plongée dans le monde du sang et de la mort trop jeune et elle ne le souhaitait à personne. Malgré toutes les vies qu'elle avait arrachée, elle ne s'en était jamais prise à des enfants, quelque soit la situation. 

Visiblement, elle était la seule à penser de cette façon. Isidor chargea et elle eut juste le temps de le bloquer avec une épée du même type. Le métal crissa et aucun des deux adversaires ne voulait lâcher le morceau.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedesephia.creer-forums.com
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [AMAJ] Les Etrangers à Méséria [PV Sarah, Lune d'Azur et Alcro] Sam 7 Avr - 5:07

[HRP : Cousin, tu as le droit de répondre]
Revenir en haut Aller en bas
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: [AMAJ] Les Etrangers à Méséria [PV Sarah, Lune d'Azur et Alcro] Lun 9 Avr - 15:17

Le visage enfantin de sa cousine apparut enfin.
Après avoir forcé le passage, Alcro avait réussi à pénétrer dans le palais. Là, Sarah, accompagnée d'un homme aux oreilles pointues et d'une jeune femme au regard déstabilisant, le regardait avec joie. Avant qu'elle n'ait pu pronnoncer un seul mot, les portes principales se rouvrirent subitement avec un claquement sec, laissant affluer un groupe de quatre individus qui semblaient être des elfes crudelis. L'animux frémit à cette pensée. Il avait beau ne jamais s'être confronté à l'un d'eux, leur seule réputation avait réussi à l'effrayer ...
Deux gardes dragonodes avaient immédiatement réagi, pointant leurs lances vers les intrus. Malheureusement, ils n'eurent pas l'occasion de s'en servir.
Un seul claquement de doigts de la part de la jeune elfe crudelis à la chevelure époustoufflante avait suffit à stopper le combat qui allait s'engager. Sans qu'Alcro ne puisse s'en rendre compte, tous avaient été transporté dans une autre salle immense. Des claquements secs sur le dallage parfaitement nettoyé rapportèrent l'attention de tous sur l'un des intrus. Il s'agissait d'un homme, plus âgé que les autres, à l'allure fier et arrogante à la fois. Ses doigts semblaient éperdument accrochés à la poigne d'une lame de sang qui saillait sous la lumière. Alcro réprima un frisson tout en ramenant un peu plus Sarah contre lui.

« -Je suis ici sur les ordre de ton oncle, celui-ci aimerait savoir si tu es encore capable de te défendre ou si tu étais tombée dans la facilité d'une aristocratie pompeuse. » fit-il à l'étrange jeune elfe crudelis qui venait de les transporter dans cette salle.

Celle-ci eut un sourire en coin. L'animux la détailla d'autant plus. Malgré qu'il ne se rappelle pas l'avoir déjà croisée quelque part, il sentait avoir déjà entendu parler d'une individue de haute lignée dont la description physique correspondait à cette même inconnue. Soudain, son regard emplit d'un incroyable sang-froid croisa le sien. Elle paraissait prendre enfin conscience de leur présence; et cela ne l'enchantait visiblement guère ...

« - Des enfants sont sur le terrain de combat. » dit-elle en les désignant d'un geste de la tête.

Une jeune femme aux cheveux roux pointa alors son arc vers Sarah qui eut un brusque mouvement de recul, non pas à cause de ce soudain mouvement, mais bien à cause du rictus mauvais s'apparentant à un sourire qu'affichait l'inconnue. Une lueur de folie meurtrière s'alluma dans son regard.

« - Chaque guerre a son lot de victime et en plus, cela nous fera un repas pour après le combat. »

Alcro ouvrit la bouche de stupeur.
La referma.
Que faisait-il ici, déjà, dans un pétrin pareil?
Ses yeux se posèrent sur la tête rousse de sa cousine qui semblait tout aussi peu rassurée que lui. Il soupira discrètement. Oui, c'était bien pour elle, l'une des seuls membres de sa famille qui lui restait ... Et il se devait de la protéger.
Tout à coup, sans crier gare, la crudelis rousse décocha une flèche qui fuse à toute allure vers eux. Le jeune homme au regard émeraude voulut protester. Il n'en n'eut pas l'occasion.
Un vortex noir se matérialisa aussitôt à quelques centimètres du visage de Sarah et engloutit purement et simplement la flèche.
L'assaillante, furieuse, tenta de réitérer l'offensive; mais le vortex se déplaça dans son dos et recracha son immonde flèche qui alla se ficher dans son épaule. Elle étouffa un cri et l'arracha violemment, aggravant sa blessure qui saignant abondamment.

« - S'en prendre à des enfants est un signe de lâcheté. Personne ayant un minimum d'honneur ne ferait une telle chose. »

C'était cette même inconnue qui les avait transportés en ces lieux qui avait sauvé sa cousine et parlé. Mais avant qu'elle ne puisse poursuivre, un elfe plus gradé que les autres dégaina son épée avec un cri de rage.
Alcro retint son souffle. La jeune femme avait immédiatement réagi et bloqué l'attaque d'une arme du même type. Le métal crissa, assourdissant bruit qu'Alcro ne put supporter longtemps. Il boucha instinctivement les oreilles de sa cousine et crispa la mâchoire.
Mille scénarios s'offraient à lui. Mille possibilités de s'enfuir, d'emmener Sarah loin de ce combat qui n'était pas le leur et qui, pourtant, risquait de les tuer. Ses yeux se posèrent sur l'elfe qui accompagnait la petite fille. Il n'avait pas bouger d'un pouce et gardait une expression impassible, le regard rivé sur le combat. Pourrait-il au moins les aider à s'en sortir? Soudain, une question, à laquelle Alcro n'avait pas pensé à poser malgré son évidence, le frappa de plein fouet.

« - Mais dis-moi Sarah ... que fais-tu ici?! » lui glissa-t-il à l'oreille entre deux entrechoquements de lames.


[HRP : J'sais pas si ça se dit entrochquements, alors corrigez-moi si il le faut ^-^'' ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zohéir X'enlil
Élite des Assassins ~ Neutreavatar
Compte Héros :

Messages : 753

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: [AMAJ] Les Etrangers à Méséria [PV Sarah, Lune d'Azur et Alcro] Lun 9 Avr - 19:56

    Sarah ne semblait pas se préoccupé du danger potentiel pouvant entraîner son geste et se dirigea d’un pas sûr vers la porte la plus proche, une des seule n’étant pas verrouillée. Elle la poussa et découvrit un jeune homme svelte, aux traits fins et aux cheveux ébène. La jeune animux fondit en larmes dans ses bras, sans aucune retenue ni pudeur. Zohéir dévisagea le nouveau venu en haussant un sourcil. Etait-ce lui, le fameux « cousin » ? Techniquement parlant, il n’y avait pas d’autres possibilités envisageables. À part peut-être un ancien ami de Sarah qu’elle n’aurait pas revu depuis longtemps. Pourtant, le jeune homme avait bien dit « ma cousine ». D’un certain côté, Zohéir était heureux pour Sarah. D’un autre, il n’était pas du tout rassuré. Ce nouveau venu ne lui inspirait pas confiance. Du tout. Brusquement, quatre adultes armés, qui semblaient être des soldats, brisèrent le silence et coupèrent court les réflexions du misanthrope. Ils affichaient un air méprisant et arrogant, et n’avaient eu aucun mal à assommer les gardes. Zohéir se figea, serrant la garde de son poignard à s’en faire blanchir les phalanges. Puis brusquement, en un piètre claquement de doigt, tout s’arrêta. Le temps sembla dérégler durant quelques secondes et en un battement cil, tous c’étaient retrouvés dans une immense salle. Qui était l’auteur de cette téléportation inexpliqué ? Lune d’Azur ? Sans aucun doute. Celle-ci fixait d’ailleurs un des soldats qui s’avançait vers elle. Il s’approcha et, après avoir salué Lune d’Azur, affirma d’un ton froid à l’intention de l’elfe crudelis :

    - Je suis ici sur les ordres de ton oncle, celui-ci aimerait savoir si tu es encore capable de te défendre ou si tu étais tombée dans la facilité d'une aristocratie pompeuse.

    Rien qu’à ces mots, Zohéir comprit qu’ils n’étaient pas ici en tant qu’amis, ni pour une petite visite de courtoisie. Cela sentait le roussit. Cette histoire risquait fort de tourner au désavantage si les évènements de déroulaient de la sorte. Les quatre soldats semblaient si sûr d’eux, du coup qu’ils allaient porter. Ils étaient bien optimistes. Mais Lune d’Azur ne paraissait pas le moins du monde surprise ou inquiète. Elle alla jusqu’à afficher un sourire en coin, défiant ainsi son interlocuteur de son arrogance. Zohéir fronça les sourcils. Que cherchait donc à faire Lune d’Azur ? Il savait qu’elle était capable de les tuer tous les quatre. Du moins il l’espérait. Puis soudain, l’elfe crudelis sembla comme se souvenir d’un lointain et insignifiant détail : Zohéir, Sarah et son cousin se trouvaient en plein cœur de l’affrontement qui menaçait d’éclater. Lune d’Azur ne sembla pas emballer, plutôt insatisfaite que des enfants viennent s’incruster dans ce genre de situations pour le moins délicates. Elle les désigna d’un vulgaire signe de tête avant d’objecter :

    - Des enfants sont sur le terrain de combat.

    Dans le lot des quatre adultes se trouvait une jeune femme aux cheveux roux et à l’air mesquin. Aussitôt les paroles de Lune d’Azur lâchée, elle avait déjà bandé son arc et pointait une flèche tout droit entre les deux yeux de Sarah. La jeune animux tressaillit tandis que l’assaillante affichait un rictus malsain. Son cousin la serra un peu plus contre lui et Zohéir se rapprocha un peu plus d’eux, prêt à défendre la jeune fille s’il le fallait.

    - Chaque guerre a son lot de victime et en plus, cela nous fera un repas pour après le combat.

    La flèche fendit l’air sans qu’aucun des trois adolescents ne puisse réagir. Mais alors qu’elle allait se ficher dans la chaire de Sarah, un vortex obscur apparut et engloutit goulument le projectile. Le temps se figea un instant, jusqu’au moment où le portail noir réapparut dans le dos de la soldate rousse et recracha la flèche dans son épaule. Retour à l’envoyeur. L’assaillante arracha l’arme de la plaie, l’aggravant au passage. Le sang coulait à flot. Zohéir observa Lune d’Azur.

    - S'en prendre à des enfants est un signe de lâcheté. Personne ayant un minimum d'honneur ne ferait une telle chose, dit-elle simplement.

    Sur ces mots, le soldat qui avait menacé l’elfe crudelis au début de l’affrontement s’élança sur elle, sabre en avant. Les lames s’entrechoquèrent violemment et Zohéir avisa le cousin boucher les oreilles de Sarah, sans détourner les yeux du combat. Que fallait-il faire maintenant ? Attendre et voir ? Et si les autres soldats ennemis décidaient de s’en prendre à Lune d’Azur, les adolescents allaient-ils être contraints de s’interposer ? Pour l’instant, il était impossible de savoir qui des deux duellistes avaient l’avantage, mais tout pouvait encore basculer à chaque instant. Les fixés sur le combat, Zohéir perçut néanmoins les paroles du cousin de Sarah :

    - Mais dis-moi Sarah... que fais-tu ici ?!

    [Oui, ça existe Alcro ^^ Désolé de pas avoir relancé l’action, je savais pas du tout quoi faire --‘]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Il y a à peine un instant, on m'a regardé pour toujours.
On n’est pas misanthrope pour rien, ni philanthrope pour les autres.
I'm Bro. The only Bro.




ZagZag, Cow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [AMAJ] Les Etrangers à Méséria [PV Sarah, Lune d'Azur et Alcro] Mar 10 Avr - 2:16

On attaque pas les enfants .. encore moins les filles ..



      [Bon je suis de plus en plus nul :/]

      Sarah laissa Alcro puis se concentra sur
      les quatre nouveaux venus. Tous étaient armés d'une sorte d'arme. Sarah
      regarda la jeune femme au cheveux blond et fut surprise de son regard.
      Elle n'était ni apeurée ni en colère, simplement surprise. Sarah resta à
      quelques centimètres de son cousin mais ne broncha pas un mot. Elle
      regarda vite fait son ami l'Elfe puis reporta son regard sur les quatre
      intrus, l'un prit la parole en regardant la maîtresse des lieux.

      - Je suis ici sur les ordres de ton oncle,
      celui-ci aimerait savoir si tu es encore capable de te défendre ou si tu
      étais tombée dans la facilité d'une aristocratie pompeuse.


      La concernée eu un léger sourire. Elle tourna la tête vers les quatre
      enfants changeant de suite son émotion de visage. Sarah savait que quoi
      qu'il arrive, eux trois seraient inclus dans la bataille. Elle regarda
      l'animux à côté d'elle puis laissa la jeune blonde répondre.

      - Des enfants sont sur le terrain de combat.

      Sarah avait envie de leurs dire qu'ils savaient se défendre mais elle
      préféra ne rien dire. Ils avaient à faire à quatre soldats sûrement
      beaucoup plus puissant qu'eux. Il fallait sûrement laisser la maîtresse
      des lieux gérer l'affaire. C'est à ce moment ou l'une du groupe des
      quatre, sortit une flèche de son carquois et fixa Sarah. Cette dernière
      eu un mouvement de recul puis laissa les choses se dérouler. La jeune
      blonde avait claquer des doigts et quelques minutes après Sarah se
      rendit compte qu'ils avaient tous changés de lieux. Les deux gardes du
      palais n'étaient plus là mais les autres si.

      - Chaque guerre a son lot de victime et en plus, cela nous fera un repas pour après le combat.

      Sarah écarquilla les yeux sans puis autant dire quoi que ce sois. La
      jeune rousse tira sa flèche vers Sarah mais elle fut arrêtée par un
      vortex noir qui apparut devant le visage de la jeune animux. Sarah
      recula d'un pas et foudroya son assaillante du regard l'air de se dire
      "Elle est à moi". Elle voulut se défendre mais la jeune rousse
      recommença plus vite qu'elle l'avait cru. Le vortex réapparut et
      engloutit la flèche. En quelque seconde le vortex réapparut derrière la
      jeune rousse et la flèche se planta dans son épaule. Sarah se crispa. La
      jeune intruse arracha la flèche de son dos laissant son sang couler
      sans y prêter grande attention.

      - S'en prendre à des enfants est un signe de lâcheté. Personne ayant un minimum d'honneur ne ferait une telle chose.

      L'un des homme du groupe sortit son épée et se rua sur Lune. Sarah
      tourna son regard vers son cousin mais ne broncha pas un mot. C'est
      Alcro lui même qui prit la parole.

      - Mais dis-moi Sarah... que fais-tu ici ?

      C'était une bonne question, Sarah avait tellement été surprise qu'elle
      en avait oubliée la raison d'être venue en ce lieux. Elle regarda les
      yeux de son cousin mais ne répondit pas de suite. Un combat se déroulait
      autour d'elle, une jeune femme l'avait sauvée deux fois et elle devait
      faire de même. Elle tourna la tête vers Alcro et lui répondit.

      - C'est pas important.

      Sarah laissa un regard noir à Zo et ocha la tête. Elle prit son arc dans
      le dos en même temps que trois flèches. Elle en mit deux contre son arc
      et se prépara au tir. En quelques secondes, elle visa la jeune rousse
      et tira sa flèche. La femme esquiva mais Sarah tira de suite sa deuxième
      flèche qui arriva dans le ventre de la jeune rousse. Sarah lança en
      bref regard vers la maîtresse des lieux et tira une flèche sur son
      assaillant.

      [Pardon c'est un peu pourrit mais je n'ai plus l'habitude de RP]

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [AMAJ] Les Etrangers à Méséria [PV Sarah, Lune d'Azur et Alcro]

Revenir en haut Aller en bas

[AMAJ] Les Etrangers à Méséria [PV Sarah, Lune d'Azur et Alcro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde d'Eséphia :: Nouveau Monde :: Asrrah :: Palais royal-