Les Nécrosoris au pouvoir, la traque commence
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Silanthe Mystalline, ou la haine Silanthe-cieuse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Silanthe
Résistanteavatar
Compte Héros :

Messages : 31

Points de récompenses : 1

MessageSujet: Silanthe Mystalline, ou la haine Silanthe-cieuse... Sam 17 Mar - 8:26

Bien bien bien, je suis tout nouveau alors soyez indulgents :p
N'empêche, qu'est-ce qu'il est bien c'forum :O
Séré, t'as pas le droit de dire qui je suis xP
*sort loin avec tout son théâtre*

En tous cas, tu vas me détester Séré :'(
Mais ça va être marrant 8D


Fiche de présentation
Silanthe Mystalline


    IMAGE

    Nom : Mystalline
    Prénom : Silanthe
    Age : 22 222 ans
    Sexe : Femme
    Race : Aquariosis
    Elément : Ombre
    Type : Mage
    Alliance : Astral
    _________

    Ton Puff : Rem(u)(c)(e)(r) :p (Bah, quoi, les quatre dernières lettres ont l'air très facultatives, mais tout le monde n'en enlève pas autant xD)
    Ta présence sur ce forum : Bah, ça va vraiment dépendre, là ça devient dur, d'autant qu'il va y avoir le Programme Sauzay, même si c'pas encore sûr sûr...
    Impression du forum : Trop bieeeen =D (Bah quoi ? :O)
    Comment nous as tu connu : Euh, par Rem (aaa) Il faut lui rajouter 300 points pour avoir amené un nouveau ! :O //MISSILE//
    Autre : Oui, il y a un « Autre » héhé. Séré, regarde les initiales xDD





Description physique
5 lignes minimum



Le vieil homme tourna la page jaunie par le temps.

-La légende dit que sa beauté était telle qu'on ne pouvait la décrire réellement, on en était réduit à la comparer, dit-il.

Elle avança vers l'eau, pure et lisse, pareille à un miroir. Devant elle s'étalait son reflet, troublé. C'était l'image d'une femme, une très belle femme, à la peau bleue, comme le ciel, aux cheveux noirs, tels l'obsidienne et l'onyx, aux membres longs, fins et fragiles tels les branches d'un arbre millénaire. Lorsqu'elle se mut de nouveau, détachant son regard du lac, elle courut, avec une extraordinaire vigueur, à l'instar de celle des flammes d'un immense brasier, en direction de la mer, non loin de là, suivant le fleuve.

-Combien d'auteurs se sont essayés à de somptueuses métaphores, tentant de rendre sa grâce légendaire ?

Elle courait si vite et agilement qu'on eût dit un léopard terrien. Elle courait si vite et si impétueusement que ses mouvements, fluides et flous, rappelaient le mirage inatteignable du désert. Elle courait si vite et si vivement qu'en l'observant, son corps digne de Circé, hypnotisait. Elle courait si vite et si gracieusement que ses cheveux volaient avec la légèreté des plumes d'une déesse colombe. Oui, car cette Aquariosis était digne d'Aphrodite. Elle arriva enfin, la mer. Et elle plongea.

-Son visage était si captivant que certains le décrivaient durant des pages entières !

Elle clôt ses yeux, dévoilant des paupières d'un bleu plus clair que le reste de son corps, mais cachant ses magnifiques pupilles ébène, si attirantes qu'on eût pu plonger son regard dans le sien et en rester prisonnier pour l'éternité. Ses cils, longs, fins et accordés à ses yeux, reposaient maintenant sur ses joues, rondes, mais sans plus, conservant une hydrodynamique parfaite. Ses sourcils, presque inexistants, jouaient le simple rôle de donner un volume et une prestance remarquables au reste de sa figure. Quant à ses lèvres, elles, semblaient deux lapis-lazuli formidablement taillés, et incrustés dans la perfection de son visage d'ange.





Description du caractère
5 lignes minimum



-On raconte que derrière ce masque de beauté se trouvait un esprit torturé. Déchiré entre l'Ombre et la Lumière. Entre les Ténèbres et l'Espoir.

Elle avait peur. Toute sa vie elle avait eu peur. Après tout, elle combattait, elle, contrairement aux autres Aquariosis. Elle avait rejoint l'Alliance Astral, c'était depuis qu'elle l'avait rencontré, depuis qu'elle l'avait vu. Elle l'aimait, plus que tout. Il ne se doutait de rien, aimait une autre. Mais elle l'avait suivi, et combattrait sans espoir jusqu'à la mort. Telle était sa volonté inébranlable. Telle était sa déchirante souffrance. Telle était son inutile et désespérée détermination sans faille. Elle avait choisi d'endurer les combats, qui l'avaient toujours répugné, elle avait choisi de tuer, elle avait choisi de prendre les armes, elle avait choisi d'utiliser sa magie, pour rester près de son ange. Et cela la détruisait.





Ses goûts
Ce qu'il aime et ce qu'il n'aime pas



-Il est dit, dans les anciens textes, qu'elle aurait pu se briser plus facilement qu'un verre de cristal.

Personne ne peut imaginer l'immense fragilité mentale qui est la sienne. Personne ne le peut, sauf elle-même. Elle se sait déchirée, elle sait qu'elle ne sera jamais efficace en combat, tant ces pensées la hantent.

-Sa détermination était cependant sans faille, ce qui lui permettrait de vivre, verre de cristal sur l'aile d'un dragon, décidée à tenir.

Mais elle n'abandonnera jamais, non, jamais. S'il y a une chance que son ange l'aime, elle pourrait détruire tout Éséphia pour cela. Sans hésiter.

-On raconte que, formidable stratège, elle avait inventé le jeu le plus complexe de tous les temps, et qu'aujourd'hui, un exemplaire de sa version finale serait caché quelque part sur Esephia. Que ses pièces sont, encore aujourd'hui, éparpillées de par le monde.

Ses facultés intellectuelles avaient été développées par les échecs marins, un jeu de sa propre création, où 22 pièces différentes, pour un total de 84 pièces, s'affrontaient sur un terrain de 44 cases sur 44, soit une complexité environ 16 fois supérieure que les échecs classiques. Elle avait atteint un tel niveau stratégique qu'elle arrivait au « pat » à chaque partie jouée contre elle-même. Depuis qu'elle a créé ce jeu, elle rajoute une pièce, deux lignes et deux colonnes chaque millénaire, pour augmenter la complexité. Ainsi, elle pourrait élaborer un plan machiavéliquement diabolique qu'elle mettrait en œuvre pendant des années, mais elle obligerait son ange à l'aimer. Quoi qu'il en coûte.

-Sa fragilité a également traversé les âges. L'âme au détriment de corps. Mais peut-on en vouloir à un mage de l'Ombre ?

Cependant, son intelligence a beau être immense, elle se fatigue extrêmement rapidement lorsqu'il s'agit d'exercice physique intense. Lorsqu'elle courait, il y a quelques instants, elle atteignait les limites de son organisme, et regagnait à présent son énergie vitale dans l'onde pure. C'était sa plus grande faiblesse au combat, aussi utilisait-elle plutôt ses pouvoirs.

-Malgré tout, les écrits restent accordés sur un point. Elle était douce, charmante, et capable d'aimer plus que quiconque.

Bien que cela la répugne. Elle ne pouvait combattre que pour son amour, seule la pensée de son ange justifiait à ses yeux que l'on blesse. Au fond, elle était toujours pacifiste en un sens. Douce, et amoureuse. À sa façon.

-Et savez-vous, mes enfants, ce qui, en dépit de tout son amour, la fait souffrir ?

Ses pouvoirs... Ils la dégoutaient tellement qu'elle ne les contrôlait pas. Comment pouvait-elle combattre avec des pouvoirs qu'on ne maîtrise pas et une forme physique très limitée ? Eh bien... Elle ne savait pas très bien, mais ce qui était sûr, c'est qu'elle gagnait tous ses combats. Elle reprenait connaissance, les corps de ses ennemis étendus près d'elle. C'était étrange, souvent elle avait l'impression que les arbres alentours représentaient des visages tordus de douleur. Sans doute son imagination...







Histoire
5 lignes minimum



-Son histoire a été teintée de sang et de souffrance, un comble pour une pacifiste de nature... Mais de haine aussi. Pour une certaine personne.

Elle se rappelait une chose, une chose qui, dans sa vie, l'avait fait quitter ses proches et sa conviction. Son pouvoir. Encore lui. Lui, qui l'obligeait malgré elle à se battre.
Elle se rappelait un temps, un temps où sa vie était calme et douce où elle vivait une vie paisible, comme la mer en un matin d'été, dans la terrienne crique des Îles Galapagos.
Elle se rappelait une nuit, une nuit où elle avait découvert ses pouvoirs, une nuit où ses racines s'étaient consumées, une nuit la fragile plante qu'elle était, privée d'attache, s'était envolée, une nuit où cette fleur délicate, privée de son essence, perdit à jamais l'amour. Elle avait, dans son cauchemar, où un ange mourait, tué par la sombre et tranchante faux de la noire ombre brumeuse qu'était la mort en personne, libéré son pouvoir de l'ombre. Le lendemain matin, la maison où elle vivait, sur les Îles du Soleil, était étrangement calme. Son frère dormait encore. Ses parents également après vérification. Et, après qu'elle eût tenté de les réveiller, elle constata que jamais ils ne le feraient, leurs pupilles devenues blanches avaient perdu la chaleur et la couleur de l'âme. Et son cœur déchiré n'avait jamais cicatrisé.
Elle se rappelait cette aube, où, à l'instar du Soleil qui sort des Ténèbres, elle avait émergé des eaux. Plus jamais elle n'y vivrait.
Elle se rappelait cette journée, où elle avait vu, volant dans le ciel, imitant l'astre du jour, un ange. Un véritable Ange. Son ange, son ange à elle, qu'elle aimait plus que tout.
Elle se rappelait ce crépuscule. Quelques minutes plus tôt, où elle avait replongé dans l'eau, où elle revenait à ses sources. Enfin, pas tout à fait. Elle devait élaborer un plan avec son amour, une occasion inespérée d'être en tête à tête. En aucun cas elle ne serait revenue si ce n'était pour conserver les secrets de l'Alliance.
Elle allait se rappeler de cette nuit-là, elle le voulait, non, elle le savait. Elle lui avouerait son amour.
Elle rouvrit les yeux, battit des paupières à la lumière orangée du soleil couchant qui filtrait encore dans l'onde.
Et elle le vit. Elle vit son ange. Celui qu'elle avait toujours aimé. Remucer Glyvr. Elle avait rejoint Astral, et la cour de Sérénade Mo. Qui, d'ailleurs, se trouvait à ses côtés, dans la bulle que son amour avait formée. Elle pesta intérieurement. Sérénade Mo. Elle la détestait. Un jour, elle la tuerait. Elle l'avait décidé.


-Une certaine personne, qui, selon nos sources, n'a pas été assassinée. Mais au vu de son intellect sur-développé, elle aurait bien pu cacher le meurtre à tous l'univers. Personne ne saura jamais.

Il referma le livre. Les enfants partirent. Lentement, il se leva, alla ranger le livre dans sa bibliothèque, puis se dirigea vers la fenêtre, soupirant.

« Le futur de la Terre n'est pas glorieux, ma belle. C'est une bonne chose que tu sois morte il y a des milleniums. Si tu voyais le sang et la douleur de ce monde... Je n'ai pas la moindre nouvelle d'Esephia. Tous la prennent pour une légende. Mais je sais qu'elle a existé. Je sais que tu as existé. »

Il se dirigea vers la bibliothèque, et tira un livre. Elle dévoila une petite salle, sombre, éclairée en son centre sur quatre petites statuettes, deux en corail rouge, deux autres en aigue-marine jaune. Des pièces de son échiquier. Il y en avait deux identiques. Toutes deux nommées « Roi » et représentaient un ange. Il était noté juste en dessous « Remucer, mon amour ». Une autre, nommée « Dame » représentait une Aquariosis, il était précisé, en petites lettres, son nom : « Silanthe ». C'était celle d’aigue-marine, l'équivalent des blancs. L'autre pièce, de corail, équivalent des noirs, était également nommée « Dame ». C'était un ange. Aux longs cheveux blonds et bouclés. La note, sur le socle, précisait de qui il s'agissait. Le vieil homme se pencha pour la contempler, et pour mieux voir. Il venait de la retrouver. Il prit ses lunettes, et s'approcha, déchiffrant son nom : « Sérénade Mo ». Ce qu'il n'avait pas vu jusqu'à maintenant, c'était cette épée de corail, fichée en plein dans son cœur.






Vouala voualaaaaa 8DDD
Séré, je donnerais n'importe quoi pour voir ta tête en ce moment Cool


Dernière édition par Silanthe le Dim 18 Mar - 7:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zohéir X'enlil
Élite des Assassins ~ Neutreavatar
Compte Héros :

Messages : 753

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Silanthe Mystalline, ou la haine Silanthe-cieuse... Sam 17 Mar - 8:46

Bienvenu !

Un petit nouveau, hein ? Pas de pitié ! *sortetseprendunbus*
J'aime beaucoup ta fiche ^^ Bonne chance pour la suite.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Il y a à peine un instant, on m'a regardé pour toujours.
On n’est pas misanthrope pour rien, ni philanthrope pour les autres.
I'm Bro. The only Bro.




ZagZag, Cow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remucer
Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 280

Points de récompenses : 1

MessageSujet: Re: Silanthe Mystalline, ou la haine Silanthe-cieuse... Sam 17 Mar - 9:54

Oui, bienvenue au nouveau... Pas si nouveau (a)
Trop bizarre de s'auto-souhaiter bienvenue //MISSILE//
:p
C'est moi qui devais le prendre, le bus x)
Mais merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zohéir X'enlil
Élite des Assassins ~ Neutreavatar
Compte Héros :

Messages : 753

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Silanthe Mystalline, ou la haine Silanthe-cieuse... Sam 17 Mar - 10:21

*va se pendre*
xD Allons tous prendre le bus, dans la joie et la bonne humeur... ou pas.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Il y a à peine un instant, on m'a regardé pour toujours.
On n’est pas misanthrope pour rien, ni philanthrope pour les autres.
I'm Bro. The only Bro.




ZagZag, Cow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Silanthe Mystalline, ou la haine Silanthe-cieuse... Sam 17 Mar - 11:05

Bienvenue et mumuse toi bien ici !
Revenir en haut Aller en bas
Remucer
Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 280

Points de récompenses : 1

MessageSujet: Re: Silanthe Mystalline, ou la haine Silanthe-cieuse... Sam 17 Mar - 11:18

Merci Sarah, mais c'est moi hein x)
C'est mon DC xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Silanthe Mystalline, ou la haine Silanthe-cieuse... Sam 17 Mar - 22:55

Re-bienvenu, contente de te revoir déjà XD

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remucer
Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 280

Points de récompenses : 1

MessageSujet: Re: Silanthe Mystalline, ou la haine Silanthe-cieuse... Dim 18 Mar - 0:39

xD Merci, ré-enchanté de même x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sérénade Mo
Élite des Résistantsavatar
Compte Héros :

Messages : 547

Magie : Mage de Terre.

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Silanthe Mystalline, ou la haine Silanthe-cieuse... Dim 18 Mar - 2:54

SILLLLLLLENTHEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE <3

Merci d'avoir gardé mon nom :p


Très beau début de présentation, j'ai hâte de rp avec elle!^^

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Hope is the best weapon you can ever find.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ww.wix.com/jemilyrime/IrisSkypainting
Silanthe
Résistanteavatar
Compte Héros :

Messages : 31

Points de récompenses : 1

MessageSujet: Re: Silanthe Mystalline, ou la haine Silanthe-cieuse... Dim 18 Mar - 7:27

De rien, je l'aime bien moi ^-^

Moi aussi j'ai hâte :p ça va être... mouvementé xD

Et comment "début" ? Elle est finie, ma prés i_i mais merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Silanthe Mystalline, ou la haine Silanthe-cieuse...

Revenir en haut Aller en bas

Silanthe Mystalline, ou la haine Silanthe-cieuse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde d'Eséphia :: Administration :: Présentations :: Archives-