Les Nécrosoris au pouvoir, la traque commence
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Concours d'écriture x_x

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Concours d'écriture x_x Dim 15 Avr - 9:06

Hello!
Sur un autre forum je participe à un concours d'écriture ...
" Vous êtes un jeune apprenti confronté à une situation difficile : tandis que votre clan est cerné par l'ennemi, vous êtes le dernier chat libre de votre clan. Le dernier espoir repose sur vos épaules. "
Je poste donc ici avant de l'envoyer pour récolter vos humbles avis @.@ si vous avez le temps de lire .. je vous en serai éternellement reconnaissante T^T

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Féérique.
Ses yeux d'un bleu azur contemplèrent une dernière fois la lune. La voûte céleste avait revêtu ce soir son éternel habit fait de soie aux multiples diamants scintillants. Ci et là, les éclats des ancêtres dansaient sur cette texture qui semblait à la fois irréelle et palpable d'un seul coup de patte. Aucun nuage ne venait assombrir cet idyllique tableau.
« - Que fais-tu encore là ? »
La jeune chatte sursauta et son regard émerveillé quitta le paysage nocturne pour se poser sur la silhouette postée dans l'ombre derrière elle. Dès qu'une patte traversa l'étrange rideau invisible qui séparait la clairière inondait de lumière aux sombres bois insondables, la jeune chatte sut de qui il s'agissait.
« - Je voulais regarder la lune une dernière fois avant de me coucher. J'espérais … j'espérais peut-être un message de nos ancêtres. » répondit-elle de sa voix chantante et cristalline.
Plume de Colombe sourit. Elle observa sa fille et sentit une vague d'amour maternel la submerger. Elle était décidément surprenante. Du même pelage immaculé aux reflets argentés sous les rayons de la reine de la nuit, un regard du même bleu tout aussi déroutant, elles avaient néanmoins un caractère très différent.
« - Laisse-moi encore regarder un peu les étoiles. J'en ai vues quelques unes filant sans un bruit, laissant un sillage qui semblait fait de poussière d'or derrière elles. C'est peut-être un signe. »
Plume de Colombe soupira gentiment et vint prendre place à côté de sa fille.
« - Ou peut-être pas. »
« - Ou peut-être pas. »
répéta-t-elle en laissant sa phrase en suspens, ses yeux se perdant dans l'immensité céleste.
Plume de Colombe s'attarda également un instant, se délectant d'un des derniers petits moments complice avec sa fille sous un paysage époustouflant.
Douze lunes.
Elle avait maintenant douze lunes. Il lui fallait maintenant rejoindre les rangs des guerriers … et dès le lendemain. La vue de Plume de Colombe se brouilla, son regard aussi bleu que l'océan laissa échapper une perle de nacre précieuse qui roula avec douceur pour rejoindre une fleur naissante, marquant le début de la Saison des Feuilles Nouvelles. L'émotion et la fierté la happait inexorablement.
Sa fille s'en rendit compte. Ne dit rien. Lentement, elle se redressa, et vint se frotter contre sa mère tout en la léchant affectueusement.
Aucun mot ne fut prononcé, aucune parole échangée. Seul l'instant présent comptait, tout dialogue aurait été superflu et aurait brisé ce moment magique.
Doucement, la mère et la fille se quittèrent pour retourner au camp d'un commun accord qu'elle n'avait pas eu besoin de prononcer. Plume de Colombe passa le rideau d'ombre, s'arrêta. Jeta un dernier coup d’œil aux cieux, admira la course folle d'une étoile laissant derrière elle un sillage féérique.
Féérie.
Tout comme sa fille. Nuage de Fée.

Ce ne fut ni les rayons du soleil, ni l'agitation du camp s'éveillant qui l'éveillèrent. Nuage de Fée, qui était profondément endormie, lovée contre les corps chauds et douillets de ses amis, braqua soudainement son regard azur sur l'entrée de la tanière.
C'était le grand jour. Son grand jour.
Nuage de Fée soupira et s'étira. Comme à son habitude, elle s'éloigna des autres apprentis sans un bruit. Son ossature légère et son corps frêle lui permettait d'être aussi discrète qu'une souris. Ses pas ne semblaient que frôler le sol, engendrant sa démarche presque féérique qui lui valait une grande réputation avant même que ne sois passée guerrière. Elle passa son museau rosé en-dehors des tiges de roseau qui barraient son refuge et inspira pleinement l'air frais qu'apportait la matinée. Le camp était déjà très actif : de nombreux guerriers se mouvaient ci et là, certains suivis d'un apprenti qui les suivaient docilement. Nuage de Fée trottina à travers la clairière revêtue d'un manteau de terre battue et se dirigea avec conviction vers la lisière de la forêt. Normalement, un guerrier l'aurait forcément repérée et l'aurait immédiatement arrêtée pour qu'elle rejoigne son mentor.
Normalement. Sauf que Nuage de Fée était une exception.
Quelques yeux se relevèrent sur son sillage, mais aucun félin ne broncha. Tous avaient pris l'habitude de voir cette petite partir seule où ça lui chantait pour une promenade matinale habituelle. Les premières fois, on l'avait ramenée auprès de Pelage de Pierre, son mentor, où elle s'était faite houspiller. Mais jour après jour, la lassitude s'installa et, Nuage de Fée étant une chatonne très éveillée qui était connue pour son calme et son intelligence précoce, plus personne ne se mit en travers de sa route. Tous respectèrent ses petites virées en solitaire qui paraissaient vitales pour elle. Toutefois, beaucoup tentèrent de la suivre pour connaître les raisons et la destination de ses celles-ci, mais personne ne put trouver de réponse. Les anciens assuraient qu'elle se rendait dans un Clan limitrophe pour y rencontrer un amour interdit ; les guerriers supposaient qu'elle s'entraînait à la chasse. Même sa mère ne connaissait les activités de sa fille.
Nuage de Fée s'engagea sur un petit sentier dessiné par les nombreux passages des félins avant de s'en détourner et de s'enfoncer à travers les grands pins. Un chat normal aurait vu des arbres, des fougères, de la rosée et des toiles d’araignée.
Pas Nuage de Fée. Là où tous voyaient la réalité, elle percevait un monde parallèle, un monde auquel elle seule pouvait accéder. Un monde emplit de magie et de féérie. Un monde idyllique aux yeux de la petite chatte.
Nuage de Fée s'arrêta devant une toile d'araignée maculée de perles de rosée. Ses yeux virent des fils de soie aux reflets d'argent, et des larmes des cieux qui nettoyaient la terre de ses pêchées. Là où il y a avait un ruisseau, elle voyait cela comme un flux doré, l'énergie vitale de la forêt, pareil au sang qui courrait dans ses veines.
« - Bonjour à toi Dame Nature. » souffla-t-elle chaleureusement au plus grand chêne de la forêt, trouvant en celui-ci l'incarnation même de la nature.
La lune était ce qu'elle préférait. Majestueuse, chaleureuse, rayonnante. Elle trouvait en cet astre un esprit de bonté qui veillait sur elle et lui déposait chaque nuit des songes extraordinaire. Dès que celle-ci reprenait ses droits sur le ciel nocturne, la petite la contemplait des heures durant avant qu'elle n'aille se coucher, non pas par ennui, mais par grande fatigue.
Nuage de Fée avait beau être intelligente, elle n'en restait pas une jeune chatte au cœur enfantin. Son innocence l'empêchait d'accepter la dure réalité façonnée de guerre et de mort. Elle n'y voyait là qu'un jeu un peu trop brutal et un appel du Clan des Étoiles lancé à un guerrier qui devait rejoindre leur rang en abandonnant son enveloppe corporelle.
La cruauté, la violence et la mort n'existaient pas dans son monde. Tout n'était que joie, magie et paix.
Alors que la petite au pelage blanc s'était arrêtée au bord d'une faille creusée par une petite rivière, et dont la rive opposée se trouvait à une distance de deux mètres, une ombre se glissa à ses côtés, la faisant sursauter sur le coup.
« - Bonjour Nuage de Fée !
- Feuille de Houx ! Tu m'as faite peur ! S'écria-t-elle de sa voix aigüe. »

Un félin, un peu plus grand et imposant qu'elle, la fixait de haut, un sourire sournois sur les lèvres. D'un beau pelage mêlant le noir ancre au brun poussiéreux, ses yeux étaient ce que Petite Fée appréciait le plus chez lui. D'un vert tirant sur l'ambre, de multiples cassures bordaient ses iris et le rendaient irrésistible.
« - Excuse-moi, je ne voulais pas te faire peur. »
Ces deux-là se connaissaient depuis bien des lunes. Il n'était pas bien plus âgé qu'elle et avait été gradé guerrier une lune auparavant. Petits, tous deux étaient connus pour leurs nombreux jeux que tous les apprentis enviaient sans pouvoir y être conviés. Nuage de Fée l'adorait pour son caractère affermi qui contrastait avec le sien. Il bougeait beaucoup, était très dynamique et riait énormément. Malgré toutes les qualités qu'elle lui trouvait, elle devait admettre qu'il était gonflé d'égo et était très fier.
Il n'en restait pas moins son meilleur ami.
« - Tu ne devrais pas trainer toute seule. J'ai entendu Tornade Grise discuter avec Étoile du Soir. La patrouille de l'aube aurait de nouveau détecter des traces d'une horde de blaireaux prés de nos frontières. Ils craignent une attaque d'ici moins d'une lune. Lui dit-il avec inquiétude. »
Nuage de Fée soupira en roulant des yeux.
« - Pourquoi attaqueraient-ils ? Ils n'ont aucune raison, et puis nous sommes plus forts. Nous sommes installés ici, ils vont se trouver un autre territoire, pourquoi voudraient-ils nous chasser ? C'est ridicule ! Affirma la petite chatte.
- Tu es bien trop naïve. Les blaireaux sont méchants, ils n'hésiteront pas à nous tuer pour pouvoir nous subtiliser notre territoire.
- Non, ils ne ferraient certainement pas ça.
- Et pourquoi ça ?
- Parce que ça n'est pas eux de décider de la mort de quelqu'un, c'est au Clan des Étoiles. »

Feuille de Houx écarquilla les yeux, surprit devant ses yeux azur où venait de s'allumer une étincelle de conviction plus dure que le fer. Il voulut protester, mais la détermination de son amie l'en dissuada. Il détourna les yeux et regarda le gouffre. Soudain, l'opportunité de pouvoir jouer se présenta à lui ; leur différent s'envola aussitôt.
« - Je te parie que je peux franchir ce gouffre ! Paria-t-il.
- Je te parie le contraire.
- Tu verras comme je suis devenu fort depuis que je suis passé guerrier ! »

Accompagnant le geste à la parole, Feuille de Houx s'élança vers la faille et ne sauta qu'au dernier moment. Nuage de Fée crut, l'espace d'un instant, que son ami était suspendu dans les airs et était prêt à s'envoler, tout comme les oiseaux filant vers les nuages.
Les pattes de Feuille de Houx rencontrèrent une petite corniche que la chatonne n'avait pas repérée auparavant. Ne s'y attardèrent qu'un instant, trouvant en lui un appui suffisant pour propulser Feuille de Houx vers la terre ferme. Une fois arrivée entier de l'autre côté, il défia son amie du regard, le torse remplit de fierté, la tête haute.
« - Qui c'est qu'avait raison ? La nargua-t-il en tirant amicalement la langue. »
Nuage de Fée haussa les épaules d'un air indifférent.
« - J'en dis que je saurai faire pareil quand je serai apprentie.
- Mais bien sûr, même devenue « Aîle de Fée » ou je ne sais quoi, tu ne pourras pas me battre ! Rit-il.
- Non. »

L'apprenti cessa immédiatement son rire, surprit par la fermeté dans sa voix.
« - Je ne m’appellerai pas Aîle de Fée.
Tu t’appelleras comment alors ?
Lune Céleste. »

C'est sous les yeux estomaqués du jeune félin que son amie tourna les talons et s'enfonça dans les bois de sa démarche déterminée. La lune était devenue sa référence, son idole, et vouloir porter son nom n'était plus pour l’honorer, mais l'obsédait


La journée fila aussi rapidement que la danseuse à la traine de poussière d'or traversant la voûte céleste aperçue par Nuage de Fée. Comme son habitude, elle accompagna son mentor Pelage de Pierre partout où il allait. Ils avaient commencé par un entraînement de combat, mais les principes et les idées profondément ancrée par rapport à la guerre de Nuage de Fée l'empêchant de progresser, Pelage de Pierre dû se résigner à une énième partie de chasse. Dans ce domaine, elle excellait. L'apprentie était la reine du silence. En quelques secondes, elle pouvait approcher une proie sur une dizaine de mètres, avant qu'il ne s’aperçoive de sa présence au dernier moment. Le soleil allait bientôt se coucher. Bientôt aurait lieu son baptême. Nuage de Fée soupira tandis qu'elle esquiva une racine sortant du sol puis une branche susceptible de la heurter en plein visage. C'était certainement sa dernière promenade en solitaire. Une fois nommée guerrière, toute une ribambelle de responsabilités allait peser sur ses épaules. Elle n'avait envie que d'une chose : que ce moment soit repoussé le plus possible. La jeune apprentie s'attarda auprès du gouffre qu'elle avait découvert au début de la journée. Vérifiant que personne ne l'épiait à son insu, elle prit son élan et s'élança au début du vide.
Les deux premières secondes, Nuage de Fée était persuadée qu'elle allait y parvenir.
La troisième lui fut fatale.
Ses pattes rencontrèrent la même mince corniche qu'avait utilisé Feuille de Houx, s'y attardèrent une fraction de seconde de trop et dérapèrent. Son visage se tordit dans un rictus de frayeur, sa bouche s'ouvrit en un cri muet. Elle tombait dans le vide. Ferma les yeux. Attendit l'impact.
BAM !
Tous ses membres semblaient sur le point d'exploser, en particulier ses poumons. L'air refusait catégoriquement de gonfler ceux-ci ; son cœur battait la chamade, son sang bouillait dans ses veines. La petite chatte crut que c'était la fin.
Quelques minutes après, elle avait retrouvait ses esprits et son souffle. Une douleur persistait dans son dos. Elle était tombée sur le lit d'une rivière asséchée, et un caillou pointu avait réussi à se ficher profondément dans son dos. Elle grimaça de douleur en sentant un liquide chaud s'écouler de sa brulure et longer ses flancs. Ses yeux se levèrent vers le ciel qui avait rapidement rosi.
Les parois se dressaient sur une hauteur d'environ cinq queues de renard. Elle aurait pu remonter, mais aucune prise fiable ne se présentait à elle. Cédant à la panique, Nuage de Fée miaula à s'en faire mal à la gorge et pleura tout son soûl. Personne ne lui répondit.
Au bout de quelques heures, alors que la nuit s'installait, elle s'y résigna et progressa à travers cette longue faille qui longeait son territoire. La douleur persistait et elle craignait que sa plaie ne s'infecte. Au-dessus d'elle, les frondaisons l'empêchaient de retrouver la silhouette réconfortant de la lune. L'idée qu'elle n'avait pas été présente lors de son baptême la fit frémir et un sentiment de honte l'envahit. Elle n'était pas digne de porter un nom de guerrière comportant le mot lune. Les parois se rapprochaient et elle pourrait bientôt s'extraire de son impasse. Alors que ses yeux s'embuèrent, un bruit sourd attira son attention et la stoppa net. Nuage de Fée tendit l'oreille.
Des froissements, pareils à des douzaines de pattes foulant silencieusement le sol, s'élevaient au loin. Une horde entière semblait se déplacer dans un ensemble parfait et approchait à vive allure.
L'apprentie frémit d'horreur lorsque l'odeur répugnante des blaireaux s'éprit de son museau.
Une douzaine de sombres silhouettes passèrent au-dessus de sa tête sans la remarquer. Leur façon de se mouvoir était effrayante : ils avait dû préparer leur offensive depuis de nombreuses lunes …
Nuage de Fée resta tétanisée durant de longues minutes, avant qu'un cri singulier ne s'élève au loin. Aussitôt, elle se propulsa en avant en courant, ignorant la douleur qui cinglait son épaule. Elle réussit à trouver un passage vers la terre ferme et se précipita vers son camp, animée par la force du désespoir. Les plaintes aigües se faisaient plus insistantes et insoutenables. L'idée que ses proches soient en danger lui était insupportable.
Nuage de Fée s'arrêta à la lisière des bois. Face à elle, un effroyable combat se déroulait. Au milieu de la clairière où s'était installé leur camp, griffes et poils volaient, le sang giclait, les cris fusaient. Une horde de blaireaux se battaient contre tous les guerriers réunis. La petite chatte au pelage blanc resta sans voix lorsqu'elle vit un de ses amis tomber au sol, avant qu'un de leurs assaillants ne se précipite dessus et ne lui laboure de flanc à grands coups de griffes, le tuant sur le coup.
Le sang bourdonnait dans la tête de l'apprentie. Son Clan était cerné. Pourquoi tant de violence ? Elle qui vivait dans un monde où tout n'était que paix et gentillesse, ce combat avait eu sur elle le même impact qu'un grand coup de pied au derrière. Il lui fallait trouver une solution. Et rapidement.
Soudain, les nuages qui voilaient la lune se dissipèrent et laissèrent passer un rayon qui s'arrêta sur l'un des blaireaux. Plus sombre et plus imposant que les autres, il avait progressé jusqu'à Etoile du Soir et se battait férocement avec lui. Alors qui était sur le point de prendre le dessus, un guerrier vola au secours de son chef et renversa la situation. Le blaireau était en bien mauvaise posture. Aussitôt, quelques uns de ses congénères s'en aperçurent et abandonnèrent leur adversaire pour l'aider.
Nuage de Fée écarquilla les yeux, la solution la frappant de plein fouet. Mais bien sûr ! Elle adressa une courte prière aux guerriers d'antan, espérant que la lune l'avait guidée sur la bonne voie.
N'écoutant que son courage, la jeune apprentie déboula dans le camp et se jeta dans la bataille qui mêlait désormais son meneur, trois guerriers et trois blaireaux. Elle évitait plus les coups qu'elle n'en donnait, n'étant pas façonnée pour le combat.
« - Etoile du Soir ! Laisse-moi le plus gros ! Hurla-t-elle avant de rouler sur le côté, évitant un violent coup de patte.
«  - Pourquoi ? Tu te ferais tuer !
Mais j'ai un plan ! »

Leur regard se croisèrent un instant, suffisant pour convaincre son chef qui ne doutait pas de son intelligence.
« - J'espère pour toi qu'il fonctionnera ... »
Etoile du Soir lâcha un léger soupir et donna un ordre à ses trois guerriers. Ils cessèrent le combat et s'enfuirent vers les autres félins. Alors que les blaireaux s'apprêtaient à les suivre, Nuage de Fée sauta sur le dos du plus imposant d'entre eux qui devait être leur chef et planta sauvagement ses griffes. La bête poussa un odieux cri de douleur et envoya la petite bouler. Mais à peine fut-elle relevée qu'elle se jetait de nouveau sur lui et, de nouveau, il l'envoya rouler plus loin. Au même instant, la pluie se mit à tomber, d'abord fine puis de plus en plus forte.
Elle rattaqua. Une nouvelle fois. Puis deux. Encore et toujours.
Le blaireau commençait à s'impatientait. Cette vulgaire petite chatte aurait été très facile à tuer d'un coup de crocs acérées, seulement, elle était d'une rapidité déconcertante ; si bien qu'elle semblait voler autour de lui, telle une mouche imprenable. Son désir de tuer vira à obsession : il lui fallait massacrer cette impertinente qui le ridiculisait devant tous ses compagnons.
Alors qu'il réitérait une énième fois une attaque, Nuage de Fée l'esquiva et s'enfuit à toute allure vers la forêt. Le blaireau grogna. Jeta un coup d’œil en arrière.
Et se propulsa à sa poursuite.
Les branches cinglaient son visage et elle faillit tomber à de maintes reprises. Elle glissait sur le sol boueux. La terreur affolait son cœur et lui avait fait pousser des ailes : elle courrait plus vite que jamais, au péril de sa vie. Elle sentait le corps lourd et lent du blaireau courir derrière elle, animé d'une frénésie meurtrière. Son orgueil devait en avoir pris un sérieux coup. Nuage de Fée regarda un vif instant la lune au-dessus des frondaisons. Pria pour que son plan marche.
Tout à coup, elle déboucha sur un petit espace de terre battue. La terre se dérobait sous ses pattes.
La faille !
Le ciel gronda, annonciateur d'un orage. Elle observa plus attentivement la paroi opposée. La corniche ne s'y trouvait pas. Sans perdre une seconde, elle remonta le gouffre, tremblante comme une feuille. Son poursuivant gagnait du terrain. Les minutes s'écoulaient et l'épuisement la gagnait. Il n'y avait pas de signe de cette infime corniche. Malgré tout, elle continuait à avancer. L'image de son Clan entier décimer l'effraya et elle trouva en cette peur une nouvelle source d'énergie. L'énergie du désespoir.
Alors qu'elle croyait n'être poursuivie que par un seul blaireau, deux autres bêtes apparurent derrière celui-ci, prêt à l'aider au cas où. Nuage de Fée crut que c'était la fin.
Un rayon de lune frappa soudain le sol. Attira l'attention de l'apprentie qui sentit de nouveau son cœur battre.
La corniche !
La pluie se changea en grêle et des flashs, accompagnés d'effrayantes détonations résonnèrent dans les cieux. Elle n'hésita pas une seconde. Elle s'élança vers le vide, ne bondit qu'au dernier instant. Sentit un mouvement derrière elle, signe que ses assaillants l'avaient suivie. Ses pattes rencontrèrent la prise inespérée.
La petite chatte sourit. Crocheta la prise une infime seconde, se propulsa vers la terre ferme.
Des plaintes sourdes s'élevèrent de la faille. Nuage de Fée, haletante, regarda les trois blaireaux pris au piège. Elle souriait de fierté quand un éclair frappa le sol derrière elle. L'apprentie hurla de peur. Le parfum du bois brulé se fit intense et lui éprit la gorge. Un arbre isolait prenait feu ! Ses branches craquèrent et certaines tombèrent au sol. Le feu éclairait la scène sur des dizaines de mètres. Nuage de Fée jeta un coup d'oeil à la lune.
Sentit qu'une voix à la fois inconnue et familière l'encourageait à suivre son intuition. Elle ferma les yeux.
Braqua son regard azur, désormais débarrassé de son voile d'innocence sur une petite branche qui flambait près d'elle. Elle s'en saisit au risque de se brûler les moustaches et la jeta vivement dans la faille où s'agitaient les trois blaireaux et crachant. Leurs cris d'agonie se firent insupportables, le spectacle se déroulant sous ses yeux, insoutenable. Nuage de Fée pleurait d'effroi et détourna les yeux, jusqu'à ce qu'ils se taisent. Et ce, à jamais.
La pluie remplaça de nouveau la grêle, éteignant l'immense torche enflammée qu'était devenue l'arbre et les cadavres des blaireaux entassés dans ce qui allait devenir leur tombeau.
Un sifflement la fit sursauter. De l'autre côté du gouffre, un blaireau constatait avec effroi la mort de son chef. Il jeta un regard remplit d'effroi à la jeune apprentie avant de prendre ses jambes à son cou en poussant des cris aigus afin d'alerter ses congénères. Nuage de Fée ne réagit pas immédiatement.
« - Tu as bien agi, Nuage de Fée. »
La petite chatte blanche sursauta de nouveau et se retourna. Une pâle silhouette, accompagnée d'un doux parfum de cannelle, avançait tranquillement vers elle. Nuage de Fée voulut parler, mais aucun son ne sortit de sa bouche, sa gorge étranglée par l'émotion.
« - Maman ... »
Plume de Colombe s'assit à ses côtés. Son corps entier scintillait et semblait habillait de millions d'étoiles. La petite voulut la toucher pour vérifier ses craintes : sa patte traversa son cœur. Ses yeux ne furent plus que larmes, son âme plus que tristesse.
« - Maman … ne me dis pas que tu … tu es morte …
- Malheureusement, j'ai été appelée par les guerriers de jadis. Nuage de Fée, ne pleures pas, car tel était mon destin. Tu ne le savais pas mais une prophétie parlait de toi. J'ai toujours su que tu étais vouée à un grand destin. Lorsque tu as poussé les blaireaux à se jeter dans ce gouffre, j'avais déjà quitté ce monde. Le Clan des Étoiles a de grands pouvoirs, ne l'oublies pas.
- Vous … vous avez donc … voulu demander l'apprentie que ses larmes empêchèrent de continuer.
- Nous avons fait tomber la foudre. Ne pleures pas ma fille, restes courageuse. Je suis si fière de toi … »

L'espace d'un temps, la jeune chatte crut rencontrer le corps chaud et réconfortant de sa mère. Ses paroles l’apaisèrent et elle sécha ses larmes.
« - Maman …
- Oui ? »

Nuage de Fée, les yeux brillants, fixa le sol, honteuse.
« - Je n'étais pas là pour mon baptême. Je suis désolée. J'ai honte... »
Plume de Colombe éclata de rire, ce qui l'étonna d'autant plus.
« - Ne t'inquiètes pas pour ça. Pars, rejoins les tiens et accomplies ton destin. N'oublies pas que je serai toujours là pour toi. »
La guerrière au pelage de neige sourit et traversa son corps avant de disparaître, laissant derrière elle une sensation agréable. Nuage de Neige regarda les cieux, son regard se posa sur la lune. Elle sourit tandis que la voix de sa mère résonna dans son esprit.
« - Nous nous reverrons, Lune Céleste … »


Dernière édition par Alcro le Jeu 19 Avr - 11:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zohéir X'enlil
Élite des Assassins ~ Neutreavatar
Compte Héros :

Messages : 753

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Concours d'écriture x_x Jeu 19 Avr - 2:26

*sort*
En fait non, je vais rester parce que j’ai deux, trois trucs à te faire remarquer (Non, sans blague.) Alors, alors, commençons. C’est étrange, tu as écrit d’une façon totalement différente que pour ton journal ou ton livre. C’est bien plus fluide, moins chargé. Bref, ce que j’essaye de dire désespérément c’est que j’ai vraiment adoré. Je suis jalouse, maintenant xD Mais.
Procédons par étape. De un, « Dès qu'une patte traversa l'étrange rideau invisible qui séparait la clairière inondait de lumière aux sombres bois insondables, la jeune chatte sut de qui il s'agissait. » ne me semble pas très juste. Ce serait plutôt « Dès qu’une patte traversa l’étrange rideau invisible qui séparait la clairière inondée de lumière aux sombres bois insondables, la jeune chatte sut de qui il s’agissait. » Je sais, ce n’est qu’une petite faute, mais elle saute franchement aux yeux. Vraiment. Et je trouve cette phrase un peu longue, trop chargée par contre. Allège, tu auras tout le temps dans la suite de ton texte pour utiliser tous ces beaux adjectifs et démontrer ton vocabulaire ultradéveloppé x) C’est un compliment, hein, « ultradéveloppé », ne le prend pas mal.
Un autre truc qui m’a sauté aux yeux : les chats, ils pleurent ? C’est possible ? Je ne sais pas, ça ne me semble pas réel. Du moins, dans cette situation, ce n’est pas plausible (j’adore ce mot, *sort*) Au pire, tu pourrais mettre que la chatte soupir. Bon, ok, les chats ne soupirent pas non plus mais dans LGDC, parfois ils le font. Que pleurer, je n’ai pas souvenir. Bon, après, tu fais bien comme tu veux, ce détail n’est pas important o/
Après, « Ce ne fut ni les rayons du soleil, ni l'agitation du camp s'éveillant qui l'éveillèrent. », répétition du mot « éveiller ». Puis, « qui lui valait une grande réputation avant même que ne sois passée guerrière. » serait plutôt « qui lui valait une grande réputation avant qu’elle ne soit passée guerrière. » Enfin je pense. Et désolée de ne pas reprendre les phrases en entières, j’ai la flemme. Oh, encore une répétition : « certains suivis d'un apprenti qui les suivaient docilement. » le mot « suivre », cette fois-ci. « Nuage de Fée trottina à travers la clairière revêtue d'un manteau de terre battue » Est-ce vraiment utile le « revêtue d’un manteau de terre battue » ? Franchement, c’est de trop. « de ses celles-ci » le « ses » est en trop, je crois. « noir ancre » c’est « noir encre ». « détecter des traces d'une horde de blaireaux prés de nos frontières. » c’est « près de nos frontières ». Bref, j’arrête avec ces petites fautes-là. Il suffit juste que tu te relises une fois et tu les corrigeras toutes. Oui, moi aussi je déteste la relecture, mais c’est bien pratique, parfois x) J’ai trouvé aussi au passage une ou deux fautes de frappes qui créent des fautes de situations, fais attention à ça.
Par contre, il y a des phrases dans tes textes où il faudrait des vivres et de l’eau pour en atteindre l’autre extrémité. Essaye de ne pas trop surchargé quand même d’adjectifs. Ou alors rajoute plus de ponctuation, des points et des virgules, notamment. Je prends l’exemple de cette phrase : « La journée fila aussi rapidement que la danseuse à la traine de poussière d'or traversant la voûte céleste aperçue par Nuage de Fée. » Elle est longue. Trop. Et surchargée. Trop aussi. Tu pourrais simplement mettre que la journée passe vite (bon, ok, mieux formulé que ça) et puis voilà. M’enfin, ce n’est pas un détail très important.
Sinon, à part ça, j’ai a-do-ré. Wouah. Comme tu as progressé. C’est… c’est déconcertant. C’est vraiment excellent. Si tu écris ton nouveau livre avec une telle facilité et une telle fluidité, j’ai hâte de lire ^^ [Si tu veux bien… Hé. x)] Bonne chance pour le concours, je suis sûre que tu peux gagner haut la main.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Il y a à peine un instant, on m'a regardé pour toujours.
On n’est pas misanthrope pour rien, ni philanthrope pour les autres.
I'm Bro. The only Bro.




ZagZag, Cow.


Dernière édition par Zohéir X'enlil le Jeu 19 Avr - 7:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Concours d'écriture x_x Jeu 19 Avr - 4:36

Han. Zoh' tu peux pas savoir à quel point je t'aaaaaaaime ♥ je te revaudrai ça, c'est incroyable ce que tu peux être gentille c'en est troublant et me fait me remettre en question ... buhu T.T muchas gracias!
De nombreuses fautes que tu as citées ont été corrigées entre-temps, j'avais juste oublié de ré-actualiser ici ^^ mais merci ... surtout pour les chats qui pleurent, je m'en doutais mais j'espérais que personne ne le remarque. Zut D:
Disons que j'ai deux styles d'écritures : celui pour les rp's et parfois mes écrits quand j'ai la flemme, et celui plus soutenu qui m'oblige à réfléchir. Je suis une grande feignasse, pwah.
J'envoie le texte pour le concours, encore merci! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Concours d'écriture x_x Jeu 19 Avr - 10:19

Bon, comme l'a noté Zo', il y a quelques fautes par-ci par-là, mais une simple relecture te suffit à les remarquer.

Je ne sais pas exactement pourquoi, mais j'ai l'impression que tu es encore bien plus à l'aise à écrire des textes sur la Guerre des Clans. A travers ton écriture, on remarque toujours ton plaisir d'écrire à travers tes mots. Mais là, c'est comme un flahsback. On voit nettement que tu prends du plaisir à écrire ton texte. Et cela a de la valeur. Tu as employé intelligement des termes précis qui correspondaient bien à ce que tu voulais décrire, ce qui rend ton texte fluide et intéréssant à lire. On est fascinés par ton texte, on ne peut plusle quitter des yeux. Jusqu'à la fin.

La longueur du texte doit être sûrement normale, même si sa m'a parut légèrement long.

Mais j'ai remarqué un truc qui m'as CHOQUEE. Feuille de Houx ... IL ?! :o Quoi que, vu que tu es sur un forum, le sujet doit être masculin. Mais bon, sa fait bizarre, vu que je pense aux livres moi. J'aime bien ton personnage, Nuage de Fée. Sa me fait penser à Alcro, mais en plus rêveur et en plus sage.

Voilà ._. *se rend compte qu'elle a fait un pavé pour rien* Bon, tant pis, en espèrant t'avoir aidée x3

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Concours d'écriture x_x Jeu 19 Avr - 10:28

Ho t'es gentille El Very Happy ça m'a fait plaisir!
J'ai corrigé les fautes du texte et ai envoyé ... ( mais pas ici d'ailleurs je vais le remettre ) Ben c'est-à-dire que MOI je n'ai pas encore lu le 2e tome du cycle III, tu viens de me révéler son nom de guerrière snif :'(
Nuage de Fée a, c'est vrai un caractère à peu près similaire de celui d'Alcro, mais elle est beaucoup plus naïvre et enfantine ..... en fait j'ai pris sur moi étant petite :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Concours d'écriture x_x Ven 20 Avr - 7:40

Parce que tu te qualifies, étant enfant, de "naive" et "enfantine" ? Wouh, j'ai du mal à te différencier de ce que tu es maintenant xD Et à t'imaginer autrement.

Oops, la gaffe :/ Bah tu devrais, c'est crow bien ! *viens à peine de l'acheter mais c'pas grave* Tu verras, tu vas adorer.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Concours d'écriture x_x Ven 20 Avr - 8:03

Non mais je sais que je suis une grosse gamine aujourd'hui xD
Je veux dire que petite, je pensais que rien ne pouvait m'atteindre, que l'argent n'était pas un problème, qu'il y avait encore la guerre aujourd'hui, que j'avais des pouvoirs maziiiques ... bwef tu vois le topo :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Concours d'écriture x_x Ven 20 Avr - 8:34

Oh, tu devais être mignonne et innocente (En majuscule et à souligner, surtout xD) à cet âge x)

Mais oui je confirme tu as gardé un esprit encore .. enfantin ^^' Mais dans le bon sens.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Concours d'écriture x_x Ven 20 Avr - 14:32

...... Je n'arrive pas à savoir sur quoi tu bases pour dire cela n'empêche x) ..... moi qui croyais être enfantine dans mon comportement seulement ... Bref OSEF :')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Concours d'écriture x_x Dim 22 Avr - 0:40

Dans tes actes, je voulais dire ! >>

HS : Tu dois vraiment lire Rivière Noire Wink L'est cro bien !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Concours d'écriture x_x Dim 22 Avr - 0:47

Je l'ai fini depuis 2 jours xD ... je les ai dévorés en moins de deux Razz
Il est génial mais c'est criiiiste pauvre Feuille Morte :'(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Concours d'écriture x_x Dim 22 Avr - 1:17

Tu m'étonnes ! On est deux Very Happy

Ouais Sad Le pauvre, c'est triste pour lui. Mais j'étais contente à la fin, on voit bien la complicité entre les trois novices :3 Et on soupçonne déjà les pouvoirs prometteurs de Nuage de Houx. (Même si son destin va être tragite Sad))

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Concours d'écriture x_x Dim 22 Avr - 1:19

MAIS! *étrange Eleana*
Mais pourquoi tu me dis ça, que son destin sera tragique, nanmého T.T moi je kiff Nuage de Lion, en même temps c'était mon nom sur tous les fow LGDC et il a presque le même caractère, alors que ça n'était pas voulu ... Et pauvre Petit Geai, même si c'est un chieur ... à cause de toi je vais aller lire la suite sur le net i_i x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Concours d'écriture x_x Dim 22 Avr - 1:22

Désolééée :x *se promet de se coudre la bouche prochainement*

Ouais, j'ai remarqué. Surtout que là son rôle est mis en avant dans ce tome, donc c'est cool Very Happy

Oui, le pauvre. Même s'il a mauvais caractère je l'aimeuh x3

Haha (a)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Concours d'écriture x_x

Revenir en haut Aller en bas

Concours d'écriture x_x

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde d'Eséphia :: Hors RP :: Section arts :: Atelier écriture-