Les Nécrosoris au pouvoir, la traque commence
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Une nouvelle ère 3]La fuite de Lune d'Azur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Gardien du Temps
avatar
Compte Héros : <a href="http://lemondedesephia.creer-forums.com/forum"><img src=" http://www.tagtagcity.com/assets//images/ecus.png" alt="Compte Héros" /></a>

Messages : 41

Points de récompenses : 0

MessageSujet: [Une nouvelle ère 3]La fuite de Lune d'Azur Jeu 19 Avr - 6:36


Kera 8 Denri 2 243339 (Dimanche 8 décembre2 243 339)
Palais royal de Méséria, étage de Lune d’Azur Laneus Sal Thesna


Lune d’Azur, entourée de ministres et de soldats, avait les yeux fixés sur l’écran de cristal géant. Le président du siège des nations avait fini de parler. Elle éteignit l’écran alors que le présentateur avait repris la parole. Elle ferma les yeux, inspirant profondément pour calmer la colère qui montait en elle. Parmi les vingt personnes autour d’elle, personne ne dit un mot, tous figé dans un silence de mort. Certains trouvaient cette loi totalement injuste, d’autre étaient favorable mais tous savaient une chose, le peuple avait parlé et les choses allaient changer. Lune d’Azur quant à elle, n’arrivait pas le croire. Les Nécrosoris avaient réussi. Ils avaient gagnés sans livrer une seule bataille. En sabotant un seul sortilège ils avaient pris le contrôle d’Eséphia.

Que les gens étaient naïfs. Toutes ces guerres qu’on lui reprochait avaient évité à son peuple l’extinction. Les gens ne se rendaient pas compte que pour sauver des millions de personnes, il fallait en sacrifier des milliers. Rien n’est obtenu sans sacrifice. Les Laneus Sal Thesna ont toujours fait la gloire d’Asrrah et d’Eternial et maintenant, on leur reprochait d’avoir fait ces sacrifices. Aujourd’hui, le peuple voulait voir sa tête séparée de son corps. Hier, il voulait ériger des statues en hommage à toutes les batailles gagnées.

Elle rouvrit les yeux, se tourna et marcha en direction de la sortie. Les gens s’écartèrent sur son passage. Un ministre lui demanda ce qu’elle comptait faire.

-La nuit porte conseil. Nous verrons ce que nous devrons faire demain.

Elle sortit de la salle mais Scarroff, capitaine des gardes, cala son pas au sien et lui demanda :

-Qu’allez-vous faire pour contrer les Nécrosoris maintenant ? Voulez-vous que je fasse prévenir les avocats royaux en prévision du jugement ?

-Non Scarroff, je ne vais rien faire contre les Nécrosoris, le peuple a parlé.

-Mais enfin votre Altesse, vous ne pouvez pas laisser le peuple entre les mains des Nécrosoris.

-Bien sûr que je le peux. Je ne me battrai pas pour un monde aveugle. Les gens veulent me voir morte, ainsi soit-il.

Scarroff s’arrêta de marcher et Lune d’Azur fit de même. Le capitaine des gardes n’arrivait pas à croire ce qu’il entendait. Comment la descendante de la lune pouvait-elle abandonner?

-Votre Altesse, vous n’allez pas renoncer. Vous vous êtes tant battu depuis votre enfance. Vous n’allez pas les laisser prendre votre vie.

-Je ne vais pas les laisser me tuer mais je compte bien ne plus intervenir dans les affaires d’Eséphia.

-Mais …

-Il n’y a pas de mais Scarroff ! Le coupa-t-elle violemment.

Il soupira et hocha la tête. Il n’aurait jamais cru voir ce jour venir.

-Où allez-vous partir votre Altesse ? La loi s’applique sur tout Eséphia. Vous pourriez vous cacher dans l’Ancien Monde. De nombreux endroits sont …

-Ne vous inquiétez pas pour moi Scarroff. Je m’en sortirais. Et bientôt, vous recevrez vos ordres de quelqu’un d’autre.

Il acquiesça et Lune d’Azur continua à marcher jusqu’à sa chambre. Scarroff resta là, toujours abasourdi. Comment pouvait-elle abandonner si facilement ? C’est à ce moment que son regard s’éclaira. Mais non, elle n’abandonnait pas. C’était ce qu’elle voulait faire croire à tout le monde. Partir pour mieux revenir. Du moins, il l’espérait. En tout cas, pour lui une chose était certaine, il ne servirait pas l’usurpateur. Lui aussi comptait partir du palais le plus vite possible.

Lune d’Azur arriva dans sa chambre. Elle inscrivit un message sur un cristal et le laissa sur le lit. Elle vida son accédeur de toutes les données qu’il contenait avant d’ouvrir un portail. Elle jeta ensuite l’objet au combien précieux contre le mur. Il explosa et tomba sur le sol en morceaux. Ainsi, personne ne saura où elle est partie. Elle passa dans le portail et laissa la chambre vide. Sur le cristal demeurait un message, le dernier de la princesse. Un message destiné au peuple.

« Les temps troubles ont pris fin. La paix va donc régner sur Eséphia.
Désormais les gens cherchent une nouvelle foi, un guide vers qui se tourner, ils prient pour la paix.
Ils devraient prier pour une mort rapide car les Ténèbres reviennent s’étendre sur notre monde.
Il a été dit qu’à la fin de toute chose, nous trouverions un nouveau commencement.
Appréciez à sa juste valeur cette nouvelle ère que vous avez souhaitée. »


Contrairement à ce que Scarroff pensait, Lune d'Azur avait réellement abandonné. Elle ne voulait plus se battre, dans le vide, pour rien, pour personne. C'était terminé, l'histoire d'Eséphia s'écrirait sans elle. Elle allait sauver sa peau et disparaître de la circulation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Une nouvelle ère 3]La fuite de Lune d'Azur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde d'Eséphia :: Nouveau Monde :: Asrrah :: Palais royal :: Aile des Laneus Sal Thesna-