Les Nécrosoris au pouvoir, la traque commence
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La dague aux deux dragons [PV Nunnally]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Laurena
Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 392

Magie : Mage de lumière

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: La dague aux deux dragons [PV Nunnally] Mer 25 Avr - 4:48

Je shootai dans un caillou qui ricocha sur un tronc d'arbre. Ces temps-ci, il n'y a plus rien à faire. J'ai déjà fait toutes les choses possibles et inimaginables qu'il était possible de faire. J'ai tiré plus d'une douzaine d'écureuils depuis hier, faits de longues promenades dans la forêt, ai passé mes journée à regarder les poissons dans le lac et je commence à en avoir assez de faire tourner en bourrique les voyageurs traversant Tivnia. Je soupirai bruyamment et shootai dans un autre caillou. Pourtant, il doit y avoir des centaines de choses à faire. Le tout est de savoir quoi. Je m'arrêtai et réfléchis. Celà fait plusieurs jours que j'envisage cette solution mais je m'éforce de l'écarter à caque fois qu'elle re-fait surface dans mon esprit. Aller en ville. Je déteste la foule (non pas que je sois agoraphobe mais je préfère la solitude) et je préfère encore m'ennuyer que de me retrouver entourée de dizaines de parfaits inconnus. Je rebroussai chemin pour aller chercher ma bourse. Elle me semble bien pleine. Il est vrai que je dépense rarement d'argent et que j'en gagne plus que je n'en verse. Celà me rappelle la fois ou j'ai renconré cette fille, ici même dans la foret de Tivnia. J'avais accidentellement tué la personne qui était sencé lui remettre une certaine somme. Je m'étais enfuie avec la bourse pleine à craquer. Au moins, à ce moment là, je ne m'ennuyais pas ... J'accrochai la bourse à ma ceinture et me mis en route vers le village le plus proche. Il s'agissait d'un petit village de marchands et il me semble qu'aujourd'hui est jour de marché. Je pris tout mon temps pour atteindre ce village malgré ma capacité à courir la vitesse de la lumière. mais comme le dit le dicton : dans la vie, il ne faut pas se presser, on fini toujours par arriver. D'habitude, ce dicton ne fait pas allusion à moi mais il est vrai que je le ressort quand ça m'arrange.

Une fois au village, je m'aperçu que ce village était vraiment petit. Malgré que ce soit le jour de marché, il n'y a qu'une trentaine de personnes autour des étalles, sans compter les marchands. Je regardai d'un air las le contenu des étalles. On vendait de tout : habits (beaucoup trop voillant à mon gout), nourriture, dessins, plats ... Je passai devant un stand d'armes. Je m'arrêtai quelques instants pour contempler les différentes armes posées sur la table. Des épées, des couteau, des poignards, arcs, fusils ... Je regrdai à ma ceinture. Il est vrai que je devrais acheter d'avantage d'armes car je ne possède aucune arme blanche excepté ma dague. Une longue dague était posée sur la table. Sa poignée était noire et sa lame argentée reluisait à la lumière du soleil. De chaque coté de la poignée se troivait la tête de deux dragons en assier. Leurs yeux étaient des rubis et les détails de la sculpture étaient impressionnants. Un rebis se trouvait à l'extrémité de la poignée et devait probablement avoir une grand valeur. Je réfléchis. Cete arme me semble de bonne qualité mais qu'en est-il du prix ? Je regrardai la ptite étiquette accrochée à l'arme : plus de 100 pièces d'or. Le prix était élevé et c'est probablement pour ça qu'elle n'a pas encore été achetée. Je sortis ma bourse et comptai sans pièces. Mai au bout de 40, j'en eus assez et je pris une grande poignée de pièces d'or. Je levai la tête mais au moment ou je voulus la prendre, elle avait disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fartheraway.creer-forum.com
Nunnally Hashita
avatar
Compte Héros : Le Compte Héros n'a pas encore été créé.

Messages : 291

Points de récompenses : 6200

MessageSujet: Re: La dague aux deux dragons [PV Nunnally] Mer 25 Avr - 5:30

Je venais d’arriver dans ce petit village de Tivnia, je n’avais rien à faire alors je me baladais de village en village. Pourquoi des villages ? Et bien dans les villages il y a peut de monde et quand il y a personne c’est mieux mais je ne veux pas vivre tout le temps la nuit, alors pour rester dans des endroits où il y a du monde, enfin très peu, je vais dans des villages comme celui-ci. C’était jour de marché, il y avait plein de stands, enfin plein pour moi mais il devait y avoir une dizaine. Il y avait assez de monde pour me donner envie de m’enfuir en courant a cause de mon agoraphobie mais je m’obligea à rester ici et à affronter la foule. Je regardais tous les stands d’assez long et ne me mélanger pas aux autres personnes. Je portais une cape a capuche vus que j’était chez les filantes et j’essayais de passer inaperçus. J’étais une elfe et les filantes nous détestais mais je ne faisait que passer alors j’espérais partir de ce village sans avoir à me battre mais je ne savais pas pourquoi j’avais un mauvais pressentiment.

Sur les stands il y avait de la nourriture, des vêtements des objets en tout genre, mais ce qui attira mon attention fut cette dague. Je me rapprochas du stand en évitant la foule et me retrouvas devant le stand, je détalla l’arme ; elle avait un manche noir et une lame argentée, sur la poignée se trouvait une tête de dragons des deux côtés de la dague. Les têtes de dragons étaient en acier et les yeux des dragons étaient fait de rubis qui brillait d’une couleur rouge sang. Je regarda alors le prix et vus qu’elle coûtais plus de 100 pièce d’or, je fouilla dans ma bourse et évalua que j’avais assez pour la prendre. Mais je n’avait pas remarque que a côté de moi il y avait une personne qui regardais la dague aussi.

Je me saisi alors de celle-ci et dit au vendeur que je la prenais. Je posa ma bourse complète sur l’étale et repartis avec la dague. Je sentis alors une main sur mon épaule. Je me retournas et vis une jeune filante qui me regardait avec un regard plein de haine. Je lui dis :

-Pourriez vous me laisser partir ? je n’ai pas que ça à faire !

Je savais que je n’avais rien n’à faire mais autant partir tout de suite parce que je n’avais pas envie de m’éterniser ici, mais la jeune fille dont je ne connaissais pas le nom ne voulait me lâcher. Je la regarda et compris qu’elle voulait la dague, j’agitai la dague devant ses yeux et dis d’une voix moqueuse :

-Dommage pour toi que je l’ai vus avant. Alors maintenant laisse moi partir !

Mon mauvais pressentiment s’avéra juste et je savais que j’avais fait une grosse erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurena
Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 392

Magie : Mage de lumière

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: La dague aux deux dragons [PV Nunnally] Jeu 26 Avr - 5:18

Je regardai de tous les côtés et c'est là que je vis cette fille, ma dague en main. Je serrai les dents et je fis la promesse à moi même de rester ... comment dire ? Civilisée ? On va dire ça. Je marchai rapidement vers la jeune elfe qui s'éclipsais avec ma dague et la tins fermement pa l'épaule. je la foudroyai du regard quand elle se retourna. Et ouis, contre toute attente, elle s'adressa à moi :
-Pourriez vous me laisser partir ? Je n’ai pas que ça à faire !
J'aurais pu la tuer sur place. Au que non, je n'ai pas l'intention de la laisser partir. Pas temps qu'elle ne m'aura pas rendu ce qui me revient de droit. Après tout, c'est moi qui l'ai vu la première. Et puis, cette lfe me semble bien impertinante ... Elle agita alors la dague en question devant mon nez et dit d'une voix moqueuse :
-Dommage pour toi que je l’ai vus avant. Alors maintenant laisse moi partir !
Comment ça qu'elle l'ai vu avant ? Là, je vais la tuer. Je raffermis ma poigne la bousculai légèrement. Je sortis ma dague et posai la pointe de la lame sur son ventre. Au moindre geste, je lui enfonde ma dague dans son ventre, et ça m'étonnerait qu'elle aille bien loin avec une pareille blessure. Je me souvins alors que j'étais sencée rester civilisée lors de notre discussion. Alors, j'affichai un sourire plus ou moins normal et lui répondu sur un temps joyeux :
- Maintenant, voudrais-tu me rendre MA dague ... s'il te plait ?
Celà n'a rien d0'un question mais est plutôt un ordre. J'enfonçai plus profondément ma dague dans son ventre et je la vis grimacer. J'affichai un sourire sournois et attendis la réaction de l'elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fartheraway.creer-forum.com
Nunnally Hashita
avatar
Compte Héros : Le Compte Héros n'a pas encore été créé.

Messages : 291

Points de récompenses : 6200

MessageSujet: Re: La dague aux deux dragons [PV Nunnally] Jeu 26 Avr - 5:53

Je me fis pousser par la jeune filante et l’on se retrouva isolé de la foule. Je sentis alors sur mon ventre la pointe d’une lame, je compris alors qu’une petite bagarre allait avoir lieux ce qui me plaisait bien vus que je provoquais assez souvent des bagarre plus ou moins petite. Elle me dit alors :

-Maintenant, voudrais-tu me rendre MA dague… s’il te plaît ?

Je savais que ce n’était pas une question et quand je sentis le froids de la lame me prendre au niveau du ventre je compris qu’elle venait une, de réveiller en moi une envie de sang grandissante et deux qu’elle venait de me blesser assez mortellement. Je grimaçai un peu de douleur et je vis que la filante affiché un sourire sournois. Je sortis alors une dague que j’avait au niveau de la manche et la planta dans son bras droit. Je souris alors d’un sourire carnassier et mis une main sur la plaie à mon abdomen.

Je la vis reculer vus que je venais de la blesser au bras et qu’elle devait avoir assez mal car sur la dague se trouvais un liquide que j’avais fabriqué avec des herbes et qui empêchais à la blessure de cicatrisé avant un petit moment et qui lançait de vif douleur aussi. Je pris alors mon katana, je le dégaina et pointa la lame blanche vers son cou. Je dis alors d’une voix assez colérique :

-Cette dague et à MOI alors si tu la veux viens te battre je t’attends… Je voulais évité de causé des problèmes à une quelconque personnes mais vus ce que tu ma fait je vais me venger !

J’appuyas la lame sur son cou se qui fit couler du sang sur ma lame si blanche et si pur. Je recula et enflamma alors la lame qui devint aussi rouge que le sang qui coulait de mon ventre, et ça commençait à imbiber ma chemise toute neuve. Je pensai « Si je continue à m’éterniser ici je vais tomber dans les pommes et je vais être très mal ! ». Je me lança alors sur elle en poussant un crie de rage, mes yeux brillais comme des flammes vivante et je sentais la douleur partir comme elle était venue et ce fut le débuts d’une danse mortels entre nous deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurena
Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 392

Magie : Mage de lumière

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: La dague aux deux dragons [PV Nunnally] Sam 28 Avr - 3:19

Je souris en la voyant grimacer non pas que j'aime voir souffrir les gens (quoi que ...) mais vu la manière dont elle m'a parlé, cela me fit du bien. Mais contre toute attente, l'elfe sortit sa dague tellement vite que je ne pus parer son coup. Elle m'enfonça sa dague dans le bras, peu en dessous de l'épaule. Je grimaçai en me retenant de crier. Je la relâchai sous l'effet de la douleur.Je vis la jeune fille poser une main sr sa blessure au ventre. Je ne sais pas pourquoi mais je crois ne jamais avoir eu aussi mal avec une telle blessure. Ce n'est pas normal ! Je regardai ma plaie qui saignait énormément et je vis une petit tâche noire sur le bord de la blessure. Du poison ? pas mortel en tout cas. Non, je ne crois pas. Ce poison doit procurer une vive douleur à celui qui est touché. Ce qui est mon cas. Je jetai un regard noire à la jeune fille. Comment avait-elle pu mettre du poison sur sa lame ?! C'est très malin. Il faudra que j'y pense si je m'en sort. Comment ça si je m'e sort ? C'est plutôt elle qui devrait se dire ça. car je ne compte pas rester là. Soudain, elle s'élança vers moi, une épée de samouraï à la main, et la posa sur mon coup. Je ne bougeai plus, réfléchissant à un moyen intelligent de me sortir de cette posture sans me faire trancher la gorge. Alors, l'elfe pris la parole :
-Cette dague et à MOI alors si tu la veux viens te battre je t’attends… Je voulais évité de causé des problèmes à une quelconque personnes mais vus ce que tu ma fait je vais me venger !
Elle appuya d'avantage sur la lame ce qui me fis saigner. Je grimaçai légèrement. Et si elle veut absolument se battre, je ne vais pas la décevoir. Si elle m'attend, elle n'a qu'à bien se tenir car en plus de récupérer la dague, je vais lui faire regretter de me l'avoir volé. Elle s'écarta et enflamma son épée. J'écarquillai les yeux. Un élémentaire de feu ! Je n'en ai jamais rencontré et ce premier contact restera gravé longtemps dans ma mémoire. J'essuyai le sang qui coulait sur ma gorge et me préparai à l'attaque. La jeune fille se précipita vers moi, son épée en flamme levée au dessus de sa tête, poussant un cri de rage. Je remarquai alors qu'elle était toute blanche. Sa blessure doit lui faire perdre beaucoup de sang. Tant mieux ! Alors qu'elle allait me trancher la gorge, je m'abaissai rapidement et lui fit un croche-pied, la faisant tomber lourdement sur le sol. Je me relevai du mieux que je pus, souffrant à cause de mon bras blessé.je sortis mon arc et encochai une flèche. Je tendis la corde et visai mon ennemie qui venait de se retourner. Elle me fixait avec rage et je la comprenais. Pas besoin de lui. "Si tu bouges d'un cheveux, tu te retrouve avec une flèche entre les deux yeux". Je regardai alors son épée rouge à cause du feu. Elle ne doit me toucher sous aucun prétexte. Car si une épée semblable fait mal, une épée enflammée fait atrocement mal. u moindre mouvement de sa part, je la tue sans hésiter une seconde. Car si j'hésite, ce sera moi qui mourrait ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fartheraway.creer-forum.com
Nunnally Hashita
avatar
Compte Héros : Le Compte Héros n'a pas encore été créé.

Messages : 291

Points de récompenses : 6200

MessageSujet: Re: La dague aux deux dragons [PV Nunnally] Jeu 10 Mai - 2:24

Alors que je me jetais sur elle pour lui trancher la gorge, je ne la vis pas ce baisser et éviter mon arme. Elle en profita pour me faire un croche-pieds ce qui me fis tomber parterre et je me fis mal au niveau de ma plais qui laissais gicler du sang sur le sol. Je me retourne sur le dos et leva mon katana pour me protéger d’un éventuel coup de sa part, mais je pus me lever. Je me remettais sur mes pieds tout en gardant un œil sur elle on se sait jamais. Je vacillas un peu et essaya de ne pas tomber de nouveau.

Je commençais à voir trouble autour de moi et je n’avais presque plus de force. Mais quand je vis qu’elle écarquillais les yeux devant mon katana enflammer je compris qu’elle ne devais pas connaître l’étendus d’une Mage de feu. Un point pour moi ! Je réfléchissais entre lui donné la dague et partir ou me battre et peut-être mourir, je dis bien peut-être ! Je ne voulais pas lancer cette magnifique dague entre les mains de cette…fille. Je la regardais toujours mais vus que je voyais trouble, mes yeux était voilé comme si on m’avais mis quelque chose devant les yeux. Je cherchais une solution mais dans cette rue, enfin impasse, je devait la coincer contre un mur mais elle était très habille. Je l’avoue, elle est plus forte que moi mais je me dois de ne pas reculer devant un nouveau défi même si je dois perdre la vie. Mais je ne devais pas perdre je n’avait toujours pas retrouver cette homme qui m’avait sauver la vie. Je gardais cette idée en tête pour ne pas me décourager. Je voulais garder cette dague a tout pris ! Mais si cella voulais dire mourir autant la blesser avec l’arme et partir pour me soigner au plus vite.

Je pris alors une décision qui m’était dur ; lui donner la dague et partir par les toits. Je pensa alors : « Ma petite Nunnally tu devra te venger de cette peste quand tu aura améliorer t’est performance comme ça tu pourra le battre à plat de couture ! ». Je me ruminais cette phrase quand je remarquas quand faite depuis qu’elle s’était relever elle avait encoché une flèche et que vus la distance qu’il y avait entre nous deux je ferais mieux de lui donner cette maudite dague et te partir vite. Je pris mon courage à deux mains et enleva les flammes du katana et le remit dans son fourreau. Je tendis alors la dague vers la fille. Elle rangea alors son arc et sa flèche, je pris alors cette opportunité pour me jeter sur elle et avec la dague qu’elle voulais tant je lui planta dans la hanche droite et sauta sur le toit. Je pris mon élan et m’élança sur les toits pour partir assez vite d’ici vus qu’elle devait être assez en colère. Mais je me rendis compte que je ne courais pas très vite vus que j’avais mal. Je m’arrêtai au bout de quelque minute épuisé. Je m’adossa à une cheminé et ferma les yeux pour reprendre un rythme cardiaque normal. Je pris une bande de ma sacoche et l’enroula autour de mon ventre. Je devais trouver un logement et vite. Si me m’attardais sur les toits je me ferais sûrement tuer. Je me leva et retomba aussi sec sur les jambes, j’avais perdus tôt de sang et ma vie était en danger, très en danger !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurena
Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 392

Magie : Mage de lumière

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: La dague aux deux dragons [PV Nunnally] Jeu 10 Mai - 7:06

La jeune fille se releva enfin. Je voulus tirer mais temps qu'elle n'attaquait pas, je n'en avait aucune raison. L'elfe se releva, éteignis son arme encore en feu et la rangea dans son fourreau. Elle tandis alors la dague aux deux dragons vers moi. Enfin elle devient raisonnable ! Doucement, méfiante, je rangeai ma flèche et mon arc et voulus m'approcher pour prendre cette arme qui me reviens de droit. Car si elle me la donne, c'est qu'elle abandonne. Et donc, par définition, j'ai gagné le combat. Mais avant que je puisse esquisser un geste, elle me planta l'arme dans ma hanche droite. Je laissai échapper un petit cri de douleur. Je me cambrai sous l'effet de la douleur et enlevai sèchement la dague enfoncée dans ma chair. Le sang coulait énormément. Je mis ma main sur la blessure pour faire pression et éviter que le sang ne coule d'avantage. Je déchirai un bout de mon pantalon et me bandai la taille. Quand je me relevai, l'elfe avait disparut. Je regardai sur le côté. Elle n'a pas pu s'enfuir par la rue. Maintenant, il y a trop de gens pour pouvoir se déplacer, surtout dans son état. Sur le sol, le sang trace un chemin menant aux toits. Mais bien sur ! Les toits, le seul moyen rapide de sortir de la ville ! J'encochai une flèche sur l'arc de Kaël et je voulus la décocher pour achever cette petite peste. Mais quelque chose me retint, comme tout à l'heure, quand je l'avais en ligne de mire. Je rangeai mon arc et ma flèche et soupirai bruillemment. Je me précipitai sur le toit qu'elle a emprunté il y a quelques instants pour partir en douce. Je vais la rattraper. Je la voix quelques mètres plus loin,quittant une cheminée. J'accélérai la cadence en souffrant d'avantage à la hanche à chacun de mes pas. Je serrai les dents. Suivant la piste de sang de mon adversaire, je me focalisait sur la forme humaine qui se déplaçait. Elle avait l'air de souffrir autant que moi. Soudain, je vis le corps de l'elfe s'effondrer. Ma vue se troubla. Plus je perd de sang, plus perdait de l'énergie. Mais je tenais bon. J'arrivai au niveau du corps inconscient de la jeune fille. Je posai ma dague sur sa gorge, le regard empli de rage. Mais pourquoi la tuerais-je ? Elle n'a rien fait de très grave. Je ne savais pas que je pouvais éprouver de la compassion envers quelqu'un. Surtout quelqu'un comme elle, qui m'a blessé, qui a failli me faire griller et qui m'a volé ma dague. Je rangeai ma dague. Elle ne mérite pas pareil traitement. Je rassemblai mes pouvoirs et utilisai un sort de soin. Je le fis d'abord sur moi. La douleur à ma hanche me lança beaucoup moins tout à coup. Puis, je lançai le sort sur l'elfe. Ce sort me vida de mon énergie. Et sans pouvoir rien faire, je m'effondrai sur le toit à côté de la jeune fille, avec dans la tête que j'ai fait une bonne action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fartheraway.creer-forum.com
Nunnally Hashita
avatar
Compte Héros : Le Compte Héros n'a pas encore été créé.

Messages : 291

Points de récompenses : 6200

MessageSujet: Re: La dague aux deux dragons [PV Nunnally] Lun 9 Juil - 0:08

Je sentais dans mon inconscience une sorte de chaleur, comme si quelque chose venais de se poser sur la blessure que j’avais. Puis quelque minute après cette chaleur disparus comme elle était venue. Je gardais les yeux fermer, je n’osais pas les ouvrir de peur de découvrir la réalité. Mais au bout d’un moment je voulais savoir ce qui m’entourais et surtout si je n’avais pas bouger du toit. La curiosité fut plus forte et j’ouvris les yeux Je fus éblouis par le soleil qui commençais à décliner. J’essayai de garder les yeux ouverts pour m’habituer à la lumière et quand je pus enfin voir ce qui se trouvait autour de moi, je me trouvais toujours sur le toit mais quelque chose avais changé. Je regarda au alentour et mon regard se posa sur un corps étendus près du moi. Je me demandais qui c’était. Quand je reconnus la chevelure brun je reculai instinctivement et sortis un poignard. Je la fixai quelque instant avant de me rendre compte qu’elle ne bougeait pas. Je m’approcha, toujours poignard en main, d’elle et la retournas sur le dos. Elle avait les yeux fermés. Je me demandais pourquoi elle était là et a côté de moi surtout. Quand je remarquas que je n’avais plus mal au ventre je me regarda sous toute les couture et regarda ensuite la jeune femme étendus sur le toit. Je ne croyais pas qu’elle m’est sauvée alors qu’il y avait quelque minute auparavant l’on allait s’entretuer. Je ne le croyais pas, je ne voulais pas le croire. Je me posais des questions sans queue ni tête. Je me demandais alors si je lui était redevable de m’avoir sauver la vie. Je ne savais pas quoi faire. Peut-être devrais-je l’emmener dans une auberge ? Ou bien partir et la laisser là ?

Je ne savais pas quoi faire, jamais dans ma vie je n’avais été confronté a se genre de choix. Je décidai donc de l’emmener dans une auberge au moins je ne me sentirais pas coupable de l’avoir abandonné ici. Je rangea donc mon poignarde et avança vers elle. Je la pris sur mon dos avec précaution je ne savais pas si elle était toujours blessé. Je me mis alors à courir. Mais pas comme à mon habitude mon allure était donc assez rapide. Je descendis du toit pour atterrir derrière une auberge que j’avais repéré en arrivant. Je la posa quelque instant au sol le temps de reprendre mon souffle parce que cette course m’avais tout de même fatigué non pas qu’elle était lourde mais porter quelqu’un est tout de même fatiguant. Je sentis alors un mouvement sur ma droite la ou était assise la jeune filante. Elle commençait à se réveiller. Je ne savais pas quoi faire si elle se réveille maintenant que va-t-elle dire et moi que v’ai-je faire ? Je me posais toute c’est question quand je la vis ouvrir les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurena
Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 392

Magie : Mage de lumière

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: La dague aux deux dragons [PV Nunnally] Lun 9 Juil - 8:14

Durant ces quelques minutes d'inconscience (qui me parurent durer des heures), je me posai des tas de questions. Tout d'abord, pourquoi lui ai-je sauvé la vie ? En effet, une blessure à l'estomac peut s'avérer mortel s'il n'est pas soigné à temps. Ensuite, pourquoi ne l'est-je pas tuée ? D'habitude, je tue des gens pour des choses moins graves que ça. Peut-être parce que se battre pour un objet est totalement ... absurde ? Oui, c'est exactement ça. Pourquoi devrais-tuer quelqu'un pour une simple dague ?
Mais la question qui me tourmente le plus en ce moment, c'est ce qui est en train de se passer. Je ne sais absolument pas quel a été la réaction de la jeune fille et je ne pense pas encore avoir la force d'ouvrir les yeux.

Après plusieurs minutes, je dus me contenter d'écouter et de sentir. Je compris qu'une personne me portait (et je crus deviner qu'il s'agissait de la jeune fille qui m'avait attaquée). Elle me posa à terre et la blessure à mon bras me fit souffrir. Je me rendis alors compte que j'avais retrouvé mes forces, en tout cas assez que pour ouvrir les yeux. Ce que je fis. Doucement et avec difficulté, je soulevai ms paupières et je vis, face à moi, la jeune fille qui me regardait. Je voulus porter ma main à ma dague mais je n'en fis rien. Je la regardai de longues secondes avant de lui adresser un petit signe de tête signifiant "merci". Je me redressai tant bien que mal et m'adossai au mur.

Je ne savais pas quoi lui dire, ni comment réagir. Alors, je posai la question qui me brûlait les lèvres depuis plusieurs minutes :
- Pourquoi as-tu fais ça ? Tu aurais pu me laisser sur les toits mais tu ne l'as pas fait. Pourquoi ?
Comme quoi, toute bonne action est récompensée. Je l'ai aidé et elle a fait de même. Je savais que ma question était complètement stupide puisqu'elle aurait pu me poser exactement la même question. Comment une rencontre aussi mal partie peut-elle se terminer ainsi ? Une amitié serait-elle capable de naître ? Je me rendis compte que je tenais toujours la dague au deux dragons dans ma main, sa lame souillée de mon sang. Je l'essuyai et la tendis vers la jeune fille en disant :
- Tu la mérite plus que moi. Elle t'appartient de droit.
Je gardai la main tendue en attendant qu'elle la prenne. Et je me rendis compte que je ne connaissait toujours pas son nom. Il faut dire que demander le nom de quelqu'un en plein milieu d'un combat aurait été un peu déplacé. Mais maintenant ...
- Je me nomme Laurena au fait. Merci de m'avoir aidé (même si je ne sais toujours pas pourquoi tu as fait ça ...) Comment t'appelles-tu, si je ne suis pas trop indiscrète ?
J'accorde ma confiance à peu de personnes sur cette planète. Pourquoi lui ferais-je confiance ? Je me méfie d'elle u plus au point pourtant, je me montre amical envers elle. Cette réaction est la produite par cette petite voix dans ma tête qui me dit que j'adopte la bonne attitude, que je peux lui faire confiance. J'espère juste que je me trompe pas en écoutant cette voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fartheraway.creer-forum.com
Nunnally Hashita
avatar
Compte Héros : Le Compte Héros n'a pas encore été créé.

Messages : 291

Points de récompenses : 6200

MessageSujet: Re: La dague aux deux dragons [PV Nunnally] Mar 10 Juil - 9:08

Je l’observais sans bouger, j’attendais ça réaction. Elle m’observa quelques secondes, ce qui me parus de longues heures. Elle m’adressa alors un signe de tête signifiant merci, enfin je pense. Elle se redressa avec un peu de mal, mais je n’osais pas m’approcher j’étais paralysée, de peur ? Je ne sais pas. Elle s’adossa au mur. Je la regardais toujours comme si chaque mouvement qu’elle faisait était quelque chose de nouveau pour moi. Ma peur de la foule m’avais appris a me méfier de c’est mouvement mais là… je me sentais apaiser comme si au fonds de moi la peur disparaissait.

Elle me regarda toujours et moi aussi je l’observais. Quand elle pris la parole, je ne fis que l’écouter :

- Pourquoi as-tu fais ça ? Tu aurais pu me laisser sur les toits mais tu ne la pas fais. Pourquoi ?

Je ne savais pas pourquoi je l’avais emmener, peut-être par ce qu’elle m’avais sauver la vie. Je me posais cette question quand je la vie prendre la dague au deux dragons, l’essuyai et elle me la tendis tout en disant :

- Tu la mérites plus que moi. Elle t’appartient de droit.

Elle me tendait la dague. Je ne bougeais pas, j’avais presque arrêté de respirer. Je la regardais avec de grands yeux. Je ne la croyais pas. Elle me regardait toujours la dague à la main. Elle pris de nouveau la parole et me dis :

- Je me nomme Laurena au fait. Merci de m’avoir aidé. Comment t’appelles-tu ? Si je ne suis pas trop indiscrète.

Je la regardais toujours. Derrière moi se trouvais plusieurs boîtes empiler, je reculas et m’assit sur les boîtes. Je n’osais pas parler. Puis au bout de quelques minutes je pris la parole :

- Je me nomme Nunnally. Et je ne sais pas trop pourquoi je t’ai aidé. Peut-être pour te remercier de m’avoir sauver.

Je me leva et m’approcha d’elle. Je m’arrêta à un mètre d’elle et plongea mon regard dans le sien. Je voulais lire la vérité dans c’est yeux. Je murmurai les mots suivants :

- Puis-je vraiment te faire confiance ? Tu ne me feras pas de mal ?

J’avais les yeux remplie de larmes telle une enfant. Je n’osais plus bouger. Mes mains tremblaient de peur. Peur de sa réponse. Ma respiration étais devenus saccader comme si je venais de courir des kilomètre. Je recula avant quelle réponds et me retrouva le dos contre le mur derrière moi. Mes mains tremblaient, j’avais peur comme si en se moment même je revivait la scène de mon enfance. Je revoyait c’est hommes devant moi me caressant les cheveux, tout c’est masque me fixant intensément et le visage de cette homme qui m’avais sauver la vie quand je n’était âgé que de 5 000 ans. J’attendais ça réponse à ma dernière question. Elle tenait toujours la dague dans sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurena
Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 392

Magie : Mage de lumière

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: La dague aux deux dragons [PV Nunnally] Mar 10 Juil - 21:22

Je tenais toujours la dague dans ma main. Puis, après quelques secondes, la jeune fille répondit à ma précédente question :
- Je me nomme Nunnally. Et je ne sais pas trop pourquoi je t’ai aidé. Peut-être pour te remercier de m’avoir sauver.
J'esquissai un léger sourire, presque imperceptible. Aparemment, elle semble aussi confuse que moi pour savoir pourquoi elle m'a sauvé, tout comme je l'avais fait avant. Puis, Nunnally s'approcha de moi. On aurait dit qu'elle avait leslarmes aux yeux et je remarquai que ses mains tremblaient étrangement. Elle était à moins d'un mètre de moi et me regrdait dans les yeux, comme cherchant un sentiment de mensonge, de pitié, quand elle me demanda, la voix légèrement tremblante :
- Puis-je vraiment te faire confiance ? Tu ne me feras pas de mal ?
Cette question me frappa. Peut-elle vraiment me faire confiance ? Et moi ? Est-ce réciproque ? Elle recula et s'adossa contre des caisses posées derrière elle. Elle semblait hantée par quelque chose. Des souvenirs ? Surement. Je me souviens que les années ayant souvies la mort de mes parents, j'avais souvent des crises d'angoisse, je faisait des cauchemards de jour comme de nuit. Pour une enfant de 6 000 ans, il est dur de se retrouver orpheline, de se dire que désormais, on sera seul. Est-elle dans la même situation que moi ? J'ouvris la bouche pour répondre mais aucun son n'en sortit. Cette situation me déstabilisait. Je m'approchai un peu d'elle, de sorte à me retrouver à un mètre de Nunnally. Je dis, de la voix la plus douce possible :
- Ne t'inquète pas, je ne te ferai pas de mal ...
En disant ces mots, je mis la dague aux deux dragons dans sa main. Je fermai sa main sur le manche de la lame et restai quelques secondes ainsi. Ses mains étaient chaudes par rapport aux miennes. Je lui souris et lâchai ses mains. Je n'ai pas l'habitude d'être comme ça. Une guerrière comme moi a du mal à être gentille. La seule personne où ça ne pose aucune difficulté, c'est Eleana, ma meilleure amie. Quand j'ai dit ces quelques mots à Nunnally, j'avais l'impression que celà sonnait faux, jste parce que c'est moi qui l'avait dit. J'espère que ça ne s'est pas entendue. La jeune tremblait légèrement. Je me mordis les lèvres puis, prenant mon courage à deux mains, je lui demandai :
- Pourquoi es-tu comme ça ? As-tu peur ? (Je fis une pause et soupirai) Qu'est ce qu'il y a ?
Je sais que ce ne sont pas mes affaires, mais parfois, ça peut faire du bien d'en parler à quelqu'un. Moi, lorque je perdis mes parents à 6 000 ans, je restai renfermée sur moi-même. Et c'est des années après que je me rendi compte que j'aurais du le dire, à quelqu'un de confiance, à quelqu'un qui m'aurait écouté sans me critiquer. Car, lors de leur mort, j'avais une seule envie : crier que je souffrais.



[Hors RP : Je sais, c'est pas terrible mais j'ai rien trouvé d'autre --']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fartheraway.creer-forum.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La dague aux deux dragons [PV Nunnally]

Revenir en haut Aller en bas

La dague aux deux dragons [PV Nunnally]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde d'Eséphia :: Nouveau Monde :: Tivnia-