Les Nécrosoris au pouvoir, la traque commence
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

|FINI| « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore ... » [PV Eleana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: |FINI| « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore ... » [PV Eleana] Dim 29 Avr - 14:26


Le ciel avait commencé à revêtir son manteau du soir, colorant l'horizon de magnifiques teintes roses-orangées. Les cumulus s'étaient faits plus nombreux dans le ciel, ne subsistant que la nuit. Peu à peu, l'obscurité gagnait Lansline, l'une des plus belles capitales d'Esephia et réputée pour ses immenses parcs naturels. Les animux étant une race humanoïde très proche de la nature, elle avait conservé des conditions de vie rudimentaires par rapport à ses voisins de Satras ou d'Assrah.
Alcro bondit sur les tuiles rougeâtres d'un toit, se réceptionna parfaitement, et tendit les mains vers Eleana pour l'aider à descendre de son dragon. Celui-ci souffla, émettant un nuage de fumée. La jeune Filante le remercia avant de venir s’asseoir aux côtés de l'animux.
Les yeux rivés sur le sang qui tâchait ses mains et ses vêtements, laissant une trace indélébile en son cœur et souillant à jamais sa vie. Il entendit vaguement Eleana lui parler, mais ne réagit pas immédiatement.
Il avait tué un homme.
Alcro, aspirant à la liberté, Alcro, ce jeune homme sans histoire, avait osé commettre un crime impardonnable. Sa liste d'assassinats s'allongeait donc à deux, même si, il le savait, elle était bien plus courte que celle de son amie. Après quelques minutes à ressasser et ruminer intérieurement, il prit conscience qu'ils venaient tous d'échapper au court. Il releva brusquement la tête, plongeant son regard emplit d'inquiétude dans celui d'Eleana.

« - Tu n'es pas blessée au moins ? » demanda-t-il en l'examinant, s'attardant, peut-être un peu trop, sur ses généreux attributs féminins …

Il écarquilla les yeux d'horreur lorsqu'il découvrit la blessure béante qui s'ouvrait au niveau de sa cuisse. Elle avait arraché un pan de son pantalon et avait fait un garrot autour de sa blessure ; pourtant, cela ne suffisait pas à stopper l'hémorragie. Le tissu était imbibé de sang et, malgré les efforts d'Eleana pour masquer sa douleur, il comprit que c'était grave.

« - Comment t'es-tu faite ça ? » s'exclama-t-il en retirant doucement le pansement de fortune pour s'atteler à sa tâche avec minutie, se doutant que la blessure ne datait pas de leur récent combat qui n'avait fait que la rouvrir ...


Dernière édition par Alcro le Lun 30 Avr - 13:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: |FINI| « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore ... » [PV Eleana] Dim 29 Avr - 14:49

Ils arrivèrent à Eternot en fin d'après midi. Le ciel teinté de rose, avec des nuances de rouge et d'orange. Ils gagnèrent le toit d'un bâtiment, où le Dragon les déposa. Alcro descendit en premier, et aida Eleana à descendre du gigantesque reptile. La vue qui s'offrait à elle était éblouissante.

La jeune femme congédia son Annimalier, qui s'évapora soudainement. Elle prit place aux côtés du jeune Annimux, assit sur les tuiles. Une discution s'enchaîna, où il ne participa que très peu, prennant un air distrait. La jeune Filante ne doutait pas de la raison qui l'obsédait tant. Son premier -?- meurtre, commis de sang froid. Elle était la première à reconnaître que la première fois n'est jamais facile pour personne. Mais elle, qui en avait prit l'habitude, n'éprouvait pas la même profondeur de sentiments qu'un débutant en l'acte. Elle se souvenait encore, de son premier assassinat, comme un vieux souvenir ...

-Tu n'es pas blessée au moins ? Interrogea soudainement Alcro, visiblement soucieux.

Un retour au présent immédiat. Eleana voulut cacher sa blessure mais c'était inutile, le jeune homme l'avait vue et s'était approché d'elle. Sans qu'elle puisse l'en empêcher, il ôta le tissu qui recouvrait la plaie baignante de sang.

-Comment t'es-tu faite ça ? S'étonna-t-il.

Si seulement il savait ... Soupira-t-elle. Dévoilant sa blessure au grand jour, Eleana pu remarquer qu'elle n'était pas belle à voir. Son ancienne blessure avait commencer à cicatricer, mais la nouvelle attaque l'avait rouverte, et le résultat n'était pas magnifique.

-Le chef qui dirigeait le groupe de mercenaire qui m'a attaqué ... Tu te rappel, je t'en avais parler.

Alcro quémenda plus de détails. La jeune femme brune hésita, devait-elle vraiment raconter ça ? Jusqu'alors, il n'avait pas mesuré à quel point elle était rechercée. Chasseuse de prime, voleuse, assassin, mêlée à de nombreuses affaires mal famées, en compagnie avec des personnes indésirables, demi Filante ... La liste était longue. Mais bon, son coeur penchait vers la vérité. Peut-être était ce le moment de faire confiance à Alcro ... Et de lui parler de son passé.

Elle entama un récit racontant la rencontre avec Zohéir, à Tivnia dans la grotte, l'attaque des deux Filantes, leur départ, leur arrivée à Miséria, leur rencontre avec deux elfes résistantes, leur fuite vers le foyez d'Eleana, la rencontre avec ses deux frères, la réaction de Matt, la tentative de ce dernier pour tuer Zohéir, l'attaque des mercenaires, le réveil brutal en apprennant que son frère comptait jeter l'elfe aux Nécrosoris, qu'il s'était moqué de son amitié qu'elle ressentait envers les personnes comme étant une faiblesse. Et sous entendant être indigne.

Elle laissa ses paroles planer, analysant la réaction d'Alcro avec attention ...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: |FINI| « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore ... » [PV Eleana] Dim 29 Avr - 15:15

Eleana soupira et son regard s'accrocha à la ligne d'horizon, s'assombrissant à vue d'oeil. Alors qu'Alcro s'acharnait à rapprocher les bords de sa plaie, tout en usant de nombreux tours de passe-passe médicinales qu'il avait acquéri au cours de ses nombreuses années passées, livré à lui-même, Eleana émergea de ses profondes pensées.

« - Le chef qui dirigeait le groupe de mercenaire qui m'a attaquée ... Tu te rappelles, je t'en avais parlé. »

Alcro, surprit, secoua la tête en signe de négation. Il lui demanda plus de détails, d'un ton simple et doux pour l'amener à se livrer à lui. Il sentait en elle un condensation de sentiments volontairement retenus et trop longtemps ignorés, manquant d'éclater à tout moment.
Soudain, Eleana commença son incroyable récit, sans marquer de pauses. Alcro fut aussitôt absorbé par ses paroles. Le nom de Zohéir fit irruption, faisant crisper la mâchoire de l'animux que la jalousie gagnait. Ils s'étaient déjà vus, ah bon ? Il n'eut pas le temps de ruminer, car le train qui partait droit au cœur de la Filante reprit sa route. Il entendit parler de Tivnia, ses terres natales ; puis d'une grotte, d'une attaque de deux Elfes contre l'étranger provenant d'une autre Alliance, fut-elle détruite depuis l'accès au pouvoir des Nécrosoris ; une fuite vers Méséria et la rencontre de deux elfes résistants contre ces derniers, une nouvelle fuite vers le foyer d'Eleana. Pour la première fois, il entendit parler de ses deux frères dont il ne soupçonnait pas l'existence ; elle lui décrit l'attaque de Matt contre Zohéir, qui s'était révélé être un Elémentaire de l'Ombre recherché par les Nécrosoris qui offraient des primes à tous ceux qui le leur en livrer, vivants ou morts. Il se sentit révolté lorsqu'elle lui rapporta les propos de son frère, se moquant d'elle en jugeant qu'elle ne liait d'amitiés qu'avec des personnes faibles et que tout cela était inutile, car Eleana était une chasseuse de primes programmée pour tuer, non pas pour se faire des amis.
Après ce récit qui avait duré près de vingt minutes, laissant le temps aux premières étoiles de pointer leur nez, un silence s'installa entre eux. Alcro gardait la tête baissée, digérant ce flot d'informations et de sentiments dont il était peu habitué. Enfin, il releva la tête et, voyant la tristesse et l’hésitation qui luisaient dans le regard de son amie, il lui offrit un sourire réconfortant tout en passant doucement sa main sur sa joue.

« - Ne t'en fais pas, Eleana, ton frère est un abruti. Il ne vaut rien, ne l'écoutes pas. Ce qui fait la force des gens est le réconfort qu'il reçoit de son entourage, qui le soutient. Une personne seule ne peut survivre bien longtemps. Tu es extraordinaire, ma Reine de Beauté, alors ne te remets pas en question pour quelqu'un qui est tout simplement jaloux de toi. »

Ses doigts vinrent chercher les siens et, instinctivement, ceux-ci s'entrelacèrent.

« - Ne cherches pas à savoir l'image que tu renvoies dans les yeux des gens qui ne t'aiment pas, mais plutôt dans ceux qui t'aiment, et ce, à ta juste valeur … » conclut-il en la regardant plus intensément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: |FINI| « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore ... » [PV Eleana] Dim 29 Avr - 15:47

Alcro parut remarquer l'hésitation et la rancune que ressentait Eleana, car il porta sa main à sa joue avec une délicatesse infinie.

-Ne t'en fais pas, Eleana, ton frère est un abruti. Il ne vaut rien, ne l'écoutes pas. Ce qui fait la force des gens est le réconfort qu'il reçoit de son entourage, qui le soutient. Une personne seule ne peut survivre bien longtemps. Tu es extraordinaire, ma Reine de Beauté, alors ne te remets pas en question pour quelqu'un qui est tout simplement jaloux de toi.

Ses paroles la soulagèrent et lui firent reprendre confiance en elle. C'était comme si elle n'avait jamais éprouvée ces sentiments, brusquement envolés par les paroles du jeune Annimux. Elle se sentait rassurée et ravigorée. Qu'est-ce qu'il est extraordinaire, se dit-elle. Elle ne le méritait pas. Elle n'était pas assez bien pour être son amie. Ami ? Pff, si ce n'était que ça ...
Ses reflexions furent interrompu par la main d'Alcro qui enserra la sienne, entrelaçant leurs doigts.

-Ne cherches pas à savoir l'image que tu renvoies dans les yeux des gens qui ne t'aiment pas, mais plutôt dans ceux qui t'aiment, et ce, à ta juste valeur … Souffla-t-il, plongeant son regard lourd de sous entendu dans celui de son interlocutrice.

Elle se raidit, et ne se préoccupa nullement de ce qui se passait autour d'elle. Seule une chose comptait. Lui ...
Elle se faisait violence pour ne pas se pencher et déposer un baiser fougueux sur les lèvres si tentatrives du jeune homme. Elle ressentait cette envie jusque dans ses entraîlles. Son coeur rata un battement.
Elle ne savait pas comment décrire les sensations qui la traversaient en présence d'Alcro. C'était fou. Elle se sentait plus forte, plus belle et plus digne que jamais. Et elle se trouvait même capable d'endosser les surnoms que lui portaient le concerné.
La jeune Filante se releva, entraînant le jeune Annimux à sa suite, leurs mains toujours entrelaçés. Ils marchèrent le long du toit, et lorsqu'il fut le moment de sauter d'un toit à un autre, ils coupèrent le contact, sautèrent et se retrouvèrent de l'autre côté aisément.

-Tu sais, mon frère n'est pas si méchant que sa. Il prend juste son rôle de chef au famille très au sérieux, il a toutes les responsabilités sur ses épaules. Et il ne peut pas s'empêcher de se montrer dur, même en dépassant les limites.
Elle prit une bouffée d'air. Comme il était plaisant de se sentir enfin libre. Les cheveux au vent, avec pour un seule compagnie un jeune homme irrévocablement sexy, dans une ville splendide, aucune responsabilité qui la retenait. Libre ... pour un moment, soupira-t-elle.

-Et toi ? Tu as des frères et soeurs ? Enchaîna-t-elle.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: |FINI| « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore ... » [PV Eleana] Dim 29 Avr - 16:16

Durant deux folles secondes, Alcro crut qu'Eleana allait enfin céder à ses avances, déposer ce baiser qu'ils attendaient tous deux avec une envie indéniable. Ses yeux reflétaient ce qu'Alcro avait toujours espéré lire : la flamme d'un sentiment passionné, à la hauteur de ceux qu'il ressentait en ce moment-même ...
Il n'en fut rien. Le jeune animux se força à garder un visage impassible, malgré la déception qui le gagnait. Son amie se leva, conservant un parfait équilibre sur les toits de tuiles et, sans un bruit, ils progressèrent le long de la toiture, sans pour autant se lâcher la main … Il fut pourtant un moment où ils durent se quitter, à contre-coeur, certes, mais pour une courte durée : après avoir bondit sur une petite distance sur un toit voisin, ils se retrouvèrent prestement. La nuit avait presque fini de s'installer. Les nuages voilaient le quartier de lune par endroits, mais les étoiles, fières danseuses à l'éclat rassurant, ne purent être masquées bien longtemps.

« - Tu sais, mon frère n'est pas si méchant que sa. Il prend juste son rôle de chef au famille très au sérieux, il a toutes les responsabilités sur ses épaules. Et il ne peut pas s'empêcher de se montrer dur, même en dépassant les limites. »

Alcro acquiesça silencieusement, même si il ne comprenait pas comment Eleana pouvait lui trouver des excuses si facilement. Sa gentillesse l'avait étonné dès le premier jour, tout comme sa grande beauté d'ailleurs, aussi bien physique qu'au niveau de sa personnalité … Le vent plutôt fort pour ce début de soirée, ne fit qu'effleurer, voir caresser les deux amis. Alcro l'inspira pleinement, goûta aux effluves de liberté qu'il apportait, et observa en silence Eleana goûter à ce même plaisir. Il sentait qu'une multitude de responsabilités pesaient sur ses épaules, et qu'elle n'en était que malheureuse. Son souhait le plus cher était, un jour, lui montrer l'horizon sans qu'elle ne se demande si aurait le temps ou non de l'atteindre sans que quelque chose ne l'en empêche. .

« - Et toi ? Tu as des frères et soeurs ? » Reprit Eleana, qui avait retrouvé un ton calme et posé malgré la douleur qui la lancinait dans sa cuisse.

Aussitôt, les muscles d'Alcro se contractèrent, tout en lui se tendit. Eleana dut s'en rendre compte car elle lui lança un regard emplit d'excuses, regrettant cette question qu'elle ne savait pas si importante aux yeux du jeune animux. Ne voulant pas l'inquiéter davantage, il remplaça sa moue par un sourire et se força à se détendre.

« - Oh, non. Répondit-il d'un ton léger, comme si cette conversation lui était dénuée de grande importance. Je suis fils unique vois-tu, et je n'ai pas toujours vécu dans la rue. A vrai dire, mes parents m'oppressaient, m'étouffaient avec cet amour trop envahissant dont je ne voulais pas … Tu sais à quel point je suis avide de liberté ; alors il y a cinq milles ans de cela environ, je me suis enfui dans la nuit, et je ne suis plus jamais rentré … à la maison. »

Alcro eut du mal à prononcer ces derniers mots, ne considérant pas qu'il avait un « chez lui », le monde entier étant son domicile. Il ne souhaita pas approfondir le sujet délicat qu'était celui de ses parents qui, malgré les horreurs qu'il proférait sur eux, lui manquaient profondément … Au bout d'un toit plus bas que les autres, il remarqua une impasse jonchée d'une pile de tonneaux. Oubliant immédiatement ce sujet qu'il trouvait fâcheux, étant un jeune homme dont l'idée était de toujours contourner les difficultés, il se tourna vers Eleana et fit pression sur ses doigts, afin de pouvoir mieux profiter de leur légère étreinte. En cet instant magique, la jeune Filante lui semblait à la fois plus éloignée et plus proche de lui que jamais. Il craignait de la voir filer entre ses doigts à tout instant, brisant sur le coup cet instant magique qui se serait révélé n'être qu'un doux songe ... Alcro aurait voulu que leur main ne se lâchent jamais, que leurs doigts restent ainsi entremêlés pour l'éternité.
Désormais, il en était certain. Il ne pouvait plus remettre inlassablement ces nouveaux sentiments sur le dos de Cupidon...

« - Une petite visite de Lansline la nuit, et de son célèbre marché nocturne ? » proposa-t-il en souriant gaiement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: |FINI| « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore ... » [PV Eleana] Dim 29 Avr - 16:36

Alcro prit un air sombre, voir triste. Craignant lui remémorer de mauvais souvenirs délicats, elle lui adressa un regard où s'exprimait ses excuses silencieuses. Ce n'était pas son fort les excuses à voix haute, donc elle se contentait d'un simple regard. Bref, mais significatif. L'interpllé eut l'air de se forcer en affichant un sourire, voulant la rassurer.

- Oh, non. Je suis fils unique vois-tu, et je n'ai pas toujours vécu dans la rue. A vrai dire, mes parents m'oppressaient, m'étouffaient avec cet amour trop envahissant dont je ne voulais pas … Tu sais à quel point je suis avide de liberté ; alors il y a cinq milles ans de cela environ, je me suis enfui dans la nuit, et je ne suis plus jamais rentré … à la maison.

Le jeune Annimux hésita sur le dernier mot. Il ressentait sans doute un vide, une certaine tristesse à sa vie passée, qui traînait désormais derrière lui. C'est sûr que lui refaire penser à cette époque de sa vie ne l'aidait pas vraiment. Mais au moins, une chose était positive. Ils se connaissaient mieux, et une complicité se nouait entre eux, les rendant plus proches. Du moins, plus proches qu'ils ne l'étaient déjà ...

- Une petite visite de Lansline la nuit, et de son célèbre marché nocturne ? Lui proposa-t-il avec entrain.

L'idée l'enchanta. Une visite norcture, sous le ciel étoilé, avec Alcro. Elle eut un sourire, déjà contente de l'idée qui lui plaisait. Ce dernier resserra leur petite étreinte, lui rappellant qu'ils se tenaient toujours la main. Comme ... un couple, se dit-elle avec effarement.
A regret, le jeune homme dû la lâcher et sauta, retombant sans difficulté à même le sol. Eleana écarquilla les yeux, hésitante. Sa blessure la lançait, elle n'était pas correction soigner et risquait de s'aggraver si elle s'appuyait trop dessus. Mais bien décidée à ne pas gâcher ce moment, elle se tut. La jeune Filante puisa dans ses dernières forces pour comuniquer avec l'Air, qui la souleva et l'aida à retomber au sol. Son atterrisage ne se fit pas sans douleur, mais elle masqua discrètement sa douleur. Elle se releva, un sourire aux lèvres. Alcro lui reprit la main, et ils commencèrent à marcher le long des rues de Lansline, ensemble.
La jeune femme brune se sentait incroyablement bien. C'était une activité si ... naturelle que sa lui faisait bizarre ! Jamais elle ne se serrait douter qu'elle se baladerait dans les rues de Lansline, main dans la main avec un jeune Annimux.
Mais cela lui plaisait, oh oui, et elle devait bien se rendre à l'évidence qui l'obligeait à mettre à nu ce qui lui glissait son coeur. Elle l'aimait.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: |FINI| « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore ... » [PV Eleana] Dim 29 Avr - 17:07

Eleana acquiesça avec joie, ses yeux gris luisant d'un éclat de jovialité dans la nuit tombante. Alcro ne se fit pas prier deux fois, et dut lâcher à contre-coeur sa main afin de sauter en contre-bas. Habitué de ce genres d’acrobaties, il se réceptionna sans difficultés. Eleana était juchée sur le toit de ce qui devait être un petit commerce, à près à trois mètres du sol. Il tendit ses bras pour lui proposait son aide, mais elle ne sembla pas le remarquer. Il sentit le vent fluctuer de façon inhabituelle autour de lui, et se diriger de manière compacte vers la jeune Filante, désormais dans un état second que l'animux connaissait bien. Comprenant immédiatement ce qu'elle comptait faire, il se plongea à sa suite dans une transe, qui lui permit d'aider, ne serait-ce que faiblement, Eleana à redescendre en douceur jusqu'au sol, portée par le vent. Elle ne put réprimer une légère grimace sous la douleur que lui lançait sa cuisse. Alcro, pour la réconforter et lui envoyait un peu de soutien, se contenta de lui reprendre la main. Un geste simple peut cacher mille sens, mille desseins …
Ensemble, main dans la main, tel un petit couple heureux parfaitement stereo-typé, ils s'engagèrent dans les ruelles endormies de Lansline. Le sol, pavé, était néanmoins bien entretenu. Ils purent distinguer ci et là des maisons allumées, discerner derrière celles-ci des hommes, des femmes et des enfants aux occupations familiales des plus normales. Durant une folle seconde, Alcro se demanda si il pourrait fonder fonder pareille famille avec une femme qu'il aimait … Mais il chassa aussitôt cette idée, non pas qu'il n'aimât pas assez Eleana pour vouloir passer sa vie avec, mais la vie de famille rimée, pour lui, avec obstruction de sa liberté. Et Dieu seul savait que, pour rien au monde, l'animux ne souhaiterait en arriver jusque-là …
… Du moins, pour l'instant.
Après avoir remonté de nombreuses marches menant au cœur de la ville, niché au sommet de l'immense colline sur laquelle Lansline avait été érigée, ils pénétrèrent enfin dans le marché nocturne. Plus prisé pour ses magnifiques lumières à toutes époques de l'année, à ses décors et ses spectacles de rues en tous genres, il n'en était pas moins un excellent lieu pour faire d'étonnantes rencontres. Plusieurs fois, ils s'arrêtèrent pour observer un drôle de jouet, bijou de la nouvelle technologie, effectuer d'incroyables mouvements mécanisés, ou encore de somptueuses décorations sur des toiles ou de la vaisselle très chic. Alors que les tourtereaux s'étaient attelés à un acrobate des rues, Alcro se surprit à contempler plus Eleana que les numéros du jeune homme. Leur main rest
aient obstinément glissées l'une dans l'autre. Un sourire d'aise étira les lèvres du jeune animux aux yeux d'émeraude : était-il possible que sa jeune amie éprouve les mêmes sentiments que lui, où n'était-ce là qu'une profonde amitié qu'on aurait pu qualifier de « fraternelle » ? Il n'eut pas le temps de s'attarder sur cette question car, déjà, Eleana l'entraînait vers d'autres étalages. Il était heureux de la voir si heureuse de goûter aux plaisirs simples de la vie. Après tout, la sienne n'avait pas du être toujours facile … Ils passèrent devant un bijoutier où une foule monstrueuse s'était rassemblée, et réussirent, au prix d'ultimes efforts, à se frayer un chemin jusqu'au comptoir. Le jeune homme ne put retenir un petit sifflement admiratif : il était exposé là des merveilles faites d'or, d'argent et d'autres matériaux tout aussi beaux les uns que les autres. Il remarqua le regard insistent d'Eleana sur l'un d'eux, collier aux fines dorures et aux multiples pierres précieuses. Alcro crut qu'il allait suffoquer en croisant du regard le prix aberrant. Une demi fraction de seconde. Personne ne remarqua l'ombre qui s'était glissée vers ce bijou, pas même les regards aiguisés d'Eleana et du marchand habitué aux voleurs. Après tout, le jeune animux était considéré comme les meilleurs de sa profession dans toute la région …

Alors qu'ils marchaient depuis un heure déjà, tandis que les lumières des étalages s’éteignaient une à une, redonnant à sa nuit ses droits, les parfums chargés de bonne nourriture alléchante leur parvinrent. Aussitôt, leur deux ventre grognèrent à l'unisson, provoquant un fou rire général.

« - Je t'offre quelque chose à manger peut-être ? » lui proposa-t-il entre deux rires, se rapprochant du fameux restaurant encore animé pour cette heure avancée de la nuit.


Dernière édition par Alcro le Lun 30 Avr - 10:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: |FINI| « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore ... » [PV Eleana] Dim 29 Avr - 17:37

Eleana esquissa un sourire ravi. Oui, la faim la dévorait littéralement.

-Volontiers, accepta-t-elle d'un ton enjôleur, en faisant attention à bien effleurer Alcro.

Ils entrèrent dans le restaurent, où plusieurs personnes mangeaient malgré l'heure tardive. Ils prirent place autour d'une table, où le jeune homme se montra particulièrement galant, malgré son sourire amusé qui déstabilisait plus que ne voulait la jeune femme. La lumière du lustre éclairait l'endroit malgré la pénombre qui enveloppait la capitale. L'endroit était joliment décoré, même si Eleana fut légèrement gênée par tant de ... naturalisme. Oui, cela lui faisait atrocement bizarre. De manger, au restaurent, en compagnie d'un homme extrênement séduisant, dans un lieu public comme toutes personnes normales. Ce même genre de personne que la jeune Filante n'avait jamais été. Peut-être qu'elle commençait à changer plus qu'elle ne croyait ...


Prenant place à une petite place, Eleana se tenait juste à côté d'Alcro, à sa gauche, leurs mains toujours entrelaçés sur la table.

Un jeune homme leur apporta la carte, et ils s'empressèrent de prendre commande, certains de leur choix, tellement ils avaient faim. Pendant un instant, la jeune femme brune fronça les sourcils, craignant d'avoir fait une faute en entrant dans un lieu public sans cacher son identité. Mais le serveur ne parut pas s'en soucier et se dépêcha de se diriger dans les cuisines. La jeune Alpha en fut franchement étonnée, mais agréablement surprise. La situation d'Eséphia avait vraiment changer la vie de chacun, décidément.

-Tu sais, Alcro, merci, pour ... tout ça (Elle n'était pas seulement reconnaissante pour le restaurent. Mais pour tout. Tout ce qu'il avait fait pour elle ...). Je me suis jamais sentit aussi bien, et je suis ravie de partager cet instant avec toi.

Ponctuant ses paroles en beauté, elle se pencha vers Alcro et posa ses lèvres sur les siennes.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: |FINI| « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore ... » [PV Eleana] Dim 29 Avr - 18:10

Le cœur d'Alcro fit un bond à la vue du sourire ravi de sa jeune amie.

« - Volontiers. » répondit Eleana sur un ton enjôleur qui le fit frémir, moins que lorsqu'elle passa si près de lui qu'il la sentit le frôler.

Ils entrèrent donc dans ce qui s'appelait « L'auberge du Trèfle à Quatre Feuilles». La décoration, rustique et basique, agrémentée de nombreuses fleurs nulle part ailleurs dans tout Esephia, plut immédiatement à Alcro. Ils allèrent se caler dans un recoin de la pièce, à côté d'une porte en bois battante qui devant mener à l'espace hébergements, à l'étage. Discrètement, Alcro compta l'argent qu'il lui restait, avant d'afficher une mine de désolation. Il n'aurait jamais assez pour leur payer un repas et deux chambres pour passer la nuit …
… Deux chambres ? Etait-ce bien nécessaire ?
Un serveur vint interrompre le fil de ses pensées plus que douteuses, leur proposant une carte aux menus plus alléchants les uns que les autres. Ils ne s'attardèrent pas trop quant à leur choix, tant leur ventre criait famine. Alcro perçut la gêne d'Eleana à se trouver dans un lieu publique. Sans doute n'était-elle pas habituée à être ainsi exposée aux regards, et, qui plus est, dans un lieu autre que son Alliance, malgré que celles-ci soient toutes dissoutes … Pour une fois, le jeune animux n'allait pas s'en plaindre, même si il ne voyait pas le soudain accès au pouvoir des Nécrosoris d'un bon œil. Soudain, Eleana se tourna vers lui, prête à lui parler. Il sentit que quelque chose avait changé, mais ne sut dire quoi. Il resta donc suspendu aux yeux de la jeune femme, avant de passer à ses belles paroles et à ses irrésistibles lèvres …

« - Tu sais, Alcro, merci, pour ... tout ça. Je me suis jamais sentit aussi bien, et je suis ravie de partager cet instant avec toi. »

Alcro comprit qu'elle ne parlait pas que de ce restaurant, mais avant qu'il n'ait pu répondre, l'impensable se produit.
Hypnotisé par son regard gris tempête, leur souffle et leur regard se mêlèrent, et l'animux sentit une vague d'excitation monter en lui. Soudain, leurs lèvres entrèrent en contact, et il crut qu'il allait fondre dans tous ces sentiments qui l'assaillaient étaient forts. Il fut presque déçu que le lien ne se rompe si tôt, mais ne dit rien, se contentant de sourire pour exprimer sa joie qui dépassait les mots.
Il l'avait toujours su, sa vie n'était pas vouée à la liberté : tout être a un destin. En son cœur, il espérait malgré tout rencontrer l'amour, le véritable amour, avec un grand A.
Et il l'avait trouvé, portant le doux nom d'Eleana …

Leur repas passa comme une lettre à la poste : aussitôt furent-ils posés sur la table, qu'ils les expédièrent voracement dans leur ventre. Ils discutaient de tout et de rien, le dernier mur qui les séparait s'étant envolé avec ce baiser sincère. Les bouteilles de vin d'Ertenot, très réputées pour leur goût fruité mais à l'alcool fort, s'empilèrent sur leur table. A mesure que la nuit avançait, les clients partaient se coucher et les deux jeunes amoureux perdaient peu à peu conscience de la réalité …

Leur dessert, monstre de pâtisserie, de glace et de chocolat, arriva après de longues minutes passées à boire pour patienter. Tous deux riaient forts et criaient par moment, s'attirant les foudres du gérant des lieux. Une fois ce bon dessert engloutît, Alcro n'y tint plus. Pendant qu'Eleana tournait la tête dans sa direction opposée, il en profita pour glisser le collier qu'il avait dérobé un peu plus tôt dans les rues de Lansline autour du cou gracieux de la jeune femme. Celle-ci poussa un cri de surprise, ne trouvant pas les mots pour le remercier -et, de toute façon, les effets de l'alcool l'empêchaient de placer deux mots corrects à la suite.-. Elle ne trouva comme moyen de lui faire passer ce message qu'en le couvrant de multiples baisers, rendus avidement, se faisant de plus en plus intenses et langoureux. Sans s'en rendre véritablement compte, ils s'étaient levés et, sans que personne ne les arrête, avaient grimpé les escaliers menant à l'étage des dortoirs, toujours enlacés et ivres. Alcro ouvrit rapidement une porte et rit en constatant que la chambre était déjà occupée. Il réitéra un nombre incalculable de fois, avant de dégoter un couche libre, que les rayons du lune éclairaient entre les rideaux mal fermés. Sans se précipiter, ils gagnèrent le lit, sans échanger une seule parole. Ils célébrèrent simplement les corps pour la première fois chacun, écrivant toute la nuit durant une longue et langoureuse symphonie nuptiale.

[ si les gens voyaient ça ... je suis dead xDD ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: |FINI| « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore ... » [PV Eleana] Dim 29 Avr - 18:40

Eleana passait une soirée des plus merveilleuse en compagnie de l'homme qui ne pouvait qu'être aussi extra que la soirée en elle même. Tout se passa en discution, rire, plaisanterie, sous entendus cocasses ...

Bientôt, leurs ventres furent plein. Et l'alchool faisait son effet, rendant les deux amoureux insousciants. Les rendant bientôt ivres. Leurs éclats de rire et leurs cries alertèrent bon noms de personnes, qui râlèrent, mais les deux concernés s'en fichaient. Pas seulement à cause de leur état second, mais de l'instant innoubliable qui se déroulait.
Vers la fin de la soirée, distraite, la jeune femme tourna la tête, et pu sentir le contact des doigts du jeune Annimux qui venait de lui mettre un magnifique collier autour de son cou. Elle l'identifia aussitôt, le reconnaissant sans peine pour avoir littéralement flashée sur le bijou. Comment s'était-il débrouiller pour s'en saisir sans se faire prendre ? Totalement émue par ce geste et, avons le, défoncée -plongée dans un état lui perdant la notion de la réalité-, elle se jeta au cou d'Alcro et le remercia sous une pluie de baisers brûlants. Que le receveur lui retournna avec tout l'avidité qu'il fallait. Sans s'en rendre vraiment compte, ils s'étaient levés et montés précipitament à l'étage. Dans les bras du jeune Annimux, la jeune femme se sentait bien, tous deux ivres. Elle échappa un rire en constatant que malgré toute l'assurance et la galenterie que voulait opérer le jeune homme, il se trompait inlassablement de chambre, occupées par des gens très surpris de voir un couple ivres ouvrir leur porte te la refermer aussitôt. Bientôt, ils trouvèrent une chambre libre et ils s'y faufilèrent tant bien que mal. Laissant libre court au moment probice, ils se laissèrent guider par leur envie.

**
*


Eleana plissa les yeux, se réveilla tant bien que mal. Elle sentit un mouvement sous son corps, et ouvrit d'un seul coup les yeux. Elle se trouvait dans une chambre qu'elle ne reconnaissait absolument pas, et dont elle n'avait aucun souvenir de s'y être arrêtée. Elle se redressa sur ses avants bras, et découvrit le visage endormi d'Alcro ... ainsi que son torse dénudé sous elle. Comprenant lentement ce qu'il se passait, Eleana recula et se laissa tomber à côté du jeune homme. En proie à un mal de tête attroce, elle ferma les yeux un instant. Quand elle prit conscience de ce qui se passait, elle se redressa aussitôt. Un mouvement à côté d'elle lui indiqua que le jeune homme venait vraisemblablement de se réveiller.

-Est-ce qui c'est passé ... ce que je pense ? Demanda-t-elle, ahurie

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: |FINI| « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore ... » [PV Eleana] Lun 30 Avr - 2:44

Voile noir. Brume.
Alcro ne savait pas si il baignait dans une profonde inconscience ou dans un simple sommeil. Tout ce qu'il savait, c'est qu'un horrible mal de crâne le tiraillait depuis qu'il s'était réveillé, et que ses yeux ne supportaient plus la lumière. Il dut donc attendre, sombrer de nouveau dans un état second jusqu'à ce que la brume qui persistait dans sa tête ne se dissipe.
Tout à coup, ce qui lui tenait chaud depuis un long moment déjà glissa sur le côté, faisant bouger le confortable matelas à ressorts sur lequel il dormait. Il grogna faiblement, fronça les sourcils mais ne voulut pas se réveiller.
Quelque chose qu'il lui tenait chaud ? Soudain, il ouvrit grands les yeux, ignorant la douleur que la lumière vivace lui procurait. Il se trouvait dans une chambre inconnue, et ne se souvenait absolument pas s'y être déjà arrêté.
Le jeune homme plissa les yeux. A vrai dire, il ne se souvenait de rien, absolument rien. Que s'était-il passé, la veille au soir ? Tout lui avait échappé, et sa mémoire s'arrêtait lorsque Eleana et lui, attirés par les délicats fumés émanant d'un restaurant, y étaient entrés pour prendre un repas. Voile noir.
Doucement, il agita les doigts au prix d'un ultime effort. Son corps entier était lourd comme une pierre, et chaque mouvement était devenu un supplice pour lui. Il sentit le doux contact de draps sous sa peau dénudée, puis une couette, rabattue au pied du lit.
Un instant. « Dénudé ? »

« - Est-ce qui c'est passé ... ce que je pense ?  » demanda soudain la voix faible d'Eleana, ahurie.

Son sang se figea. Peu à peu, il prit conscience de la situation dans laquelle ils se trouvaient. Des flash d'images lui revinrent, sans qu'il ne put s'attarder dessus tant elles étaient vives et fugaces. Le restaurant, une commande, un baiser, des verres de vin, un collier et … Alcro déglutit. Lentement, il tourna la tête vers son amie, avant de détourner immédiatement les yeux en constatant qu'elle était également dévêtue. Ses joues prirent une légère teinte rosée et il ne dit rien, les yeux accrochés au plafond craquelé par endroits. Peu à peu, une certaine joie laissa place à la surprise, joie typiquement masculine.

« - Est-ce vraiment si dérangeant ? » fit-il d'une voix enraillée par l'alcool, prenant un ton de plaisanterie.

Lorsqu'il regarda Eleana, qui s'était enroulée dans une couverture, il découvrit son visage sérieux : elle ne plaisantait pas du tout. Le sourire taquin d'Alcro s'affaissa, conscient qu'il avait sans doute blessé Eleana.

« - Je … euh … balbutia-t-il, gêné. Non, je ne pense pas que nous … enfin que toi … et moi … nous … Non. Non j'en suis persuadé, ne t'inquiè... »

Ses yeux se posèrent sur une légère tâche sombre sur les draps, pareil à du sang. Alcro écarquilla les yeux, et son souffle se fit court.
C'était du sang.

« - … Oups. » émit-il simplement, sous le choc, se tournant de nouveau vers le plafond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: |FINI| « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore ... » [PV Eleana] Lun 30 Avr - 3:20

Eleana s'enroula dans une couverture, essayant de se souvenir de la soirée de la veille.

- Est-ce vraiment si dérangeant ? Fit-il d'une voix amusée.

Eleana le regarda de façon intensive. Elle était soulagée qu'il ne le regrette pas. A vrai dire ... Elle non plus. Mais l'idée d'avoir oublier la frustrait, d'avoir agit sous la dose d'alchool qu'ils avaient ingurgité. D'une certaine façon, elle ne regrettait pas, mais aurait préférer s'en souvenir.

- Je … euh … balbutia Alcro, embarassé. Non, je ne pense pas que nous … enfin que toi … et moi … nous … Non. Non j'en suis persuadé, ne t'inquiè...

Son regard s'arrêta sur les draps qu'il regarda d'une façon ahurie. Elle suivait le regard d'Alcro ... et découvrit la même chose que lui. Elle écarquilla les yeux et se passa la main dans ses cheveux.

-... Oups, finit par murmurer le jeune homme.

L'évidence les frappa tous les deux.
Et la seule chose qu'Eleana pu faire face à cette constatation ...
... Est de soupirer.
La jeune Filante s'étira et sortit du repaire de draps, annonça qu'elle alla prendre sa douche tout en se dirigeant vers celle-ci en fauchant les quelques vêtements qui traînaient sur son passage. Une fois dans la pièce, elle inspira et observa son reflet dans le miroir enbuée. Elle ne portait que le magnifique collier que lui avait offert le jeune Annimux. En prenant son temps, elle prit une douche, et se rhabilla à la va-vite. Sans se préoccuper de ses cheveux en bataille, la jeune femme retourna dans la chambre pour retrouver Alcro.
Regrettait-il ce qui s'était passé ? Trouvait-il que tout cela n'était qu'une erreur dûe à l'achool ?

Une fois de retour dans la pièce, elle eut droit à une agréable surprise et échappa un sourire. Peut-être qu'il ne regrettait pas ce qui s'était passé, finalement ...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: |FINI| « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore ... » [PV Eleana] Lun 30 Avr - 3:53

Après quelques minutes de silence, Eleana réagit enfin. Soupira. Alcro ferma les yeux et se passa une main sur le front, perdu. Qu'avaient-ils fait ? La jeune Filante s'extirpa de sa cachette constituée de draps, s'étira et annonça qu'elle allait prendre une douche. L'animux se redressa sur ses coudes, et ne put s'empêcher d'observer ses courbes parfaite, son teint de pêche, et, surtout, ses généreux atouts … Lorsqu'elle disparut dans la salle de bain, il se laissa tomber dans le lit en soupirant d'aise.
Il ne regrettait rien, absolument rien, mais n'en n'avoir aucun souvenir le frustrait quelque peu. Il faillit pousser un cri de triomphe, heureux à l'idée qu'Eleana éprouve les mêmes sentiments que lui, la thèse d'un amour-faux engendré par les flèches de Cupidon, à jamais écartée. La jeune femme ne semblait pas aussi choquée qu'il ne l'eut cru, bien au contraire. Pendant quelques instants, il fut persuadé qu'elle regrettait amèrement cet incident, surtout lorsque celui-ci avait mis en jeu …
Les yeux d'Alcro se posèrent de nouveau sur cet étrange tâche sombre. D'un côté, il en était heureux, car il venait de passer de jeune homme à homme pour la première fois de sa vie, tout comme son amie.
D'un autre, il regrettait encore et toujours de n'en avoir aucun souvenir … Une voix vint brusquement faire irruption dans son esprit, lui soufflant de drôles de pensée « Ne t'inquiètes pas, y aura d'autres occasions ! ». Alcro acquiesçait silencieusement, avant de les chasser d'un revers de main. Et si, justement, l'incident n'avait fait que convaincre Eleana à s'abstenir ?
Une fois qu'il fut totalement réveillé, quoique encore un peu mou à cause des incroyables doses de vin qu'ils avaient ingurgités, il se leva et s'habilla rapidement. Il hésita entre sortir par l'auberge, risquant ainsi de devoir régler la note, ou sauter par la fenêtre de leur chambre, située à l'étage.
Un courant d'air vint envahir la chambre et, déjà, il n'y avait plus personne …

Le soleil en était déjà à son zénith, preuve qu'ils avaient dormi très longtemps. La foule avait peu à peu regagné Lansline, faisant revivre ses ruelles dynamiques et animées. Alcro qui, d'ordinaire, se serait caché sur les toits ou dans l'ombre des bâtiments pour effectuer quelques vols à l'étalage, marchait d'un pas tranquille au milieu d'un marché. Les mains entre les poches, et d'une démarche gaie, il se contenter d'observer le monde qui l'entourait comme il ne l'avait jamais fait. Enfin, son regard se posa sur une petite boulangerie, d'où s'échapper les bonnes effluves de pain et de viennoiseries sortant du four … Sans hésiter, il poussa la porte du magasin.

***


Sans faire de bruit, Alcro se hissa à la fenêtre de sa chambre, s'agrippant à la gouttière qui longeait le mur extérieur de l'auberge. L'odeur de l'eau chaude et du savon avait envahi les lieux, désormais illuminés par le soleil. La chambre, basique mais néanmoins agréable, respirait de vitalité.
Le jeune homme, un panier d'osier à la main et les poches remplies d'objets en tous genres, se glissa jusqu'au lit. Il remit rapidement les draps en place et étala son butin. La panier contenait toutes sortes de mets, plus appétissants les uns que les autres. Il les étala, les disposant soigneusement afin de rendre le tout agréable à l'oeil. Enfin, Eleana sortit de la salle de bains, les cheveux en bataille.

« - Coucou, Reine de Beauté, votre petit déjeuner royal et servi ! » s'exclama-t-il en s'inclinant respectueusement, tel un employé du palais.

Eleana rit et se jeta sur son repas. Ils l'avalèrent rapidement puis s'allongèrent sur le lit, repus. D'instinct, les doigts d'Alcro retrouvèrent ceux de son amie. Ils restèrent ainsi sans parler, se délectant de cet instant de bonheur. Finalement, Alcro prit la parole, troublé par ce qui s'était passé.

« - Tu sais, Eleana, c'était ma première fois, à moi aussi … fit-il, rouge comme une pivoine. J'espère … j'espère que je ne t'ai pas offensée. »

Il posa son regard émeraude emplit d'excuses sur Eleana, dont le visage, tout près du sien, était fixé sur le plafond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: |FINI| « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore ... » [PV Eleana] Lun 30 Avr - 4:30

Eleana baîlla en écarquillant les yeux face à la scène devant elle. Le lit était fait, les draps n'étaient plus désordonnés, un appêtissant petit déjeuner l'attendait sur le lit, avec Alcro qui se tenait non loin de là. Lorsque ce dernier la remarqua, il lui lança un sourire ravageur.

- Coucou, Reine de Beauté, votre petit déjeuner royal est servi ! Salua le jeune Annimux en excécutant une coubertte qui fit rire la jeune femme.

Elle prit place à côté de lui, et ils engloutirent le repas avec appêtit. Une fois rassasiés, ils s'allongèrent sur le lit. Eleana prit une bouffée d'air, avant de sentir les doigts du jeune homme enserrer les siens. Elle inspira, comme elle se sentait bien ...

- Tu sais, Eleana, c'était ma première fois, à moi aussi …avoua-t-il, les joues empourprées. J'espère … j'espère que je ne t'ai pas offensée.

Il tourna la tête vers elle, qui mit un certain temps avant de décoller les yeux du plafond. Elle se sentait submergée par une assurance et une confiance qui ne lui étaient pas naturelles. Elle lisait dans le regard d'Alcro des excuses, mais elle ne voulait pas les lire.
Pour toute réponse, elle serra la nuque de son amant et embrassa ses lèvres. Le baiser rompu, elle ne se décolla pas pour autant du corps chaud contre le sien. Cela l'appaissait. Cela ne lui ressemblait pas, certes, mais peut-être avait-elle changée.

-Tu ne m'as pas offensée, Alcro, le rassura-t-elle d'un ton doux. Je ne regrette rien, je suis juste déçue de ne pas m'en souvenir ...

Elle ferma les yeux un instant, appaisée par le rythme des battements de coeur de l'Annimux.

-Et toi, regrettes-tu ce qui s'est passé ? Lui demanda-t-elle, d'un ton plus neutre.

Elle, ne regrettait rien. Elle se sentait entière, à ses côtés. Totalement maîtresse d'elle même. Plus que jamais elle ne s'était sentie aussitôt ravigorée en présence de quelqu'un. Elle se sentait plus forte, plus belle et plus entière, grâce à lui. Il lui procurait cet effet. Et plus que tout, elle se sentait en véritable femme.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: |FINI| « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore ... » [PV Eleana] Lun 30 Avr - 11:27

Après de longues minutes, au goût salé d'éternité pour Alcro, Eleana daigna enfin se tourner vers lui. Ils se fixèrent un instant, le cœur de l'animux effectuant d'énormes loopings …
… Avant de s'arrêter net, sur le point d'imploser lorsque les lèvres de la jeune Filante se posèrent sur les siennes, un baiser des plus doux et sucrés. Il n'était en rien anodin, car il annonçait enfin ce qu'il espérait depuis le début de la journée : L'alcool n'était en rien un facteur des sentiments qu'ils éprouvaient, pas plus que Cupidon … Il fut déçu lorsqu'ils se séparèrent, mais constata avec joie qu'ils étaient désormais enlacés. Il en profita pour se délecter de l'odeur d'Eleana, de la douceur de ses cheveux et de la chaleur ardente de son corps.

« - Tu ne m'as pas offensée, Alcro, souffla-t-elle d'un ton très doux, qu'il ne lui connaissait pas. Je ne regrette rien, je suis juste déçue de ne pas m'en souvenir ... »

Eleana ferma les yeux et nicha sa tête contre la poitrine de l'animux, écoutant les battements de son cœur qui étaient lancés à une vitesse phénoménale.

« - Et toi, regrettes-tu ce qui s'est passé ? » s'inquiéta-t-elle, d'un ton qu'elle voulait neutre.

Alcro ne répondit pas. Ce qu'il éprouvait en cet instant, ce qu'il aurait voulu lui dire dépassait les mots, comme toujours. Il aurait voulu lui crier tous les sentiments qu'il éprouvait pour elle, mais ils étaient si grands qu'il craignait d'exploser, littéralement. Son corps tremblait, l'amour le submergeant de toutes parts. Sans le vouloir, une larme gorgée d'émotions aussi fragiles que fortes, roula sur la joue du jeune homme. Ce fut le doigt d'Eleana qui la cueillit, le couvrant ensuite de longues caresses qui le firent frissonner.
Il n'y tient plus. Ses lèvres cherchèrent ardemment celles de sa bien-aimée, l'embrassèrent avec passion, avant de déposer plusieurs baisers brûlants dans son cou. Doucement, leur étreinte se renforça, leurs vêtements tombèrent un à un jusqu'à ce, qu'enfin, les deux amants soient plus unis que jamais.

***


Alcro retomba lourdement sur le côté, le corps couvert de sueur, haletant. Il passa une main sur son torse musclé et poussa un long soupire d'aise, puis, tourna la tête vers Eleana. Il eut un léger rire en découvrant son sourire béat de bien-heureuse. Il vint plaquer sa tête contre sa poitrine, tout en trifouillant ses cheveux d'une main. L'instant était parfait, idyllique. Pour rien au monde, il n'aurait voulu le briser. Après quelques minutes passées à reprendre leur souffle, Alcro regarda son amie, ne lui parlant désormais que par le biais de leur regard. Leur amour était si complice, si uni que leurs yeux parlaient désormais pour eux. Une lueur de défi s'alluma dans le regard d'Eleana, répondant à la question silencieuse qu'il lui avait posé. Il rit et se redressa, prêt à recommencer leurs folies.
Rose.
Tout devint rose. Un affreux mal de tête fit son entrée, et plus rien autour de lui ne semblait exister.
Ce voile rose, qu'il n'avait vu qu'une fois et qu'il redoutait par-dessus tout, venait de refaire irruption. Pourtant, une chose semblait différente de la première fois, lorsque les flèches de Cupidon les avaient gorgés d'un amour aveugle. Cette fois-ci, il sentit ce liquide s'échapper, ses sentiments, s'envoler. Un grand vide fit place dans son cœur quand le voile s'estompa. Lorsque Alcro recouvrit la vue, ce fut comme si on lui avait lancé un grand coup de poing en plein plexus solaire.
Eleana, se trouvant en-dessous de lui, venait d'émerger du même état de transe que lui. Leurs regards restèrent accrochés et, pourtant, ils n'arrivèrent plus à communiquer. Quelque chose s'était brisé -en Alcro, ou entre eux?-. Rougissant à vue d’œil, l'animux s'extirpa du lit et se leva, dos à la jeune Filante, avant de frapper le mur d'un coup de poing rageur.

« - Merde , merde, merde ! » jura-t-il en le martelant de coups.

Il se tourna vers Eleana, tout aussi choquée que lui, puis, tituba. Son dos rencontra le mur, et il se laissa tomber contre celui-ci, le visage entre les mains.

« - Cupidon … »

Ce seul mot voulait tout dire et, en cet unique mot clé, il avait réussi à briser le lien magie qui courrait entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: |FINI| « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore ... » [PV Eleana] Lun 30 Avr - 12:03

Eleana retomba sur le côté, essouflée. La respiration saccadée, son coeur tembourinait contre sa poitrine à une vitesse effrenée. Un sourire béat aux lèvres, elle se sentait submergée par tant de bonheur que sa en devenait presque irréaliste. Alcro posta sa tête sur sa poitrine en passant ses doigts dans ses cheveux. Maintenant qu'ils étaient si proches, ils n'avaient même plus besoin de paroles pour comuniquer. Un seul regard pouvait se traduire par mille mots. C'était tellement complice et intense. Eleana voulut le tester et le provoqua du regard, en relevant un sourcil provocateur. Son amant rit, amusé par tant de quémendations provenant de sa belle, et se posa au-dessus d'elle, voulant reprendre leur ébat là où ils l'avaient laisser.
Ce fut comme une ampoule qu'on allume. Tout se bouscula dans la tête de la jeune femme, qui fut submergée par tant de pensées et de sentiments contradictoire. Son champ de vision était brouillé par un voile rose. Lorsque ce dernier s'évapora, les deux partenaires se raidirent dans un bel ensemble, reprenant doucement le cours de la réalité. Ce fut comme un baleyage, car son coeur était déserté de tous sentiments. La jeune Filante devint stoïque, comme une statue de glace, la référence préférée qui s'établissait bien sur elle.

Alcro se leva d'un bond, rompant le poids que lui imposait son corps. Dos à elle, il se mit à marteler de coups le mur de la chambre.

-Merde, merde, merde ! S'écria-t-il.

Le jeune Annimux se tourna vers elle, mais cette dernière, trop préoccupée par le tourbillon de sentiments qui l'envahissaient. Puis une image vint. Zohéir. Son seul nom parvint à déboussoler la jeune femme brune. Tout lui revint en mémoire comme un flashback, l'aissaillant avec violence.
Alcro s'adossa au mur et se laissa tomber au sol, le visage entre les mains. Sa réaction ne fit que débousoller Eleana encore plus. Heureusement, il ne voyait pas le changement que cela produisait. Son visage redevint froid et impassible, son regard tranchant comme un pic de glace doublant d'intimidation et de froideur. Son corps se raidit tandis que son sang affluaix dans ses vaisseaux sanguin. Puis, elle serra les poings, luttant d'abord contre la pluie de sentiments qui déferlaient en elle. Rage, trahison, frustration, exaspération, tristesse. Puis tout cela l'engloutit entièrement. Dépassée par ce qui se passait, Eleana ne put repousser ses instincts de FIlante, qui la submergèrent aussitôt.
Elle se leva d'un bond, attrapa des vêtements à la vitesse de la lumière, trop submergée pour se rendre compte de ce qu'elle faisait. Une fois -à peu prêt- habiller, elle cria de frustration et cogna un meuble avec son pied qui se renversa sous le choc. Tant noyée par ce qui se passait en elle, elle ne remarqua pas sa blessure qui venait de se rouvrir, saignant de plus belle. Sa respiration s'accélerra, son coeur battait tellement vite qu'elle aurait cru qu'il sortirait de sa voiture, elle haletait. Des larmes coulèrent le long de ses joues. La jeune femme serra les poings tellement fort que ses phalanges blanchirent.

-Je ... ne suis qu'une idiote, ragea-t-elle entre ses dents.

Puis sans présemption, elle ouvrit la fenêtre à la dérobée, enjamba cette dernière et sauta. Disparaissant dans la nuit, comme un souvenir ...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: |FINI| « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore ... » [PV Eleana] Lun 30 Avr - 13:19

Berné, trompé, naïveté suffisante.
C'était les mots qu'Alcro ressassait sans cesse, appuyé nu contre ce mur froid. Il se balançait d'avant en arrière, mouvement qu'il effectuait souvent étant plus jeune afin de se calmer. La rage coulait en lui, en même qu'un autre sentiment plus grand encore : le chagrin. Les flashs des agréables moments passés avec Eleana lui revinrent, non plus comme de doux souvenirs, comme une pluie de lames aiguisées s’abattant sur son cœur meurtri. La découverte du poteau rose avait eu sur lui le même impact d'un puissant coup de poing dans le ventre.
Mal, mal, mal. Il avait mal, terriblement mal. Blessé au plus profond de son cœur.
Il entendit Eleana, telle une tempête déchaînée, s'emparer de ses vêtements et donner un coup de pied rageur contre un meuble, qui s'ébranla et tomba au sol dans sourd retentissement. Elle poussa un cri de rage. Enfin, Alcro eut le courage de lever les yeux vers elle.
Nouvel impact, nouvelle claque.
Son amie semblait déchirée, les larmes abondant sur ses joues rouges de colère. Sa blessure à la cuisse s'était rouverte, et le sang s'en écoulait presque aussi abondamment que ses larmes.

« - Je ... ne suis qu'une idiote. » siffla-t-elle entre ses dents, plus énervée que jamais.

Tout l'être d'Alcro hurlait, voulait la retenir, voulait lui dire que le voile rose n'était qu'une erreur et que leur amour était véridique.
Pourtant, une partie de lui lui soufflait le contraire...
Eleana ne lui accorda pas un regard. Elle ouvrit la fenêtre d'un geste rageur et, ignorant la douleur qui lançait dans la cuisse, elle bondit. L'instant d'après, il ne resta d'elle que son odeur de savon mélangée à de la cannelle ... L'animux ne bougeait, trop éberlué pour effectuer le moindre mouvement. Peu à peu, sa conscience le quitta, et il resta tel un pantin de bois dénué de pensées et de sentiments, adossé contre le mur. Ses yeux vides s'étaient accrochés à la fenêtre ouverte, d'où s'engouffrait un vent glacial pour ne plus la quitter.
Son monde s'était arrêté dès lors où la jeune Filante avait disparu dans la nuit ...
Brusquement, quelqu'un toqua à la porte de sa chambre. Alcro sursauta et reprit soudainement ses esprits.

« - Monsieur? » fit une voix grave.

Le jeune élémentaire ne répondit pas, priant pour que la voix ne soit due qu'à un mauvais rêve. Malheureusement, quelques secondes plus tard, n'ayant aucune réponse, elle reprit de plus belle.

« - Monsieur? Je suis le gérant des lieux. Un bruit a retentit de votre chambre. Est-ce que tout va bien? ... »

Pas de réponse.

« - Monsieur?! Monsieur, si vous ne répondez pas, nous serons contraints d'ouvrir cette porte ... »

Il n'obtint comme réponse que le sifflement du vent, et les volets claquant avec violence les murs. Après une minute d'attente, il finit par tourner la poignée, alluma la lumière.

« - ... Il y a quelqu'un? »

Dans la chambre où un meuble était couché, et les draps froissés, il n'y avait plus personne.

***


Alcro marchait depuis plusieurs heures sur les toits, errant où bon lui semblait. Son esprit était vide, tout comme son âme et plus particulièrement, son cœur.
Mal, mal, mal. Seule la douleur était repérable en lui, seul point lui indiquant qu'il était toujours vivant.
Il bondit avec lenteur sur un toit en hauteur, tenta de garder son équilibre sur la toiture avant de se résigner de se transformer en loup. Alcro soupira d'aise. Voilà longtemps qu'il n'avait pas adopté sa forme animale... Ainsi, il se sentait mieux, apaisé, le cœur du loup différant radicalement de celles des hommes. Il put ainsi courir à travers le ciel d'encre durant plus d'une demi heure, avant que l'affreux souvenir du voile rose ne lui revienne. A contre-coeur, il reprit forme humaine et se hissa une dernière fois sur un toit, avant de s'y arrêter et de poser ses yeux d'émeraude sur la sombre ligne d'horizon.
Mal, mal, si mal ...
Alcro ne savait plus où il en était. L'amour qu'il avait ressentit pour son Alpha avait été si fort, qu'il lui était inconcevable qu'il ne soit dû qu'aux flèches. Pourtant, il ne sentait plus une grande partie de celui-ci, laissant un grand vide dans son cœur. Le jeune homme laissa sa tête reposer sur ses genoux, ramenés contre son buste. Là, sur le toit d'une des plus hautes tours de Lansline, il pleura tout son soûl, sous la pluie d'étoiles filantes submergeant le ciel.
Tout comme le chagrin submergeait son cœur ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: |FINI| « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore ... » [PV Eleana]

Revenir en haut Aller en bas

|FINI| « Le coeur a ses raisons, que la raison ignore ... » [PV Eleana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde d'Eséphia :: Nouveau Monde :: Erténot :: Lansline-