Les Nécrosoris au pouvoir, la traque commence
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini] Lun 30 Avr - 13:17

Eleana parcourut les bâtisses des yeux avec un air critique. Quatres gardes étaient postés devant la grande porte séparant la capitale du monde extérieur. Malgré l'abolition des alliances, les tensions persistaient entre les races. D'un air sombre et mystérieux, une longue cape noire empêchait toute identification sur sa personne. Ce qui lui facilitait les choses. Elle avait besoin de séparation du monde qui l'entourait, depuis deux semaines. Ces deux semaines avaient raddicalement changées son quotidien. Au delà de cette période, son coeur avait été mis en pièces par Cupidon, qui l'avait malmenée dans ses sentiments, lui faisant oublier Zohéir et rapprocher d'Alcro. Voir beaucoup trop. Elle avait retirer un souvenir amer. Très amer. Qui l'avait plongée dans sa noirceur la plus profonde. Désireuse d'avoir Cupidon à porter de main, elle souhaitait plus que tout se venger définitivement de façon longue et douloureuse. Oui, la jeune femme avait changer. Pas tellement que ça, vu qu'elle l'était déjà. Mais son côté sombre l'avait envahie. Cela ne déplaisait pas ses amis, dont Zohéir (Amis ? Ah, si seulement ...), ce changement raddical, même si ces derniers étaient peu habitués à cela. La jeune Filante avait enchaîné des missions des plus périlleuses, des meurtres, des vols risqués. Mais personne n'avait réussit à la chopper. Oh non, cette dernière profitait bien trop de sa jouissance. Ses instincts meurtriers aiguisés plus que jamais, ses pulsions guerrières la maîtrisaient beaucoup plus qu'avant. Si bien que maintenant, son côté humain n'était qu'un murmure, presque lointain. Son physique aussi avait changer. Sa silhouette était devenue plus mince, sa peau presque blafarde, la rendant s encore plus intimidante, persque effrayante.

La Chasseuse de Prime entra dans Lansline, et se faufila dans la foule qui piallait avec un boucan impossible. Mais cela ne la dérangeait pas. Concentrée sur son objectif, elle était bien décidée à aller jusqu'au bout. Et à réussir cette mission à merveille.

Même si elle ne s'était pas entièrement reconciliée avec son fraternel, elle avait endosser toutes les missions qu'il lui avait confiées. Et ne l'avait pas déçu. Ni ses clients.

Elle appercevait déjà sa cible. Un Annimux baraqué, aux larges épaules, au regard bleu gris perçant. Une épée strillait sa ceinture. Sa tenue de combat le rendait encore plus terrifiant. Eleana esquissa un sourire sournois, quelle cible prometteuse ...

Celle-ci tourna les talons et prit une ruelle. Pourquoi ? Elle s'en fichait. Au moins, elle pouvait le réduire au silence sans difficulté. La jeune femme le suivit. Ils étaient seuls. Quelques mètres seulement les dépassait. Alors qu'elle allait se jeter sur sa proie, un mouvement derrière elle l'alerta. Avec la rapidité du Vent, elle fit demi tour sur elle-même, serrant la gorge de son assaillant avec son bras. Elle le maintenait immobile également grâce à sa main qui maintenait son bras droit dans son dos. Il était à sa merci.

-Vaux mieux que tu gardes tes doigts dans les poches si tu ne veux pas qu'ils finissent trancher ... Sussura-t-elle à son oreille.

Lorsqu'elle entendit sa voix, elle se raidit. Et le lâcha.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini] Lun 30 Avr - 13:59


Lorsque les premiers rayons solaires vinrent illuminer Lansline, à l'aube du seizième jours après le fameux incident, Alcro était plus méconnaissable que jamais.
Replié sous un vulgaire pont sale et puant de la Capitale, le jeune homme grommeler dans son sommeil, tourmenté par un cauchemar. A vrai dire, ça n'était pas la première nuit qu'il était ainsi tourmenté par ses démons cachés durant son sommeil.
Le regard d'Alcro se braqua brusquement sur la voûte de pierre, au-dessus de sa tête, haletant. Voilà plus de deux semaines que cela durait. Le jeune garçon soupira, se passa une main sur son front humide et s'étira, chacun de ses membres le faisant affreusement souffrir. Il rampa jusqu'au fleuve qui parcourait Lansline, dépotoire de nombreux déchets des habitants, et s'y désaltéra malgré la saleté et le goût infect. Puis, sans une parole, il dévisagea l'inconnu à qui il avait à faire dans l'eau.
Un jeune homme, d'une vingtaine de milliers d'années environ, les joues terriblement creusées, de longues cernes noires présentes sous ses yeux d'un vert éteint se reflétait dans le fleuve. Le bas de son visage était mangé par une barbe crâsseuse, et ses cheveux étaient dans un état tout aussi pitoyables.
Alcro soupira, grimaça suite aux longs cris de famine qu'émettaient son ventre et se leva, chancelant.
Seize jours qu'il n'avait pas revu Eleana, seize jours qu'il était tombé dans une profonde dépression. Seize jours d'enfer, à mourir à petits feux, seul, toujours seul, et ce, à jamais ...
Durant tout ce temps à errer comme une ermite, le long de la berge où sur les toits durant la nuit, il tentait de définir les véritables sentiments qu'il éprouvait pour Eleana. Chaque fois qu'il était proche d'émettre l'hypothèse de l'amour, l'image de Cupidon se riant d'eux lui revint. Non, il ne l'était pas. Alors pourquoi la jeune femme lui manquait-elle autant? ...
L'animux se plia en deux. Ses muscles avaient légèrement fondus, faute d'exercices, et il avait perdu une dizaine de kilos en l'espace de quelques jours. La diète à laquelle il s'était tenue commençait à devenir trop pesante. Il lui fallait voler quelque chose à manger, ou de quoi payer et ce, le plus vite possible. Au prix d'un ultime effort, il adopta sa forme de loup et disparut entre les ruelles de Lansline.

***


La foule, autrefois son terrain de jeux préférait, était devenu une torture pour le jeune élémentaire. Après plusieurs jours menés en solitaire, il n'avait plus l'habitude dans tant de brouhaha et d'agitation. Un mal de tête perçant vint s'ajouter à la liste de douleurs qui s'éprenaient de son corps. Il n'était désormais obsédé que par une chose : manger.

Sa première tentative de vol fut un échec cuisant. Il avait tenté de dérober une miche de pain, trop tôt peut-être, ou tard; il n'en savait rien. Quoi qu'il en soit, il avait perdu en rapidité et en agilité. Dès que le cri d'alerte retentit, à peine avait-il posé les doigts sur son repas qu'il devint loup et s'enfuit à toutes jambes, manquant à coup sûr l'incarceration.

La deuxième fut pire que la première. Il avait réussi à échapper aux gardes par un coup de pouce du destin, et s'était réfugié entre les tonneaux d'une sombre ruelle pendant plus d'une heure.
La troisième, la quatrième et la cinquième ne furent guère plus glorieuse. Tandis que la fatigue et le désespoir gagnaient le pauvre animux, la faim, elle, ne faisait que grandir.

La foule était telle qu'elle ressemblait étrangement au cours d'eau d'un fleuve, déferlant dans les rues principales de la Capitale. Alcro, n'ayant plus la force de luter, se laissa emporter par le courant. Chaque fois que son regard vitreux se posait sur une éventuelle possibilité au vol, il abandonnait, découragé à l'avance.

Ce fut le cliquetis singulier d'une bourse pleine d'argent qui allécha le jeune homme. Une jeune femme, à la longue crinière de jais, à la peau blanchâtre et aux os saillants marchait devant lui. Sa légère cape trahissait la présence d'argent dans l'une de ses poches. Le doux parfum de l'or ennivra Alcro, qui ne put plus lutter contre ses pulsions. Avec l'énergie du désespoir, il s'approcha d'elle, bras en avant. Il glissa grossièrement sa main dans sa poche, aveuglé par la faim.
La seconde d'après, il était plié en deux, une main plaquée dans son dos et un bras entourant son cou, l'empêchant de se relever ou de se baisser. Alcro gémit, aussi bien de douleur que de rage.

« - Vaux mieux que tu gardes tes doigts dans les poches si tu ne veux pas qu'ils finissent trancher ... » siffla une voix perçante dans ses oreilles.

Une voix. Cette voix.
Tous les muscles d'Alcro se raidirent, son esprit oubliant subitement ce ventre qui criait famine. Son coeur, qui semblait absent depuis longtemps, fit enfin un signe de vie en accélérant.

« - E... Eleana? » murmura-t-il, éberlué.

Aussitôt, l'étau des bras de l'inconnue se desserèrent. Il se redressa en faisant craquer son dos, ferma les yeux, s'étira.
Braqua son regard dans celui qui hantait chacune de ses nuits. Alcro n'en revenait pas. Il était trop choqué pour se réjouir. Il ouvrit la bouche, la referma, la rouvrit une nouvelle fois ...
Face à lui, se trouvait une femme qu'il ne connaissait que trop bien mais qui, aujourd'hui, lui était totalement méconnaissable.
Silhouette fine et élancée, plutôt grande, yeux gris tempête, crinière de jais et peau blafarde. Alcro voulut se pincer, mais tous ses mouvements étaient bloqués, tout comme son esprit. Durant de longues secondes, qui lui parurent interminables, il dévisagea celle qu'il attendait mais redoutait à la fois depuis toujours ...
Eleana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini] Lun 30 Avr - 14:21

- E... Eleana? Balbutia-t-il, incertain, les yeux écarquillés.

Eleana observa son adersaire, haletante, comme si elle peinait à respirer. Elle était stoïque, imperturbable, impassible. Elle inspecta Alcro Elliway, des joues creusées, des cheveux gras pas coiffés, une musculature presque osseuse, des cernes sous les yeux. Elle se demandait bien si cet homme était son élève. Elle eut un sourire mental, son "élève". Quel terme étonnant.
Malgré les deux semaines qui les avaient séparés, la jeune femme eut du mal à le reconnaître. Mais ses yeux, si vert, dans lesquels elle s'était plongée et noyée dans un océan d'émeraudes. Ils avaient perdu leur éclat jovial, mais ils restaient inoubliable.
A son grand regrêt. Elle aurait préféré les oublier.

-Tient tient, fit-elle d'une voix enjôleuse teintée de sarcasme, Alcro Elliway, quelle ... surprise de te voir. On dirait que tu as vu un fantôme.

Pour accompagner ces paroles amères, elle prit un air détaché malgré son regard glaçial.

-Comment vas-tu depuis notre dernière ... et fâcheuse, rencontre ? Demanda-t-elle, innocemment.

Des pas l'alertèrent. La Filante dressa les oreilles, le vent lui apportait l'odeur d'un Annimux. Sa cible. Han, elle l'avait oublié celui-là ...

-Tout va bien ? Demanda-t-il, les sourcils froncés.

Rapide comme la foudre, elle lui envoya un coup de genoux dans l'estomac. Sous l'impact, il se plia en deux, essayant de reprendre son souffle. Mais elle ne lui en laissa pas le temps. Elle lui donna un coup de coude dans sa nuque, l'assomant sur le coup. Elle se baissa auprès de son corps inconscient, fouilla ses poches et saisit ce qu'elle cherchait : Une lettre cachetée. Elle la glissa dans sa poche et se releva, l'air de rien, avec un sourire carnassier.

-Oui, c'est ce que j'aimerais bien savoir aussi ...

Ses sourires étaient dénués de chaleur, de joie. Les sourires qu'elle lui avait adressé jadis n'existait plus. Maintenant, ceux-là étaient ponctués de froideur, de sarcasme et presque de sadisme.

Oui, elle avait changer ...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini] Lun 30 Avr - 15:28


La jeune femme devant lui n'était pas d'Eleana. Il ne pouvait s'agir d'elle, c'était inconcevable. Une froideur et une réticence incroyables émanaient d'elle, assommant sur le coup. Il chercha à retrouver une étincelle de jovialité dans ses yeux gris, tenta de récupérer la femme qu'il avait autrefois aimée, fut-il dû aux flèches de Cupidon …
Au milieu de l'immensité de ses yeux, il ne trouva rien. Un désert balayé par de longs vents glacés, dénué de toute sympathie. Non, il ne pouvait tout simplement pas s'agir là d'Eleana. Surtout, il ne voulait pas y croire …

« - Tient tient,  Alcro Elliway, quelle ... surprise de te voir. On dirait que tu as vu un fantôme. » siffla-t-elle d'un ton glacial, teinté d'un certain sarcasme.

Tous ses membres se raidirent. « Ça n'est pas elle, tu nages en plein cauchemar, réveilles-toi Alcro » criaient son âme et son cœur à l'unisson. Et pourtant, il s'agissait bien de la jeune Filante... Ses paroles résonnèrent en lui, ne se percutant qu'à ses parois osseuses tant il se sentait vide.

« - Comment vas-tu depuis notre dernière ... et fâcheuse, rencontre ? » demanda-t-elle d'un ton hautain, ses yeux plus durs et froids que la glace.

« Fâcheuse rencontre ».
Les mots, tels un poison, s'infiltra par les oreilles de l'animux, avant d'empoisonner son cerveau, puis tout son corps entier. Ça n'était pas possible, il devait rêver. Il ne voulait pas que ce soit vrai. Alcro ferma les yeux, inspira longuement et prépara une réponse qu'il aurait voulu douce. Malgré son piteuse état, avoir pu enfin retrouver Eleana l'avait un peu remué, même si elle avait radicalement … changée. Il chercha des mots qui auraient pu toucher la Eleana qu'il connaissait, mais avant qu'il n'ait pu les prononcer, des pas martelant le sol se firent plus intenses.
Un homme, imposant, le menton fièrement relevé et de pâles yeux bleus gris, s'approchait avec assurance. Il était visiblement interloqué par le semi-combat qui venait de se produire, en pleine place publique de Lansline.

« - Tout va bien ? » s'inquiéta-t-il, les sourcils arqués.

Alcro ne comprit ce qui s'était passé qu'une fois que l'homme fut plaqué à terre. Aussi rapide que l'éclair, usant de ses pouvoirs de Filante, son amie -amie ? Vraiment?- venait de lui envoyer un formidable coup de genou dans l'estomac. L'inconnu se plia en deux sous la douleur, cherchant désespérément à reprendre son souffle. Son agresseur ne lui en laissa pas l'occasion. Elle asséna un violent coup de coude sur la nuque, qui émit un craquement sinistre avant que le pauvre homme ne s'effondre, inconscient.
Alcro n'avait pas bougé d'un pouce, sous le choc. La jeune femme s'accroupit, fouilla un instant ses poches avant d'en sortir une lettre cachetée. Un vent de triomphe souffla sur son visage quelques secondes, avant qu'il ne reprenne cette impassibilité déconcertante. Elle se redressa, et plongea son regard carnassier dans celui du jeune homme qui frissonna.

« -Oui, c'est ce que j'aimerais bien savoir aussi ... » dit-elle durement.

Il tiqua sur ce faux sourire, remplacé par le doux souvenir de son visage joviale, éclairé par les rayons de la lune. Qu'était devenue cette Eleana là ?

« - Que comptais-tu faire avec cet homme ? » demanda-t-il simplement.

De toute son âme, de tout son être, il tenta de lui faire passer un message par le biais du regard, un message qui, il l'espérait, aurait suffit à retrouver son ancienne amie …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini] Lun 30 Avr - 15:59

Alcro la dévisagea d'un regard étrange, ce qui fit froncer les sourcils d'Eleana. C'était comme s'il l'inspectait de l'extérieur et l'analysait à l'intérieur, essayant de la déchiffrer. Seulement, s'il en aurait eu la capacité, il se heurterait à un mur de glace. Que, pour le moment, la jeune femme ne se sentait pas prête de démolir. Et elle en avait pas envie. Non. Elle se sentait tout simplement incapable d'affronter ces sentiments qui la faisaient tant souffrir. Elle avait fait abstraction de tout sentiments positifs, se concentrant que sur les plus forts. Colère, tristesse et indifférence. Grâce à cela, elle parvenait à combattre ses émotions.

Au fond d'elle, la jeune femme se sentait trahie et incomprise. Oui, car Alcro ne savait pas la vérité. Et il en était capable. Elle le savait. Comment comprendre sa frustration dans le fait de s'être fait bernée ? Oh combien elle rêvait de vengeance, sur Cupidon. Si elle l'attrapait ... Ce serrait sa fête. Avec du sang en menu principal.

-Que comptais-tu faire avec cet homme ? Lui demanda-t-il.

Ses tourments intérieur étaient invisible, insoupçonnables. Du moins, elle le croyait.

Elle reprit son assurance et la froideur de sa nouvelle personnalité.

-Et bien, si je n'aurais pas eu l'agréable surprise de te rencontrer, je l'aurais sans doute tuer, un poignard dans le coeur. Je n'aime pas le travail inachevé, vois-tu. Et puis, sa aurait laisser des traces. Ils auraient pu me retrouver.

Elle insista sur le mot "agréable".
Soudain, la Filante eut un rire glaçial à faire froid dans le dos.

-Sauf que je tient trop à ma liberté.

Son sourire assuré défaillit légèrement. "Liberté". C'est un mot, un concept, un rêve qu'elle avait vécu, autrefois. Avant Cupidon. Et tout avait basculé.
Mais la jeune femme brune reprit vite sa froideur.

-Mais maintenant que tu es là, je pense que je vais faire une petite exception. Un entraînement s'impose.

Elle ponctua ses paroles en dévisageant l'Animux de haut en bas.

-Le temps a passé vite, et y'a pas mal de choses à régler ...

Elle fit un aller-retour entre l'homme inerte à terre et l'homme qui se tenait droit devant elle. Eleana esquissa un sourire froid, avec un éclat de défis dans les yeux.

-A moins que tu veuilles que je reprenne là où j'en étais ... ? Proposa-t-elle en désignant l'Animux à terre de la pointe de sa dague.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini] Lun 30 Avr - 17:04

Eleana parut redevenir celle qu'elle était durant une fraction de seconde. Une fraction de seconde durant laquelle Alcro put lire son tourment, et une terrible rancœur. Il n'eut pas le temps de s'aventurer plus dans l'océan de ses yeux car, déjà, elle reprenait son apparence de glace.

« -Et bien, si je n'aurais pas eu l'agréable surprise de te rencontrer, répondit-elle en noyant le mot « agréable » de sarcasme, je l'aurais sans doute tuer, un poignard dans le coeur. Je n'aime pas le travail inachevé, vois-tu. Et puis, sa aurait laisser des traces. Ils auraient pu me retrouver. »

Brusquement, elle éclata de rire, terriblement glaçant. Un long frisson parcourut l'échine d'Alcro, qui ferma quelques instants les yeux. Non, ce rire sonnait faux, beaucoup trop faux, tout comme ses mots aussi affûtés que des rasoirs, et la carapace de glace dans laquelle elle s'était enfermée.

« - Sauf que je tiens trop à ma liberté. »

Liberté ? Alcro faillit lever les yeux au ciel. Elle n'était en rien libre, et il ne l'avait jamais considérée comme telle, bien au contraire. Il se souvint du désir qu'il avait à ouvrir la porte de cette fameuse liberté à Eleana, l'envie qu'elle le rejoigne et vive ses propres rêves. Malheureusement, Cupidon ou elle, il n'aurait su le dire, en avait décidé autrement …
Lui était un homme libre. Lui n'avait pas endossé le dur métier de Chasseur de Prime, lui n'était pas forcé de tuer des gens pour survivre. Soudain, une vérité, plus dure que l'acier vint le frapper de plein fouet. Etait-il vraiment si libre que ça ? Il jeta un regard attristé vers Eleana, qui ne le remarqua pas. Non, il ne l'était pas : son cœur était enchaîné, cadenassé, et ça n'était autre que la jeune Filante qui en détenait la clé …

« - Mais maintenant que tu es là, je pense que je vais faire une petite exception. Un entraînement s'impose. »

Un éclair de joie passa dans le regard émeraude du jeune homme. L'espace d'un instant, l'espoir le regagnait. Si elle lui proposait un entraînement, c'est qu'elle ne lui en voulait peut-être pas excessivement, et qu'elle était prête à lui pardonner … Mais son visage impassible balaya cet espoir éphémère.

« -Le temps a passé vite, et y'a pas mal de choses à régler ... » dit-elle en le dévisageant de haut en bas.

Alcro tiqua, abandonnant lentement, mais sûrement, son attitude amorphe et apathique. Cette réflexion déguisée avait suffi à le secouer, en le blessant dans son orgueil, certes, mais avait éveillé quelque chose en lui. Quelque chose à régler ? N'était-elle pas plutôt en train d'essayer de changer elle-même, et de demander silencieusement à Alcro de l'y aider ? Un SOS masqué ? Il soupira.

« -A moins que tu veuilles que je reprenne là où j'en étais ... ?  »

Il haussa un sourcil lorsqu'elle pointa l'animux de sa dague. Il ne le connaissait pas, et, connaissant la longue liste d'assassinats d'Eleana, n'en avait désormais un peu rien à faire.

« - Tues-le si tu veux, je m'en fiche. » déclara-t-il d'un ton neutre, tout en haussant les épaules.

Alcro sentait parfaitement qu'elle lui imposait ce dilemme dans l'unique but de ne pas lui demander directement de faire un entraînement, et ainsi, de perdre sa fierté naturelle de Filante.
Ou peut-être voulait-il seulement le croire …
Réduisant la distance qui les séparait de deux pas, il se planta à sa hauteur, changeant soudainement son visage froid et hautain en un léger sourire taquin.

« - … Mais tu ne peux pas échapper à notre entraînement. » souffla-t-il, manquant d'y ajouter « et à notre règlement de compte ».

Il tourna les talons et s'enfonça dans une ruelle adjacente. Puis, il revint sur ses pas et observa la Filante qui n'avait pas bougé.

« - Ben alors, tu ne me suis pas ? »

A son tour de lui imposer un dilemme. Après un duel silencieux par le biais de leur regard, elle soupira et se résigna à le suivre. Il esquissa un sourire lorsqu'ils passèrent dans l'ombre d'un bâtiment.
Elle était à ses côtés. Enfin …
Les deux compagnons – car Alcro ne savait plus si la jeune femme la considérer encore comme un ami- dévalèrent les ruelles menant au pied des collines où s'était érigé Lansline, accédant ainsi aux prairies l'avoisinant. Des fils de linge étaient tendus entre les fenêtre, et des tissus colorés aiguillées les lieux. A un moment donné, perdu dans ses pensées, l'animux faillit s'emparer de la main d'Eleana, comme si de rien n'était. Il ne s'était repris qu'au dernier moment, et soupira discrètement.
Alors que les remparts entourant la ville se dressaient devant eux, le jeune homme, qui observait sans mot dire les façades des maisons, vit son reflet dans une fenêtre. Il s'arrêta, s'observa longuement sous plusieurs angles, se lamentant du piteux état dans lequel il se trouvait – et devant Eleana, qui plus est!-. Il éclata de rire lorsqu'il remarqua enfin la jeune femme à l'intérieur de la maison qui le dévisageait. Balayant la ruelle du regard, et trouvant enfin ce qu'il cherchait, il lança un léger sourire à son Alpha qui était restée de marbre.

« - Attends moi là, je reviens. »

L'instant d'après, il s'agrippait à la gouttière d'une maison, et grimpait en puisant dans ses dernières ressources. Il atteignit facilement une fenêtre ouverte à l'étage supérieur, s'y glissa telle une ombre.
Les lieux étaient vides ; il s'agissait là d'un salon modestement meublé, et un doux parfum flottait dans l'air. Sans faire de bruit, il se faufila dans un couloir, regarda dans toutes les pièces avant de trouver ce qu'il cherchait. Ses lèvres s'étirèrent en un sourire de victoire, et il se glissa jusqu'au lavabo de porcelaine mal entretenu. Un miroir était accroché au-dessus de lui. Dégainant son poignard, il entreprit de se raser un peu.
Ça n'était pas la première fois qu'il faisait ce genre de chose. Il se faufilait souvent chez les gens lorsque ceux-ci étaient partis, prenaient un bain ou une douche, mangeait et dormait à son aise avant de repartir pour l'aventure. Bien que voleur des rues, il aimait parfois retrouver le confort et la facilité d'une demeure … Alors qu'Alcro se coiffait un peu, allant à une vitesse grand V, un homme apparut dans l’embrasure de la porte. D'une cinquantaine de milliers d'années environ, son visage trahissait une certaine crainte par rapport au jeune homme robuste qui se tenait face à lui.

« - Qui êtes-vous, et que faites-vous chez moi ? » tonna-t-il.

Alcro soupira. Il n'aimait pas en arriver là. Les rares fois où il s'était fait attraper, il avait dû recourir à la manière forte, à savoir : assommer d'un violent coup de coude les propriétaires de la maison. Cette fois-ci, il n'avait aucune envie de s'attirer des problèmes : seule Eleana, qui tait restée en bas et devait s'impatienter l'importait.

« - Ecoutez, je … oh ! » commença-t-il, avant de fixer le pan de mur situé derrière le vieil homme, une expression ahurie affichée sur le visage.

Évidemment, l'homme se retourna, interloqué par sa réaction soudaine.
La seconde d'après, il était violemment projeté sur le côté. L'intrus s'enfuyait !
Alcro bondit sur le rebord de la fenêtre et, plus qu'une chute contrôlée qu'une désescalade, il retomba au sol aux côtés d'Eleana. L'homme hurla un nom, celui de sa femme sans doute. Aussitôt, celle-ci sortit de chez elle, un rouleau de pâtissier à la main. La crainte frappa Alcro de plein fouet.
Vieille femme rabougrie et au ventre rebondi, elle affichait une expression de colère pure qui fit frémir le jeune homme. Il en avait vu, des mamies pas contentes : mais celles-ci semblaient prêtes à en découdre, une dizaine de milliers d'années d'entraînements intensifs de boxe derrière elle …

« - On se tire ! » s'écria Alcro avant de détaler vers la porte menant aux prairies, Eleana et, surtout, la vieille femme sur les talons …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini] Lun 30 Avr - 17:47

Alcro leva un sourcil face à son mouvement.

-Tues-le si tu veux, je m'en fiche, laissa-t-il tomber d'un ton détaché.

Eleana perdit un peu son sourire. Sa réaction l'étonnait.
Il réduisait la longueur qui les séparait de deux pas. Incertaine de savoir comment réagir face à cela, elle ne bougea pas, resta immobile. Quoi que, elle retroussa son nez, feignant un air dédaigneux.

-… Mais tu ne peux pas échapper à notre entraînement, dit-il dans un souffle avec un sourire espiègle.

La jeune femme perdit complétement son sourire, une lueur de défis étincellait dans les prunelles de l'Animux qui se tenait droit devant elle. S'il la provoquait, il serrait servi en bonne et dûe forme.
Ce dernier fit mine de s'éloigner, avant de revenir sur ses pas.

- Ben alors, tu ne me suis pas ? Demanda-t-il.

Si un regard pouvait tuer, celui-ci ne tiendrait pas longtemps. Son regard exprimait largement ce qu'elle pensait. Mais après un duel du regard silencieux, elle se renfrogna et rendit les armes.
Ils défilèrent les ruelles se rendant au contre bas des collines où la capitale était dressée. Sur le chemin, aucun d'eux ne pipait mot. Un silence presque tendu était installé entre eux. Il ne rompait pas ce silence, et elle non plus. La Filante demeurait de marbre, impassible à tout instant. Au fond d'elle, elle espèrait qu'il n'entame pas le sujet de leur dernière rencontre. Sinon elle craquerait. Et elle ne voulait pas. Ne pouvait pas. C'était impossible, trop dur. C'était une mauvaise pensée qu'elle chassa de son esprit, exaspérée. Il ne fallait pas penser à sa.
Ils arrivèrent prés des remparts, au milieu de champs. La campagne n'était pas un endroit que la jeune femme brune appréciait de s'y rendre. Mais bon. Ils longèrent des maisons à leur rythme. Eleana avait hâte de sortir de cette ville, qui l'oppressait indéniablement. Alcro s'arrêta soudainement, admirant son reflet dans le miroir. Une fois qu'elle l'eut croisé son reflet, il éclata de rire. Elle eut un pincement au coeur, et son regard aurait pu trancher la glace elle même. Rire, un concept bien lointain qui lui devenait presque dur d'exercer.

- Attends moi là, je reviens.

Eleana haussa un sourcil. Que comptait-il faire ? Celui-ci se hâta de grimper à l'aide de la goutière d'une maison, avant de pénétrer dans celle-ci.
Elle eut un soupire las et agacé. Ce n'était pas le moment de faire une halte. Etant d'origine impassiante, l'attente en fut des plus longues et ennuyantes. Pour passer le temps, elle s'était agenouillée, adossée contre un mur, laissant passer le temps.
Alors qu'elle s'habituait aux rayons solaires, le jeune homme sauta prés d'elle et réatérit avec souplesse au sol. Ce dernier eut à peine le temps de se relever qu'une mamie gâteau sortait de la maison, un rouleau de patisserie brandit comme une arme. D'un bond, Eleana se releva, interloquée et dubitative.

-On se tire ! S'écria Alcro, déguerpissant aussitôt.


Elle le suivit sur le champ. Ils commençèrent une course poursuite des plus annimées, guidés par leur instinct de survie. Au bout d'un moment, Eleana, las de ce petit jeu, envoya un message télépathique très clair : Transforme toi en loup. Elle avait adopté un ton sec et dur. Ne faisant pas attention s'il lui avait obéit, elle doubla de vitesse et traça finalement. Son sprint phénoménal la rendit finalement à l'extérieur de Lansline. Alcro arriva peu après. Essoufflés tous les deux, ils finirent par éclater de rire face à ce qu'ils venaient de vivre. C'était tellement amusant en y repensant.
Puis le retour à la réalité.
Brutal, sec, reveche.
Froid.
Eleana perdit son sourire et son rire se stoppa. Elle eut un instant les yeux voilés, percant ses défenses émotionnelles. La légère faille pu se lire dans son regard. La Filante s'efforça de masquer, mais trop tard.

Elle tourna finalement les talons, et se retourna vers le jeune homme avec un air faussement agacé. Elle espèrait qu'il n'ait pas pu son changement, même si c'était peu probable. Il devait comprendre qu'il n'y avait pas de retour en arrière. C'était comme ça. Impossible de remonter le temps. Les faits étaient là, et ils ne pouvaient rien faire pour changer cela ...

-Tu viens ou pas ?

Et elle se détourna sans attendre sa réponse. Ils entamèrent une marche, à travers la forêt peuplant le territoire d'Eternot. Recherchant un endroit libre pour s'entraîner. Seuls.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 


Dernière édition par Eleana le Mer 2 Mai - 1:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini] Mar 1 Mai - 3:45

Alcro avait toujours adoré les courses poursuites.
De nature enfantin, la ville étant son terrain de jeu, il aimait passer le temps en habitant les habitants de Lansline. Tout commençait par une farce, plus ingénieuse à mesure qu'il grandissait. A chaque fois, il se faisait courser à travers un long dédale de ruelles, jusqu'à ce que, essoufflé et hilare, il ne décide de mettre fin au jeu en grimpant sur un toit. La seule fois où il avait frôlé l'incarcération, il s'était aussitôt réfugié dans un endroit que lui seul connaissait et n'avait plus bougé de là, se jurant de ne plus jamais, au grand jamais recommencer.
Dix minutes plus tard, il lançait une tomate en pleine figure d'un soldat et reprenait ses courses poursuites effrénées.
Un grognement de rage fit accélérer Alcro, qui galopait déjà aussi vite qu'il le pouvait. A ses côtés, Eleana courrait avec une aisance déconcertante, ses pouvoirs de Filante lui permettant d'allier vitesse et endurance. L'animux osa jeter un coup d'oeil en arrière, tandis qu'ils traversaient une porte séparant la ville des plaines. Il regretta aussitôt.
Une vieille femme, au ventre aux proportions énormes et aux bras des plus musclés, bigoudis dans les cheveux et une expression de rage à l'état pur roulait plus qu'elle ne courrait derrière eux. Elle brandissait un rouleau de pâtisserie en guise d'arme ; chose qu'en d'autres circonstances, Alcro aurait trouvé ça ridicule, peut-être amusant.
Mais lorsque c'était ce … ce monstre de muscles qui vous menaçait avec, un simple objet devenait une arme de destruction.
« Transformes-toi en loup ! » cria une voix dans sa tête, celle d'Eleana.
Alcro ne se fit pas prier deux fois, et, en un instant, il se métamorphosa en animal. Derrière eux, la femme haletait et, petit à petit, la distance qui les séparait s'agrandit, jusqu'à ce qu'elle n'abandonne et rebrousse chemin. Les deux compagnons s'enfoncèrent dans un petit bois, malgré le danger écarté et, dès que l'animux reprit forme humaine, ils s'arrêtèrent et éclatèrent de rire.
C'était fou comme quoi un simple rire pouvait guérir ainsi les cœurs. Sa tristesse, sa nostalgie et sa rancœur s’échappèrent avec, pour soulager son cœur et s'évaporer dans la nature. Il oublia Cupidon, oublia leur différent et leur distance, il oublia tout, absolument tout uniquement pour profiter de cet instant complice avec Eleana.
Et puis l'inévitable retour à la réalité. Le mur de glace derrière lequel elle s'était cachée retomba, ses yeux perdirent de leur jovialité, son sourire éclatant disparut. Le jeune homme s'arrêta également, éberlué.

« - Tu viens ou pas ? » lança-t-elle sèchement, avant de tourner les talons et s'enfoncer entre les bosquets.

Alcro réprima un soupire et la suivit docilement. Il esquissa un sourire mental.
Oui, l'Eleana qu'il connaissait était toujours là, cachée derrière un mur de fierté. Il la connaissait suffisamment pour enfin comprendre que son égo avait dû en prendre un coup. Avoir été berné énervait Alcro, mais tuait à petit feu la jeune femme. Tout s'éclaircit dans l'esprit de l'animux.
Maintenant qu'il savait, il lui fallait simplement laisser passer ce petit coup de blues. Elle avait besoin de s'enfermer, c'était normal : mais pas trop longtemps non plus … Il allait briser ce mur qu'elle s'était érigé, petit à petit, certes, mais Eleana avait maintenant besoin de douceur.
Soudain, une large clairière, parsemée de rochers et d'une combe sablonneuse se présenta à eux. Le soleil l'éclairait de mille feux, tel un discret clin d'oeil du destin.

« - Ici, ce serait parfait, non ? » proposa-t-il d'une voix douce.

L'opération recherche d'Eleana a été lancée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini] Mar 1 Mai - 4:19

Ils débarquèrent dans une clairière ensoleillée. Une combe sablonneuse s'étendait sur le terrain devant eux, offrant un espace adapté à l'entrainement. Eleana baleya l'endroit, les mains sur les hanches, satisfaite.

-Ici, ce serait parfait, non ? Dit-il d'un ton doux et calme.

Elle ne tourna pas la tête pour lui répondre.

-La perfection n'existe pas, répliqua-t-elle d'un ton sec.

Elle pénétra dans la clairière et la parcourut du regard. Elle envoya un coup de vent qui survola l'endroit. L'air lui rapporta aucune présence. Ils étaient seuls. Bien.

La Filante se posta au milieu de la clairière. Elle attendit patiement que Alcro la rejoigne. Celui-ci affichait un visage indéchiffrable. Il semblait plongé dans ses pensées. Hmm. Curieuse, elle voulut s'infiltrer dans son esprit mais une barrière l'en empêcha. Elle eut un grognement de frustration mental, mais se démonta pas.

-Tu devrais arrêter de penser. Et te concentrer sur l'instant présent, conseilla-t-elle d'une voix dure, mais légèrement incertaine.

Appliquant ce conseil, la jeune femme brune tenta de se vider l'esprit, baleyant ses sombre pensées et reflexions mentales. Elle fit un mouvement sec de la tête, enlevant les mèches devant ses cheveux. Le visage impassible, le regard froid, elle balança sa dague de l'autre côté de la clairière. Elle s'enfonça dans le tronc d'un arbre, l'endroit exact qu'Eleana visait. Elle se retourna vers son Gamma, le visage sévère.

-Applique ce que je t'ai dis la dernière fois sur la télékinésie du vent. Rapporte la dague jusqu'à toi.

Elle se fit attentive à la démonstration de son élève.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini] Ven 8 Juin - 13:22

Le cœur d'Alcro se serra lorsque Eleana marqua une très légère halte, presque imperceptible, avant de poursuivre son chemin sans daigner tourner la tête vers son interlocuteur.

« - La perfection n'existe pas. » Siffla sa voix restée de marbre.


L'animux réprima un léger soupir et lui emboîta le pas. Ils restèrent quelques instants immobiles, lui, préférant rester en retrait, tandis que la jeune femme balayait la clairière du regard. Une infime bourrasque de vent vint parcourir les lieux, anodin aux yeux d'autrui ; mais Alcro, qui commençait à comprendre comment reconnaître et surtout, amadouer la puissance qu'est l'Air, comprit immédiatement qu'il s'agissait là d'un tour d'Eleana. Il assimila cette action destinée à repérer un quelconque intrus, tour qui lui serait bien utile à l'avenir quant à ses activités de voleur. La Filante se mouva brusquement jusqu'au centre de la clairière, et quelques gestes, minimes, certes, mais soulignant bien son agacement poussèrent le jeune homme à la rejoindre.
Il frissonna devant ses muscles tendus, comme prêts à asséner des coups mortels à quiconque l'importunerait.
Il frissonna devant ce port des épaules carrées, ce menton relevé, signifiant clairement sa fierté et son mépris envers son Gamma.
Il frissonna devant ses yeux gris balayés par une brise glacée, cherchant désespérément l'éclat de vitalité et de joie qu'il avait autrefois connu …
Mais il tint droit, il ne fléchit pas lorsqu'il la sentit s'insinuer dans son esprit. Elle voulait se carapater derrière un mur de glace ? Très bien, qu'ils jouent tous deux à ce petit jeu. Elle émit un très léger grognement, suffisant pour arracher à Alcro un petit sourire de satisfaction.
L’impassibilité qu'il tentait d'afficher la déstabilisait... bon début !

« - Tu devrais arrêter de penser. Et te concentrer sur l'instant présent. » dit-elle afin de déguiser cette tentative d'infiltration dans son esprit.

Eleana inspira profondément et sembla chasser toutes pensées de son esprit. Elle bougea la tête rapidement afin d'envoyer valser des mèches couvrant son champ de vision. Le visage conservant un voile d’impassibilité, ses yeux restés de glace, elle dégaina sa dague à la vitesse de l'éclair pour l'envoyer de l'autre côté de la clairière.
Une fraction de seconde plus tard, la lame de son arme était profondément fichée dans le tronc d'un arbre. Elle y était tellement enfoncée qu'il était presque impossible de reproduire quelque chose de semblable sans l'aide du vent.

« - Applique ce que je t'ai dis la dernière fois sur la télékinésie du vent. Ordonna-t-elle sévèrement. Rapporte la dague jusqu'à toi. »

Impact.
L'épaisse couche de glace qui se formait autour de ses souvenirs, répulsion volontaire de sa part, enterrant ces réminiscences qui devenaient trop douloureuses, venait de se fissurer. L'écho d'une scène s'étant déroulée plusieurs semaines, voir mois auparavant refit surface.
Le lac Cristallin, des retrouvailles, un entraînement, et puis tout cette blague de très mauvais goût de Cupidon à Lansline.
Alcro déglutit et ferma les yeux. Non, la glace ne devait pas se brisait maintenant. Il ne devait pas craquer, surtout pas en cet instant … C'était à Eleana de craquer.
Pas à lui.
Doucement, il se coula dans le Vent, s'unit avec l'Air. Il ressentit le plus infime des courants, chaque son que ceux-ci produisaient en se faufilant entre les frondaisons des arbres, chaque respiration même de la forêt entière. Il ne remarqua pas le sourire de satisfaction qui se dessina sur ses lèvres. Ses yeux se voilèrent d'une teinte grisâtre, presque blanche.
Soudain, la dague se mit à trembler. L'air, tel un étau parfaitement compact, se contractait autour de son manche afin de la déloger de sa prison de bois. L'Air tournait tellement rapidement autour qu'il en devenait pratiquement visible. Enfin, l'arme quitta sa cellule et flotta quelques secondes dans les airs. Le vent se desserra quelque peu, et la dague menaça de tomber à tout moment.
De l'autre côté de la clairière, Alcro lâcha un grognement de frustration. Le vent était comme lui.
Libre de nature, incapable de se soumettre qui que ce soit. L'animux n'avait plus qu'à en faire son ami, à l'amadouer, tout simplement. Ne pas le dominer, juste le flatter, communiquait, l'amenait à exécuter ce que l'on désire de lui.
C'est sur cette pensée que la dague atterrit dans ses mains.
Il ouvrit les yeux et constata que la luminosité avait légèrement changé. Le soleil s'était légèrement avancée dans sa course céleste. Le jeune homme avait dû rester plonger dans cette transe durant presque trois quarts d'heure.
A ses côtés, Eleana n'avait presque pas bougée. Il sourit.
Sourire qui butta contre ses lèvres résolument relâchées, sourire qui glissa sur ses yeux de glace, sourire qui se brisa contre cette façade d’impassibilité totale. Sourire bien vite remplacé par un autre sentiment, son opposé parfait.

« - … C'est bon, j'en ai marre. Je sature. Qu'est-ce que tu veux que je te dise, Eleana ? Que moi, cette plaisanterie de mauvais goût de la part de Cupidon, ça ne m'a absolument pas touché ? Mais regardes-moi, bon sang, regardes ce que je suis devenu ! »

Exaspération.
Il se laissa tomber à terre, le visage tourné vers le sol, le poing serré.

« - J'aimerai au moins que tu m'expliques ce que j'ai fait de mal dans cette histoire. J'aimerai, enfin, que tu me dises pourquoi tu affiches ce visage impassible depuis que nous nous sommes rencontrés à Lansline. » lâcha-t-il avec lassitude, avant de se lever.

Il fit quelques pas vers Eleana et se planta devant elle.

« - Ne sois pas vexée parce que tu as dû subir les écarts d'un Dieu. Sur ce point, nous sommes tous identiques. Mais je doute que Cupidon soit assez habile pour avoir réussi à atteindre la femme forte que tu étais. »

Il sourit.
Enfin.

« - Que tu es toujours. N'ai-je pas raison ? »

[ je dis de la mouise.com D: ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini] Ven 8 Juin - 23:29

Un voile survint dans le regard émeraude son Gamma. L'espace d'un instant, infime, mais bien distinct. Ce qu'Eleana avait remarquer sans peine. Elle fronça légèrement les sourcils, qu'avait-elle dit pour provoquer cette réaction chez lui ? Elle repensa à ce qu'elle avait formuler, et aussitôt, l'écho de ce qu'elle avait insinuer refit surface. "La dernière fois", leur dernière rencontre à Lansline. La jeune femme brune se renfrogna, non sans laisser passer une étrange pensée éclore dans son esprit. La réaction d'Alcro montrait bien que mui aussi en retirait bien des souvenirs douloureux. Elle n'était pas la seule à souffrir de cela. Lui aussi souffrait. Puis tout se fit en écho dans son esprit. Son apparence, son comportement, ses paroles. Elle fit le lien. Un sentiment étranger apparut, et cela eu pour effet de la déstabiliser. L'Animux, quant à lui, n'avait rien remarquer. Entièrement plongé corps et âme dans son Union avec l'Air. Ses yeux vert avaient prit une teinte blanchâtre, prouvant le lien qui se renforçait de seconde en seconde. Sa position tendue, sa concentration entièrement vouée à ce qu'il acomplissait. La Filante, au lieu d'admirer les progrés et la remarble union de son élève, réfléchissait. Elle ne savait pas ce qu'elle éprouvait, elle ne parvenait pas à mettre un doigt sur cette émotion inconnue. Mais en tout cas, une chose était sûre, c'était que cela la préoccupait et la dérangeait. Des milliers de questions survenaient. Alcro pensait-il encore douloureusement à ce qui s'était passé ? Regrettait-il ? Ou, au contraire, était-il dégoûté face à ces souvenirs ? Etait-il avec elle par contrainte, pour assouvir son envie d'apprendre la magie élèmentaire ? Cela fit l'effet d'un coup de poignard pour la jeune femme en pensant à la réponse à ses questions. Oui, il regrettait. Non, il ne l'aimait pas. Oui, cela le dégoûtait. Non, il n'était pas ici par simple envie. La dure réalité des choses, qui faisaient tellement souffrir.

Elle ne savait pas combien de temps s'était écoulé. Des secondes, des minutes, des heures. Cela l'importait peu. Eleana n'esquissa pas le moindre geste, ne bougea pas, ne lui adressa ne serrait-ce qu'un regard. Elle ne fit rien lorsqu'il se retourna vers elle, un sourire satisfait aux lèvres. Sourire qui s'effaça au constat de l'impassibilité de son Alpha. Bien vite, sa satisfaction s'évanouit pour laisser place à l'exaspération.

-- … C'est bon, j'en ai marre. Je sature. Qu'est-ce que tu veux que je te dise, Eleana ? Que moi, cette plaisanterie de mauvais goût de la part de Cupidon, ça ne m'a absolument pas touché ? Mais regardes-moi, bon sang, regardes ce que je suis devenu ! S'écria-t-il, presque révolté.

Eleana le regarda alors qu'il se laissait tomber lourdement au sol, le visage fermé et le poing serré. D'un regard vide, preque perdu. Oui, il avait changé. Son apparence négligée le prouvait. Ses cheveux gras mal coiffés, ses yeux soulignés de cernes, ses joues creusées, la naissance d'une barbe crâsseuse. Oui, elle le voyait. Elle revoyait encore cet homme qui l'avait tant étonné, fasciné, intrigué. Celui qui riait de bon coeur, celui qui jouissait d'une liberté sans pareille, celui qui vibrait de vie, celui qui lui faisait tout oublier, celui qui lui donnait le sourire, celui qu'elle ...

- J'aimerai au moins que tu m'expliques ce que j'ai fait de mal dans cette histoire. J'aimerai, enfin, que tu me dises pourquoi tu affiches ce visage impassible depuis que nous nous sommes rencontrés à Lansline. Dit-il avec un air las.

Il se releva et s'avança vers la Filante qui n'avait pas broncher, et lui fit face.

- Ne sois pas vexée parce que tu as dû subir les écarts d'un Dieu. Sur ce point, nous sommes tous identiques. Mais je doute que Cupidon soit assez habile pour avoir réussi à atteindre la femme forte.

Alcro esquissa un sourire. Un sourire nostalgique, certes, mais qui eut pour effet de réchauffer le coeur de la jeune femme. Ce coeur qu'elle avait tant crut mort, inexistant, dans sa poitrine, tellement il était érrigé d'un mur de glace impénatrable. Et que, seul l'Animux pouvait contourner ...

- Que tu es toujours. N'ai-je pas raison ? Demanda-t-il.

Eleana l'aurait presque supplié de ne pas faire ça. De pas l'obliger à répondre, ne pas la confronter à ses vrais sentiments encrés au plus profond d'elle-même, de ne pas la faire éprouver cela.

Elle ferma les yeux, comme pour refouler ce qui menaçait de la submerger. Elle inspira calmement pour reprendre le contrôle.

Comment lui expliquer que c'était ce qu'elle avait toujours été ? Cette femme froide, distante, arrogante, glaciale, sans remord, sans pitié, sans sentiments, que c'était elle. Tout simplement. Et qu'elle oubliait cette personnalité quand ses amis étaient avec elle ? Enfin, ses rares. Dont Laurena, Zohéir, par exemple. Et lui ...

La Filante rouvrit les yeux pour lui faire face. Elle aurait voulu s'énerver, et lui montrer que cela était riddicule, qu'elle n'avait pas l'attention de s'expliquer et que cela n'avait pas d'importance, mais ... C'était sans compter son regard. Ses yeux qui brillaient d'un éclat émeraude si vibrant de vie. Qui réussirent à lui ôter ses sombres pensées.

Pendant un instant, elle le dévisagea avec confusion, presque perdue. Elle déglutit.

-Je ... Balbutia-t-elle faiblement.

Elle serra le poing en prenant une bouffée d'air. Ressaisis-toi, s'ordonna-t-elle mentalement.

-Tu te trompes, assena-t-elle en fuyant son regard tout en se détournant.

La jeune femme brune serra les poings et ferma les yeux. Elle se violenta intérieurement pour reprendre le contrôle d'elle-même. Ne pas flancher.

Elle se retourna lentement en plongeant son regard gris tempête dans celui de son Gamma.

-J'ai toujours été comme ça, fit-elle pour seule explication avant de baisser le regard et d'ajouter : Mais tu ne le savais pas.

Le sous-entendu qu'elle laissait était bien là. A sa manière, elle lui expliquait que c'était seulement avec lui qu'elle baissait ce masque qu'il détestait tant. Et qu'elle l'avait remis pour une raison bien précise.

Elle desserra les poings. Elle aurait presque sembler fragile.

-Cupidon était censé créer de nouveaux sentiments. Et non les emplifier.

[HP : C'pas mieux de mon côté ._.]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini] Sam 9 Juin - 11:08

Le masque allait se fissurer, tant et bien qu'Alcro en aurait presque entendu les sinistres craquements. Aux fonds de ses prunelles grisâtres, ils entre-aperçut une multitude de lueurs relatant de sentiments qu'elle aurait sûrement préféré garder secrets. L'aura de fierté et d'arrogance qu'elle affichait jusqu'à maintenant s'ébranlait, s'effaçant au fur et à mesure que ses émotions la submergeaient. Elle ferma les yeux et serra les poings, se livrant à une lutte intérieure sans merci.
De son côté, Alcro priait en silence pour que ses paroles l'aient vraiment atteinte.

« - Je ... balbutia-t-elle tout bas avant de reprendre un instant son souffle. Tu te trompes. »

Le masque se fissurait, tandis que ses yeux fuyaient son regard émeraude, que tout son être à vrai dire fuyait celui qui avait contribué à la tristesse qui la rongeait depuis plusieurs semaines. L'enveloppe de glace qu'elle avait érigée autour d'elle fondait à vue d’œil.
Finalement, leur regard se croisèrent, non plus pour se lancer des éclairs mais avec une extrême douceur. La tension qui régnait entre eux quelques minutes auparavant s'était écroulée en même temps que le mur de protection autour de la jeune Filante.

« - J'ai toujours été comme ça » enchaîna-t-elle simplement, la voix tremblante sous l'émotion.

La jeune femme baissa les yeux, serra de nouveau les poings. Alcro inspira...

« - Mais tu ne le savais pas. »

… Expira.
Le masque s'était brisé.

« - Cupidon était censé créer de nouveaux sentiments. Et non les amplifier. »

Un léger vent vint souffler au-dessus d'eux, ébouriffant leurs cheveux. Un nuage qui stagnait devant le soleil se décala enfin, laissant enfin à ses rayons la possibilité de recouvrir la clairière. Un oiseau chanta quelques instants, avant de quitter son perchoir. La douce musique, que générait le vent jouant entre les feuilles et les branches des arbres, amplifièrent cet aspect de fragilité et de pureté infinies de la forêt.
Au milieu de la forêt qui semblait s'éveillait, leurs sentiments s’éclaircissaient enfin.
Alcro ne bougeait pas, ne parla pas. Plus aucun mot ne pouvait désormais définir ce qu'il ressentait. Il était à la fois touché et bouleversé par ses révélations … surtout la dernière phrase que la Filante lui avait offerte.
« Cupidon était censé créer de nouveaux sentiments. Et non les amplifier. »
Doucement, ses bras vinrent enlacer le dos de la jeune femme, avant de l'attirer contre son buste.
« Cupidon était censé créer de nouveaux sentiments. Et non les amplifier...»
Ils restèrent un petit moment ainsi, tout tremblants, le menton d'Alcro reposant sur les cheveux d'Eleana. Et lorsqu'ils se séparèrent, l'animux aurait voulu avoir emporté avec lui toute la douleur et toute la rancoeur qu'éprouvait la jeune femme …

« - Tu n'as pas toujours été comme ça, en tout cas, pas avec moi. Souviens-toi de notre rencontre. Tu m'as même sauvé alors que, crétin que j'ai été, je tombais du haut d'une tour. Je ne me rappelle pas t'avoir trouvée froide ou hautaine. Tu étais toi, Eleana, tout simplement. Ne confonds pas personnalité et attitude. Tout le monde se conduit différemment suivant la situation ou ses fréquentations. Ne cherches pas à savoir quand « tu es toi » et quand tu ne l'es pas. Tu es constamment toi, la belle Eleana, quoi qu'il arrive. » lui dit-il avant de déposer un léger baiser sur son front.

Malgré que son cœur lui dictait de viser plus bas …
Mais il ne fallait pas. Il ne fallait pas qu'il aille trop précipitamment, malgré la déclaration plus qu'explicite que lui avait faite son Alpha. Elle était perdue, ne savait plus délimiter le vrai du faux quant aux sentiments qu'elle éprouvait pour son élève. Elle, la grande, la fière, Eleana la forte, dupée si facilement par un Dieu? Elle n'avait sûrement jamais été confrontée à de telles injustices. Les routes menant à ses buts, jamais juchés de tels obstacles. Elle dégageait une telle assurance qu'elle semblait capable de tout.
Mais aujourd'hui, Eleana avait été trompée, bernée, entourloupée. Et elle n'avait sûrement pas supporté d'avoir été si crédule.
L'animux se rendit enfin compte qu'il avait sombré dans la tristesse non pas pour les mêmes raisons qu'Eleana ... mais à cause d'Eleana. Il ressentait sa douleur, et ce, au quotidien.
Attendre. Alcro était prêt à l'aider à se reconstruire, à reprendre confiance en elle. Mais le meilleur des remèdes restait le temps.
Attendre. Il fallait attendre, tout simplement …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini] Sam 9 Juin - 12:08

Eleana dévisagea durant un moment l'homme qui lui faisait face. Qui la fixait avec des yeux écarquillés, relatant la stupéfaction qu'il éprouvait face aux paroles explicites de son Alpha. L'espace d'un instant, elle s'inquièta du manque de réaction de son interlocuteur, qui ne bronchait toujours pas, en proie à une intense réflexion intérieure visiblement. Il avait très bien comprit l'insinuation voilée. Mais comment réagirait-il face à cela ?

Son impassibilité lui serra le coeur et elle baissa les yeux, pour éviter de regard davantage l'Animux. Mais bientôt, des bras l'entourèrent et la serrèrent contre un corps chaud. Ne réfléchissant plus, la jeune femme cala sa joue contre le torse reposant d'Alcro. Elle ne voulait plus réfléchir, se poser des questions, ressasser tout ce qui s'était passé. Non ...

Elle prit une grande bouffée d'oxygène et se détendit dans les bras du jeune homme. Elle ferma les yeux, appaisée. Ils restèrent ainsi, dans cette position, durant un long moment. Mais aucun d'eux n'esquissait le moindre geste pour échapper à cette étreinte qui avait scellé leur réconcilisiation et la fin de leur entente glaciale.

Finalement, ils desserèrent leur étreinte non sans quitter le regard de l'autre.

- Tu n'as pas toujours été comme ça, en tout cas, pas avec moi. Souviens-toi de notre rencontre. Tu m'as même sauvé alors que, crétin que j'ai été, je tombais du haut d'une tour. Je ne me rappelle pas t'avoir trouvée froide ou hautaine. Tu étais toi, Eleana, tout simplement. Ne confonds pas personnalité et attitude. Tout le monde se conduit différemment suivant la situation ou ses fréquentations. Ne cherches pas à savoir quand « tu es toi » et quand tu ne l'es pas. Tu es constamment toi, la belle Eleana, quoi qu'il arrive, souffla-t-il en embrassant son front en un léger baiser.

Elle ferma les yeux en profitant de ce geste si simple, mais qui en disait tellement. Ils s'étaient réconciliés en bons termes. Dorénavent, elle n'aurait plus à endosser son masque. Elle serrait elle. Entièrement.

Son coeur pesa lourd dans sa poitrine. Non, elle ne le pourrait pas. Rien ne serrait jamais comme avant. Leurs sentiments s'étaient bel et bien envolés, tout autant que l'emprise de Cupidon. Du moins, c'était ce qu'elle se répétait. Elle ne savait plus quoi penser. Son coeur lui soufflait des choses sourdes dont elle ne parvenait pas à comprendre, son corps également. Elle était perdue. Perdue dans ce qu'elle devait faire, perdue dans ses sentiments, perdue dans sa situation.

La Filante plongea son regard dans celui d'Alcro.

-J'aimerais bien en être aussi certaine que toi ... Murmura-t-elle avec un soupire las.

Ses mains posées sur chaque côte de l'Animux se crispèrent légèrement tandis qu'elle baissait son regard l'espace d'une seconde. Elle releva les yeux, troublée. La jeune femme brune ouvrit la bouche, mais un bruit. Un seul, presque indistinct, silencieux, mais bel et bien là. D'un mouvement aussi rapide que l'éclair, Eleana sauta à terre, emportant Alcro dans sa chute. Une fois retombés lourdement au sol, son bras protecteur entourant le dos de son compagnon, elle souffla de soulagement. Elle releva la tête, une fléche s'était nichée dans l'herbe à quelques centimètres d'eux. Il s'en était fallut de peu. Des pas précipités arrivèrent vers eux, et stoppèrent aussi rapidemment qu'ils avaient été entendus. Elle tourna la tête d'un geste vif, d'imposants hommes baraqués se tenaient là, essoufflés. Ils avaient sans doute courrus pour les rejoindre. Ils les avaient interrompus alors qu'ils étaient proches. Très. Si elle n'agissait pas maintenant, les gardes en viendraient à la conclusion qu'ils se connaissaient bien. Même si c'était vrai, ils ne devaient pas le savoir. Non, sinon ils n'hésiteraient pas à excécuter des sanctions à l'adresse du jeune homme. Laisse toi faire, ai confiance en moi, souffla-t-elle télépathiquement. Aussi vive que le Vent, Eleana se positiona à califourchon sur Alcro, dos à terre. Et le saisit par les cheveux, relevant sa tête, en mettant sa gorge en valeur. Qu'elle s'empressa de mettre sous la menace d'une dague aiguisée, les deux glyphes pourpres miroitant comme des rivières de sang sur les lames blanches. La Filante foudroya les gardes qui l'avaient placée dans leur mire de tir.

-Baissez vos armes et reculez si vous ne voulez pas que je lui tranche la gorge, assena-t-elle d'une voix dure et froide.

Les gardes ne bronchèrent pas, pas le moins du monde impressionnés.

-Cela serrait inutile, gronda l'un d'eux, le plus imposant de tous, sans doute le chef. Vous êtes cernée. Huit hommes armés jusqu'aux crocs contre vous. Ce serrait idiot de vous défendre. Vous feriez mieux de nous suivre docilement.

La jeune femme retint avec difficulté un sourire sarcastique. Docilement ? Pff, comme si elle pouvait se montrer docile et disciplinée ...

-Et que se passerait-il si j'opposerai des résistantes quant à votre "arrestation" ? Demanda-t-elle d'une voix mieilleuse teintée de sarcasmes.

-Vous mourrez, pûrement et simplement. A vous de choisir.

Eleana mima une intense reflexion, faisant l'aller retour du regard entre sa fausse victime et les hommes baraqués. Puis aussitôt, elle relâcha son arme et leva bien haut les mains, non sans avoir adressé un dernier regard assassin aux hommes. Qui réagirent au quart de tour d'ailleurs. Brusquement, ils se saisirent d'elle sans aucune délicatesse et l'obligèrent à se positioner à genoux. Elle luttait avec difficulté contre son envie de les attaquer, mais elle ne pouvait se le permettre. Non, elle ne pouvait pas. De là où elle était, la jeune femme eu vent d'un simple échange entre Alcro et un autre garde dont elle ne comprit pas le moindre mot échangé. L'un d'eux la prit par la taille et la releva d'un geste brut. Elle n'esquissa pas un geste pour se défendre. Celui qui lui avait parler se tenait face à elle, un sourire satisfait collé sur son visage.

-Voilà une jeune femme bien obéissante ...

Il n'eut pas le temps de se retourner que son interlocutrice lui crachait au visage et lui envoyait un coup de pied dans l'estomac. Il se plia en d'eux mais réagit en un éclair. C'était un garde bien entraîné qui avait amplement mérité son rang. Il lui colla une giffle qui, elle en était sûre, avait laissé une marque rouge sur sa joue. Mais elle s'en fichait. Une seule chose la préoccupait. Le regard de son compagnon qui lui brûlait le dos ... Elle se retourna et le vit approcher, prêt à intervenir. Non ! S'opposa-t-elle mentalement. Sans présemption, elle poussa un des gardes à terre, le plus proche d'elle et se précipita sur Alcro. Après une dernière excuse télépathique, elle l'assoma du plat de sa lame. Il tomba lourdement au sol, et elle eut un pincement au coeur. C'est pour ton bien que j'ai fait ça, lui souffla-t-elle pour seule excuse. Un garde la saisit par le bras, et un autre l'aida en serrant sa prise sur l'autre bras de la jeune femme qui se laissa faire volontairement. Leur chef se dirigea vers eux, le visage empourpré.

-Emmenez-la aux cachots, ordonna-t-il d'un ton blasé en rejoignant l'air de rien l'Animux dont il croyait la victime.

Aussitot son ordre formulé, ses compagnons s'excecutèrent et la traîna carrément à Eternot. Avant de se détourner, Eleana eut le temps de jeter un dernier regard à Alcro, qui exprimaient bien ses pensées.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini] Jeu 14 Juin - 2:38

Par ce simple baiser dénué de tout caractère équivoque, le masque venait de déserter, et ce, à jamais, le cœur et l'esprit de la jeune femme. Elle sembla s’apaiser l'espace d'un instant, avant que d'étranges doutes dont il ne connaissait la nature ne l'assaillaient à nouveau. Soudain, Alcro crut comprendre. Un léger sourire à double-sens se dessina sur ses lèvres : il était à la fois soulagé d'avoir retrouvé ce lien qui régnait autrefois entre eux ; ce lien qui lui permettait de la comprendre, ne serait-ce qu'un peu d'un simple regard... mais également perplexe face à ce qu'il découvrait.
Eleana se trouvait dans une situation similaire à la sienne : Elle doutait, elle était perdue, tout simplement. Tous deux se demandaient comment des sentiments aussi forts avaient-ils pu n'être que l’œuvre d'une supercherie. La jeune Filante plongea finalement son regard dans le sien, où reluisait enfin l'éclat de vitalité qu'il cherchait depuis qu'ils s'étaient retrouvés.

« - J'aimerais bien en être aussi certaine que toi … » Chuchota-t-elle avant de lâcher un soupir de soulagement.

Eleana baissa les yeux, de nouveau plongée dans ses abîmes de doute. L'animux ne dit rien. Il songea à l'avenir, à ce qu'il pourrait bien se passer, maintenant qu'ils s'étaient réconciliés.
Sifflement dans l'air. Chuintement singulier, discret, presque indiscernable …
Et qui était pourtant capable d'arracher une vie en l'espace d'une seconde. La flèche se ficha dans l’herbe, déversant son fardeau de mort dans la nature.
Eleana avait été plus rapide. Elle avait perçu le danger presque avant que celui-ci ne se présente. Elle avait plongé à terre, emportant dans sa chute son jeune élève. Le nez dans l'herbe, le bras de la jeune femme protégeant son dos, Alcro ne fut d'abord pas emplit d'un sentiment de gratitude. Non. Sa nature d'homme le poussait à être blessé dans sa virilité. Lui, l'homme, sauvait par une femme ? Il n'eut pas le temps de se morfondre plus dans l'entaille qu'elle venait de creuser, inconsciemment dans son orgueil.
Les brouhaha provoqué par la course effrénée d'hommes au pas lourd parvint jusqu'à eux. Eleana et Alcro tournèrent immédiatement la tête vers eux, dans un ensemble parfait, leurs sens parfaitement aiguisés. Un groupe d'hommes, revêtus d'uniformes de soldats aux couleurs de la nation des Animux, venaient de s'arrêtaient à quelques mètres d'eux. Eleana se crispa, et le jeune homme poussa un long soupir.
C'était la fin, la fin d'une liberté insouciante, la fin d'une vie passée à suivre ses propres choix et à défier les lois. Il le savait, il l'avait toujours senti. Un jour où l'autre, les siens le rattraperaient, il ne pourrait poursuivre ainsi sa vie impunément. Maintenant qu'il avait été pris « en flagrant délit », avec une jeune femme d'une Alliance ennemie – malgré que celles-ci se soient en partie effondrées suite à la montée au pouvoir des Nécrosoris, il serait sûrement jeté aux bagnes, chassé du pays ou, pire, mis à mort.
« Laisse toi faire, ai confiance en moi, souffla-t-elle télépathiquement. » fit soudainement la voix d'Eleana dans son esprit.
Soudain, celle-ci se releva et retomba lourdement sur lui, empoignant fermement ses cheveux et en relevant sa tête en arrière. Alcro ne put réprimer un grognement de douleur, avant de se taire sous la menace d'une lame aiguisée plaquée sur son cou.

« - Baissez vos armes et reculez si vous ne voulez pas que je lui tranche la gorge » les menaça-t-elle d'une voix sifflante.

Aucun des soldats ne bronchèrent, habitués à de telles menaces. Alcro crut même apercevoir dans les yeux charbon de l'un d'eux une lueur d'amusement. Il grogna.

« - Cela serrait inutile, lâcha finalement le plus imposant d'entre tous. Vous êtes cernée. Huit hommes armés jusqu'aux crocs contre vous. Ce serrait idiot de vous défendre. Vous feriez mieux de nous suivre docilement. »

Alcro réprima un éclat de rire. Son amie, les suivre docilement ? Ils feraient mieux de se taire et de déguerpir au plus vite, si ils tenaient ne serait-ce qu'un tout petit peu à leur vie. Il connaissait les aptitudes de la jeune Filante ; elle était capable d'en mettre plus d'un au tapis.

« - Et que se passerait-il si j'opposerai des résistantes quant à votre "arrestation" ? » les questionna-t-elle avec sarcasme, ce qui eut pour effet de les irriter quelque peu.

« - Vous mourrez, purement et simplement. A vous de choisir. »

Eleana se tut, effectuant d'interminables allés-retour du regard entre son élève et les gardes. A mesure que cette action durait, le doute s'éprenait du jeune homme et grandissait inexorablement.
Qu'attendait donc Eleana pour décocher ses dagues et balayer ces indésirables ?
Coup de poing dans le ventre, balayant toutes ses désillusions. L'élémentaire de l'Air s'était finalement redressée, les mains en l'air... l'Animux aux yeux d'émeraude déglutit.
… En signe de soumission.
Un des gardes s'approcha de lui, tandis que l'un de ses compagnons s'emparait de la jeune femme, la relevait et l'empoignait fermement pour l'empêcher de s'échapper. Il s'agissait de celui qui avait parlait pour les autres depuis le début, le chef sans nul doute.

« - Vous allez bien ? Vous a-t-elle violenté ? Connaissez-vous les raisons de sa présence en nos terres ? Est-ce que … » commença le garde qui s'était approché de lui, lui présentant sa main amicalement avant de l'aider à se relever.

Soudain, Alcro eut un déclic. Le visage de l'homme ne lui était pas inconnu. Le garde s'était tu, le dévisageant sans gêne.

« - … Nous nous connaissons je crois ... » fit-il d'une voix glaciale, ses yeux devenus de marbre.

« - Voilà une jeune femme bien obéissante … » commenta tout à coup le chef, tandis qu'il se tenait face à Eleana, à quelques mètres de là.

Alors qu'il s'apprêtait à se détourner d'elle, la prisonnière lui cracha au visage, avant de lui asséner un violent coup de genoux dans l'estomac. Le garde se plia un instant en deux sous la douleur, avant de réagir aussitôt, prêt à en découdre de nouveau. Eleana n'avait pas là à faire à un homme sans expérience ; les soldats d'Eternot étaient réputés pour leur vivacité d'esprit et à leurs sens aiguisés, de part leur semi-nature animale. En un éclair, il venait de lui affliger une terrible gifle, aussi bien dominée par sa colère que par ses instincts de soldat. Mais la Filante n'en parut pas plus sonnée que cela. Alcro fronça les sourcils. Tous les gardes présents venaient de dégainer leurs armes, encerclant petit à petit la jeune femme, prêts à intervenir en cas de besoin. Une colère noire envahit alors le jeune animux du loup.
Il allait sauver Eleana, coûte que coûte. Tant pis pour sa liberté ; puisque c'était aujourd'hui et maintenant qu'il allait prouvait qu'il en était digne. Il avait rendez-vous avez le destin.
Alors qu'il s'apprêtait à se transformer, et à ensuite coller une sévère déculottée aux soldats, Eleana fit volte-face, plongeant son regard grisâtre dans le sien.
« Non ! » s'écria-t-elle par télépathie, devinant ses intentions. Mais Alcro ne l'écoutait plus. Pourtant, il s'immobilisa, surprit de la voir soudainement pousser à terre le soldat le plus proche d'elle et s'élancer à la vitesse de l'éclair vers son élève.

« - Que … » émit-il faiblement, ne comprenant pas pourquoi elle dégainait sa dague en fonçant vers lui.

Bang!
Il ressentit une violente douleur à la tête, et le monde vacilla autour de lui. Il tombait.

« - C'est pour ton bien que j'... »

Il sombra dans les ténèbres.

***


Lorsqu'il rouvrit les yeux, la lumière qu'il attendait tant depuis plusieurs heures se fit un terrible ennemi. Il les referma aussitôt, assaillit de nombreuses douleurs.

« - Ma tête … » gémit-il, avant de poser une main sur son front.

La raclement d'une chaise contre le plancher le fit sursauter.

« - Vous êtes réveillé ! » s'exclama une voix grave.

Alcro entre-ouvrit les yeux. Un garde d'Eternot se tenait à ses côtés, en contre-jour, projetant sur lui une grande ombre. Derrière lui se découpait une fenêtre carrée où étaient implantés plusieurs barreaux. Réalisant qu'il se trouvait en cellule, l'animux s'affola et se redressa d'une traite, ignorant la douleur qui se fit plus intense que jamais.

« - Calmez-vous ! Ordonna-t-il d'une voix ferme, posant sa main sur l'épaule du jeune homme. Vous avez été victime d'une attaque d'un espion d'une Alliance ennemie. Vous devez vous reposer. Ensuite, vous pourrez vous relever, répondre à quelques questions et vous pourrez partir... »

Les souvenirs refirent immédiatement surface. Eleana, leur entraînement, leur réconciliation et l'arrivée des gardes … Où était Eleana ?

« - Où se trouve-t-elle ?! » demanda-t-il d'une voix affolée.

Le garde écarquilla, surprit de cette question.

« - Aux cachots, bien entendu. Ne vous inquiétez pas, nous la tenons fermement, elle ne pourra pas s'échapper, si c'est ce que vous craignez … »

Le jeune élémentaire baissa les yeux, absorbé par ses propres pensées. Le garde se détourna. Ils se trouvaient dans une petite pièce exiguë aux murs délabrés. Alcro était allongé sur un vieux lit de camp. Il voyait, à sa gauche, une porte entre-ouverte, débouchant sur le hall de la … prison. Il déglutit à cette pensée. Il lui fallait fuir, retrouver Eleana et ce, au plus vite. Ils devaient la retenir prisonnière, la soumettrent à toutes sortes de tortures plus ignobles les unes que les autres afin de lui soutirer des informations inexistantes. Elle était en prison, et ce, par sa faute ...
Le garde prit une bouteille d'eau, en versa dans deux verres avant de se retourner vers le jeune homme. Une patrouille des frontières l'avaient dépêché un peu plus tôt dans la journée. Le pauvre garçon avait été attrapé par une espionne d'une Alliance ennemie. Lorsque ses soldats lui avaient décrit la scène, une jeune femme assommant avec une facilité déconcertante le jeune animux, ils en avaient bien ri. Un homme, battu par une femme? De plus, malgré le coup qu'on lui avait porté, il ne semblait pas bien malin. Il se détourna vers lui.

« - Est-ce que vous … »

Sur le lit, il n'y avait déjà plus personne.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini] Ven 15 Juin - 4:48

Eleana plissa longuement les yeux afin d'éclaircir son champ de vision, jusqu'alors flou. Une fois bien réveillée, elle s'étira de tout son long et se redressa, les mains à plat sur le lit de camp poussiéreux auquel elle était assise. L'odeur âcre de la prison et d'autres nauséabondes lui arrivèrent aux narines, si bien qu'elle eut une petite grimace de dégoût. La jeune femme brune se situait dans une petite pièce étroite, au sol dallé de gris aux murs blancs pâles. De longs barreaux s’étiraient en face d’elle, empêchant toute tentative de fuite. Au-delà des tiges de métal, un long couloir s’étendait, mais nulle présence n’était palpable.

D’abord étonnée, la Filante posa ses pieds sur le sol en balayant la pièce du regard. Pourquoi se trouvait-elle en prison ? Fronçant les sourcils, elle tenta de retrouver les souvenirs de la veille. Puis tout lui revint dans violence, son corps se raidit. Puis un long soupire las coupa le silence pesant qui régnait jusqu’alors au sein de la cellule. Décidément, la prison est mon endroit favori, pensa-t-elle avec ironie. La chasseuse de prime bondit sur ses pieds. Ce qui était sûr, c’était qu’elle ne comptait nullement s’éterniser en ce lieu déprimant. L’air sec lui provoqua un pincement au cœur. Sentir l’air comprimé rendait les adeptes de l’Air plus vulnérables, comme tout Elémentaire coupé de son élément. Une chose était sûre : Elle ne pouvait pas user de ses pouvoirs élémentaires ici. Coupée de sa source d’énergie, cela s’avérait impossible. Agacée d’être privée de sa principale source de pouvoir, elle tapa du pied en signe de son exaspération.

La jeune Alpha réduisit l’appui qu’elle portait sur sa jambe droite en ressentant une légère douleur aigu. Baissant son regard un instant sur l’endroit qui causait cette petite douleur, elle soupira en constatant que sa cuisse ne s’était pas totalement remise. De toute façon elle l’avait bien cherché, elle ne s’était pas empressée de la guérir. Si bien que la blessure n’était pas totalement cicatrisée. Mais depuis le temps que cette blessure était apparue, les symptômes se montraient beaucoup moins douloureux, à son grand soulagement. C’est alors qu’un détail lui sauta aux yeux. Elle arqua un sourcil en découvrant ses habits légèrement sales et froissés. Eleana épousseta ses vêtements d’un geste impatient.

Aspirant une grande bouffée d’air, elle sursauta légèrement en entendant un cliquetis métallique. Tournant la tête, la jeune femme brune découvrit un garde qui venait de poser un plateau au sol. Elle leva un sourcil dubitatif en analysant le faible contenu du plateau en nourriture. N’ayant pas le choix, elle s’y approcha et le prit tout en allant s’asseoir sur la couchette. Alors qu’elle allait porter l’aliment à sa bouche, des voix lui parvinrent aux oreilles.

-Décidément, aujourd’hui est une journée pleine de prises ! S’exclama une voix masculine.

Se doutant de l’origine de cette voix, la Filante ne porta guère d’attention à l’échange, se concentrant sur le contenu de son plateau. Elle ne s’était pas souciée de sa faim jusque-là. Mais maintenant, elle sentait presque son estomac gronder.

-Comment ça ? Interrogea quelqu’un d’autre avec une voix grave.

-Tu n’es pas au courant ? S’étonna l’autre, visiblement étonné que son compagnon ne sache pas de ce dont il voulait parler.

La jeune Alpha se fichait bien de ce dont ils racontaient, mais elle ne pouvait s’empêcher d’entendre leur échange qui avait si peu d’intérêt. Elle n’avait même pas la liberté de penser et de réfléchir tranquillement. Quel agacement !

-Apparemment, les Nécrosoris auraient mis la main sur un Elémentaire d’Ombre. Il paraît qu’il va être exécuté.

Eleana fronça les sourcils. Voilà qui était loin d’être bon. Elle avait beau ne pas être vraiment touchée par le conflit qui se propageait sur Eséphia, elle n’avait aucune confiance en ces Nécrosoris. Leurs agissements, leurs actions, leurs paroles ne lui laissaient pas dire qu’ils comptaient installer des temps prospères.

-On connait son identité ?

-Oui, je crois que c’était un certain Zohéir, un nom dans le genre …

Un long frisson parcourut l’échine de la chasseuse de prime tandis qu’elle demeurait pétrifiée d’horreur. Non …. Pas lui ! Pensa-t-elle, horrifiée. Son égarement lui fit lâcher prise sur son plateau, qui s’écrasa au sol avec fracas. Elle n’y porta pas d’attention. Seules les paroles récemment prononcées résonnaient en boucle dans son esprit. Zohéir qui allait bientôt être exécuté … Non, c’était impossible. Il ne se serait pas fait prendre. Non, jamais. Toutefois, ces maigres pensées réconfortantes n’eurent pas l’effet escompté. Son cœur battait follement dans sa poitrine.

Elle se leva d’un bon en entendant des pas arrivés près de sa cellule. Maintenant, il n’y avait plus aucun doute. Elle devait sortir d’ici. Coûte que coûte.

**
*

Un garde entra dans sa cellule. Elle le toisa du regard d’un œil sceptique. Il lui désigna des menottes du menton. Visiblement il n’avait pas de patience. Eleana roula des yeux et se laissa conduire sans rien dire hors de sa cellule. L’animux la maintenait fermement d’une poigne de fer. Cette race avait une sacrée poigne, il fallait bien le reconnaître. Mais c’était sans compter les capacités de la prisonnière. Malgré cela, elle se demandait bien où voulait-il l’emmener. Sans doute pour un interrogatoire … douloureux. Il ne fallait pas qu’elle y aille, sinon elle n’aurait plus aucune échappatoire possible. C’était maintenant ou jamais.

La jeune femme brune attendit calmement que le garde relâche son attention, l’espace d’un instant … Et elle saisit sa chance. La jeune Alpha lui donna un coup de poing sur le sommet de son crâne, sa tête partit en avant pour se cogner contre les barreaux de la cellule. Réagissant au quart de tour, l’adepte de l’Air le fit tomber dans cette dernière en refermant la porte derrière lui avec les clefs qu’il tenait quelques secondes auparavant. Elle constata avec soulagement qu’il n’y avait plus personne autour d’elle, hormis le garde emprisonné. Tant mieux, elle aurait le champ libre.

Elle se dirigea d’un pas rapide vers une petite table où reposait ses effets personnels. Ils l’avaient fouillés … Elle eut un soupir de soulagement en vérifiant s’ils n’avaient rien jeté. Eleana remit ses affaires dans sa sacoche en cuir qu’elle portait en bandoulière sur son épaule droite. La Filante retrouva ses deux dagues. Elle déposa l’une dans son holster qui enserrait sa cuisse gauche et l’autre dans son fourreau qui serrait sa taille fine. La chasseuse de prime tourna alors les talons en rajustant la prise de sa cape noire sur ses épaules. Elle devait sortir d'ici au plus vite. Autant les deux gardes disaient vrai, et Zohéir était vraiment en danger. Si c'était le cas, elle devait le sauver.

Elle apperçut alors une silhouette qui approchait vers elle. Elle se raidit et se posta en position de défense, les sens en alerte. La jeune femme saisit l’une de ses dagues entre ses doigts, dévisageant la personne qui approchait vers elle. Un éclat de lumière éclara le visage de l’inconnu et elle resta plusieurs secondes interdite en reconnaissant l’homme qui était parvenu à sa hauteur.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini] Sam 30 Juin - 11:27

L'ombre furtivement progressa sur le mur de briques insalubres, si rapidement que personne n'y prêta attention. Le couloir à semi plongé dans l'ombre s'enroulait autour d'une tour, et s'enfonçait dans les tréfonds de la terre. Quelques gouttes d'eau ruisselaient le long des murs, accentuant l'atmosphère morbide qui régissait déjà les lieux.
Alcro s'aventurait en ces lieux qui lui étaient profondément hostiles avec la plus grande des discrétion. La rude vie de voleur lui avait appris à se confondre avec les ténèbres, à les amadouer, à s'y fondre dans sa totalité. Passer inaperçu n'était plus un concept : c'était pour lui un art qu'il appliquait avec beaucoup de finesse et de précision. Chacun de ses pas semblaient frôler le sol. Grâce à ses aptitudes quant au maniement de l'air, et aux cours d'Eleana, il réussissait désormais à alléger le poids de son corps et donc, de n'émettre quasiment aucun son lorsqu'il marchait.
Eleana.
Alcro eut un énième pincement au cœur. Il se trouvait dans les dédales des prisons de Lansline, afin de retrouver son Alpha et de la sortir de cet enfer. Après l'avoir entraînée dans les prisons de son cœur, où elle s'était elle-même enfermée, et après l'y avoir sortie avec difficulté, il avait réussi à de nouveau la mettre derrière les barreaux … au sens propre.
L'odeur de la pisse, des défections, du sang et d'autres odeurs répugnants s'éprirent de la gorge de l'animux qui réprima un haut-le-cœur. Il parvint jusqu'à une intersection. Trois voies se présentaient à lui. Dans l'une d'elles, des voix plaintives s'élevaient des tréfonds de l'obscurité. Un frisson parcourut son échine : il s'agissait sûrement du couloir dédié aux tortures. Dans une autre, c'était le calme plat, et dans la dernière, des conversations animées battaient leur plein. Inspirant longuement, le jeune homme ancra ses pieds dans le sol, se stabilisa et agita les doigts afin de s'unir avec l'Air. Sous le stress, celle-ci fut d'abord difficile, mais il parvint finalement rapidement. Une très légère onde d'air parcourut les galeries et revient jusqu'à lui. Il lâcha alors un très léger soupir de soulagement : Eleana était vivante, et était retenue prisonnière dans le chemin silencieux, celui où les détenus devaient être jetés dans les cachots sans être véritablement malmenés.
Mais pas pour longtemps …
Se fondant de nouveau avec l'obscurité, il s'aventura dans cette direction. Quelques flambeaux décoraient les murs, accrochés à une intervalle de quelques mètres. Alcro s'immobilisa soudain dans l'ombre, tandis qu'un garde, qui ne le remarqua pas, passa à côté de lui d'un pas carré. Une fois hors de danger, il reprit sa progression. Bien vite, il déboucha sur dans un nouveau corridor, d'où émanaient d'horribles odeurs. Alors qu'il balayait les lieux du regard, celui-ci s'arrêta sur une silhouette qui venait de sortir de l'ombre et s'activait à récupérer des objets posés sur une table. Il retint son souffle. Lorsque enfin, il fut certain de l'identité de cette mystérieuse personne, il s'avança vers elle, sans toutefois baisser sa garde.
Il s'arrêta face à elle, la faisant sursauter sur le coup. Elle le dévisagea quelques instants, et, soudain, un éclatde lumière passa sur leur visage. Il détourna la tête. Quelqu'un approchait ! Alcro regarda de nouveau la jeune femme. Yeux gris tempête, teint mate, un éclat de fierté et de défiance dans les yeux …

« - Il serait temps qu'on se casse d'ici, non ? C'est pas que ça pue mais … ça pue. Dans tous les sens du terme ! »

Attrapant sa main sans son accord, Alcro et Eleana s'enfoncèrent dans les méandres obscurs de la prison. Derrière eux, un cri d'alerte s'éleva. Ils étaient repérés ! Redoublant d'efforts, ils parvinrent jusqu'à l'intersection des trois chemins... Le vacarme provoqué par leur course effrénée n'avait réussi qu'à attirer encore plus l'attention sur les deux fuyard. Là-bas, une mauvaise surprise les y attendait.

« - Ils sont là ! »

Six gardes, armés d'armes en tous genres, passant à la simple dague à la massue équipée de longs pics acérés, les toisaient férocement. L'animux frissonna. Deux contre six hommes, entraînés au combat et dont l'esprit était souillé à jamais par les cris d'agonie des prisonniers sous leurs tortures, n'était pas très équilibré … Il déglutit et porta son regard vers Eleana. Puis sourit.
Finalement, il n'avait aucun doute quant à l'issue de ce combat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleana
Élite des Chasseurs de Prime ~ Résistanteavatar
Race : Filante

Compte Héros :

Messages : 656

Magie : Alpha de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini] Dim 1 Juil - 11:53

Alcro se tenait droit devant elle, le visage de marbre, et la dévisageait. Eleana, qui se calma aussitôt, finit par ranger sa dague dans son fourreau tandis que des bruits se firent entendre. Alcro tourna la tête, suivit de la jeune femme. Ils tournèrent la tête dans un bel ensemble et s’observèrent. Pourquoi était-il venu la sauver ? Il risquait de s’attraper des ennuis à cause de ça. Si ses semblables tombaient sur lui en sa présence, en train de la délivrer, les représailles seraient pires que tout. Elle n’osait imaginer la sentence qui tomberait. Condamnation, prison, mort ? Elle chassa ses idées noires de son esprit. Ce n’était pas le moment.

Une pensée lui parcourut l’esprit tandis que des bruits résonnaient pas loin de son Gamma et elle. Zohéir, en danger de mort. Elle devait le sauver. La chasseuse de prime ne pouvait tolérer que l’elfe se fasse condamner à mort. C’était impensable. Et en tant que proche, c’était son devoir de lui venir en aide.

Mais pour le moment, elle était en prison, au côté d’Alcro …

- Il serait temps qu'on se casse d'ici, non ? Ce n’est pas que ça pue mais … ça pue. Dans tous les sens du terme ! Déclara-t-il, un éclat d’inquiétude se laissait voir dans son regard émeraude.

… Et ils risquaient de se faire chopper s’ils ne se bougeaient pas pour sortir de cet enfer.

Alors qu’Eleana hochait la tête d’un ton décidé, Alcro lui attrapa vivement la main et l’entraîna à sa suite à travers les couloirs de l’endroit sinistre. La Filante le suivait sans peine, son cœur battait à vive allure dans sa poitrine sous l’afflux d’adrénaline. S’ils se faisaient repérer, ils étaient morts.
Un cri se fit entendre. Ils étaient repérés, confirmant les craintes de la fugitive. Merde ! Jura-t-elle intérieurement. L’Animux accéléra l’allure. Tandis qu’ils déambulaient dans les couloirs, ils tombèrent sur un endroit qui débouchait sur trois sorties. Seulement, ils s’immobilisèrent d’effroi.



- Ils sont là !

Le lieu était remplit de gardes. La jeune Alpha en compta six, armés jusqu’aux crocs et baraqués comme pas possible. Leurs carrures imposantes laissaient voir des muscles certains. Leurs sourires féroces n’étaient pas des plus rassurants non plus. C’était facile de deviner ce qu’ils espéraient, et l’adepte de l’Air était quasi certaine qu’elle et son compagnon ne s’en sortiraient pas indemnes.


D’un même mouvement, les Animux dégainèrent leurs armes, des plus variées. D’un geste instinctif, Eleana sortit l’une de ses dagues, en plaçant sournoisement sa main derrière son dos. Elle vrilla son regard gris orage sur leurs assaillants. Il n’y avait aucun doute, ils savaient qu’Alcro l’avait aidé à s’enfuir. Il n’y échapperait pas. Cette simple parole l’agaça. Bien sûr que si il s’en sortira ! Lâcha-t-elle durement. Il peut s’avérer beaucoup plus redoutable que ces maudits hommes naïfs … Ces paroles la rassurèrent légèrement, et presque de suite, elle se concentra sur le présent, ne laissant plus son esprit tergiverser ailleurs.

Alors que les deux compagnons se positionnaient, attendant la suite des évènements avec attention. La réaction de leurs adversaires ne se fit pas attendre. Ils foncèrent vers eux, leurs armes brandis.

Réagissant au quart de tour, Eleana se baissa à temps afin d’esquiver une hache particulièrement aiguisée. Elle stoppa sa deuxième attaque du plat de sa dague et, de son autre main, brandit l’un de ses revolvers et le braqua sur son assaillant qui n’eut pas le temps de réagir qu’elle appuyait sur la détente. La balle se logea automatiquement dans son épaule gauche. La jeune femme brune avait contrôlé la trajectoire de la balle télépathiquement pour ne pas blesser l’homme. Un sifflement rompu l’air juste à côté d’elle. Cette dernière se poussa de justesse, échappant à l’épée meurtrière d’un autre garde qui la regardait avec une colère mal réprimée. Apparemment, il venait d’assister au sort de son copain. Et cela le mettait de mauvaise humeur. La tueuse à gage engagea le combat avec des coups frénétiques de poignard qu’il évitait sans peine. Hélas, les coups se multipliaient et il craignait de ployer sous le nombre des attaques portées contre sa personne. Seulement, cela ne se passa pas ainsi. Quelqu’un d’autre venait le secourir, se faufilant derrière Eleana qui reçut un coup de massue dans son dos. Elle se plia légèrement et grogna de douleur avant de jeter un regard haineux à son nouvel adversaire et de se baisser pour esquiver de nouveau son arme. Celle-ci cogna la joue de l’Animux qui se tenait face à la jeune femme quelques temps plus tôt, avant de s’écrouler au sol, assommé. Avant qu’il puisse se ressaisir de son attaque ratée, l’Alpha de l’Air lui balança un coup de pied transversal qui le plia en deux. Elle l’assomma du plat de sa lame au niveau de son cou. Il tomba à terre, inerte. Mais pas mort. C’était une tactique efficace qui marchait à tous les coups.

Eleana se redressa, la respiration haletante et replaça une mèche de ses cheveux derrière son oreille alors qu’elle observait les corps à terre. Finalement, elle leva les yeux vers son Gamma qui avait réussi à mettre à terre les trois autres.

Une personne normale aurait été impressionnée et fière à l’égard de son élève. Bien sûr, mais Eleana était tout autre.
Alors qu’un sourire magnifique sourire apparaissait sur le visage jovial du jeune homme aux cheveux ébène et qu’un éclat de fierté allumait son regard, son Alpha se dirigea vers lui d’un pas énergitique. Elle lui fit face et posa les mains sur ses hanches.


-Mais tu te rends compte ! S’écria-t-elle, enflammée, le regard furibond. Tu viens de te faire repérer, Alcro ! Bon sang, maintenant tu seras recherché à cause de moi ! Tu auras les autorités aux fesses, tu n’auras plus de tranquillité ! Ton peuple te reniera et te jugera de traître, et … et …

Le souffle lui manquait tant sa tirade avait été rapide. Et alors que la Filante croisait le regard étonné de son interlocuteur, elle se jeta à son cou et le serra contre elle, mortellement inquiète. La colère la gagnait facilement lorsqu’elle était inquiète … C’était son autre moyen à elle pour échapper à ses sentiments, en outre, à cet instant, la peur et l’inquiétude.

-Ne mets plus ta vie en péril de cette manière, si tu ne veux pas finir traqué et recherché … S’il te plaît, murmura-t-elle, les yeux fermés.

Alcro resserra son étreinte, la collant un peu plus contre lui. Mais de toute façon, ma vie était déjà en péril, puisque ma vie maintenant c'est toi ...Entendit-elle Alcro murmurer dans son esprit d'une voix douce.


Se rendant compte de ce qui se passait, elle sentit ses joues s'empourprer. Elle recula légèrement, sans pour autant quitter son regard ni son étreinte. Elle le regardait profondément, éternellement surprise. Que venait-il de dire ?! Elle était muette de stupéfaction. Mais ...

-D'accord, céda-t-il.

Ses propres paroles résonnèrent brusquemment dans son esprit. Traqué et recherché. Mise à mort. Zohéir. Elle se concentra derechef. Le temps leur manquait. Elle aura une discution sérieuse plus tard.

-On doit sortir d’ici. Maintenant, déclara-t-elle en balayant l’endroit de son regard gris voilé d’inquiétude.

Elle se tourna vers lui et décida de lui apprendre sa découverte.

-Alcro, commença-t-elle d’une voix légèrement tremblante. J’ai appris que Zohéir allait être exécuté. Il faut aller l’aider ! Et … Je compte m’y rendre, coûte que coûte, veux-tu te joindre à moi ?


Elle le fixa avec intensité, vrillant son regard gris tempête dans celui de son Gamma

Car oui, elle n’y arriverait pas seule. L’ampleur de la tâche était trop grande. Et Zohéir méritait d’avoir toutes les chances de son côté pour qu’il puisse s’en sortir vivant de cet enfer. Et Eleana savait que seul Alcro pouvait l’aider. C’est pourquoi elle le dévisageait avec attention, ses mains toujours posées sur les épaules du jeune homme.



[Hors RP : Sorry, c'pas terrible -_-]



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini] Lun 2 Juil - 5:00

Dans un ensemble parfait, sans qu'aucune parole n'eut besoin d'être échangée, les deux compagnons se positionnèrent de manière à devoir affronter trois gardes chacun. Dans un hurlement de rage poussé par celui qui devait être le chef, les corps se rencontrèrent et le combat commença. Les sens en alerte, amplifiés par ses quelques gênes animal, il perçut aisément le sifflement de l'air engendré par la course d'une dague dans les airs. Il plongea à terre, en profita pour percuter le genoux d'un des gardes qui émit un craquement sinistre, suivit d'un long cri de douleur. Il ne put éviter l'offensive de l'un d'eux : il se crispa de douleur lorsque la dague entaille son bras. Furieux, il se métamorphosa en loup et put aisément venir à bout de son attaquant qui retomba au sol, une main portée à sa gorge ensanglantée. Alcro, qui paraît les coups de ses ennemis un à un, se hasarda une seconde à regarder Eleana. Celle-ci avait déjà réussi à mettre un homme à terre. L'animux, soulagé, reprit son combat. Il fut de nouveau touché au niveau des flancs par une lance aiguisée, mais s'en suivit une terrible riposte qui assomma son assaillant. Le dernier debout rejoint bientôt son compagnon, le sang abondant d'une plaie au niveau de l'arcade sourcilière. Dans une inspiration théâtre, il s'épousseta les mains tel un combattant fier d'avoir gagné, les épaules carrées et le menton relevé. Dans un large sourire satisfait, il se détourna vers son Alpha dont il imaginait déjà l'expression : un brin fière et complice.
Elle fut toute autre. L'exaspération se lisait sans peine sur son visage. D'un pas rapide et brusque, elle se posta les mains sur les hanches devant Alcro, se voulant la plus grande possible malgré que le jeune homme la dépasse d'une large tête.

« - Mais tu te rends compte !  S'emporta-t-elle soudainement, débitant son texte à une allure folle. Tu viens de te faire repérer, Alcro ! Bon sang, maintenant tu seras recherché à cause de moi ! Tu auras les autorités aux fesses, tu n’auras plus de tranquillité ! Ton peuple te reniera et te jugera de traître, et … et … »

Reprenant son souffle l'espace d'une seconde, et en en profitant pour croiser le regard plus qu'étonné d'Alcro, elle se jeta brusquement à son cou. D'abord surpris, le jeune homme ne put être qu'heureux de ce soudain élan d'affection.

« - Ne mets plus ta vie en péril de cette manière, si tu ne veux pas finir traqué et recherché … S’il te plaît. »

« Mais de toute façon, ma vie était déjà en péril, puisque ma vie maintenant c'est toi ... » pensa-t-il affectueusement, oubliant que désormais, ils pouvaient tous deux être liés par la télépathie et qu'il était fort probable qu'elle l'ait entendu. Toutefois, elle ne sembla pas le relever.

« - D'accord. » lâcha-t-il simplement, afin de la rassurer – même si il savait pertinemment qu'il n'aurait aucun mal à récidiver, et que se mettre ainsi les siens à dos n'était pas vraiment nouveau.

« - On doit sortir d’ici. Maintenant. »

Son regard se posa sur les corps des gardes gisant au sol. Certains, toujours conscients mais agonisants, les fixaient de leurs yeux ronds. Alcro ne put s'empêcher de porter un énorme coup de pied en plein dans l'abdomen de l'un d'eux, qui se contorsionna de douleur et leur ficha enfin la paix.

« - Alcro,  reprit-elle, soudainement très sérieuse, la voix et les yeux trahissant une certaine inquiétude. J’ai appris que Zohéir allait être exécuté. Il faut aller l’aider ! Et … Je compte m’y rendre, coûte que coûte, veux-tu te joindre à moi ? »

Zohéir ? L'elfe qui avait participé à leur voyage à travers les Terres des Dragons ? Ce même Zohéir qui avait tenté impunément de tuer Laurena ? Ce même Zohéir qu'Eleana avait maudit, souhaitait la mort et essayait elle-même de le massacrer ?
Elle voulait sauver Zohéir ?!
Alors qu'il s'apprêtait à riposter, le regard gris tempête de la jeune femme, qui en était presque devenu suppliant, l'en empêcha. Il ne put que se résigner à acquiescer d'un léger hochement de tête. Il n'aimait pas cet elfe, mais visiblement, Eleana, si. Et si il ne le faisait par pour lui, alors il le ferait pour elle. La jeune femme esquissa un large sourire joviale, que l'animux n'avait pas eut la chance de contempler depuis bien longtemps …

« - Alors allons-y maintenant. Tu sais où sera-t-il exécuté ? »

Elle répondit d'un simple geste négatif de la tête. Alcro se détourna immédiatement vers le seul garde encore conscient. Une plaie béante s'ouvrait sur son flan, il haletait et s'appuyait contre un mur froid et insalubre de pierres. Le jeune homme aux cheveux d'ébène s'en approcha, et s'accroupit pour être à sa hauteur. Une lueur d'inquiétude mêlée à de la peur s'alluma dans le regard de l'homme.

« - Et toi, tu saurais pas où serait mis à mort un certain Zohéir, un elfe élémentaire de l'ombre ou de la lumière, par hasard ? »

L'homme arqua les sourcils et une étincelle de défi sillonna son regard. Il ne voulait rien dire. Alcro adopta une moue boudeuse et envoya un formidable coup de pied dans son abdomen. Le garde poussa un cri de douleur, mêlé au sang qu'il recrachait.

« - Mauvaise réponse. Je reformule ma question : Où est-il ?! »

L'inconnu se redressa péniblement, et entre deux toux rauques, finit par répondre.

« - A Gablod, la capitale de Satras. »

Alcro eut un sourire satisfait.

« - Voilà qui est mieux. »

Alors qu'il se détournait pour rejoindre Eleana, la voix rocailleuse de l'homme retentit dans son dos.

« - Je vous préviens ! Je retiendrai votre nom et votre visage, vous verrez, vous ne vous en tirerez pas comme ça ! Vous avez pactisé avec une ennemie, vous l'avez faite sortir de prison et avez agressé des gardes ! Bientôt, vous aurez toute la nation à vos tr... »

Il n'eut pas le temps d'achever sa phrase que, déjà, un couteau de jet se fichait dans sa gorge, faisant gicler son sang. Ses yeux s'embrumèrent et, bientôt, ne resta de lui qu'un malheureux corps sans vie baignant dans son propre sang. L'animux détourna le regard de ce terrible spectacle et déglutit. Eleana lui adressa un clin d'oeil, auquel il répondit avec un timide sourire. Malgré que depuis qu'il l'avait connue, il avait vu de nombreux morts, il n'y serait jamais réellement habitué … Son Alpha et lui quittèrent en vitesse les prisons, se faufilèrent à travers le rez-de-chaussée sans un bruit, sautèrent par une fenêtre pour parcourir une rue déserte avant d'attendre son dragon qu'ils avaient interpellés par le biais de leurs pensées. Ils attendirent dans le recoin d'une impasse que Könto arrive. Quelques minutes plus tard, celui-ci se posa difficilement sur le toit d'une bâtisse voisine. Les passants sursautèrent et partirent en courant, effrayés. Le dragon poussa un cri rauque, laissant échapper de sa gueule des voluptuées de jets de glace. Eleana et Alcro escaladèrent tant bien que mal les façades puis grimpèrent sur son dos.

« - En route pour Gablod, et le plus vite possible ! »

Bientôt, ne restaient d'eux qu'un minuscule point noir à l'horizon …


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini]

Revenir en haut Aller en bas

Un vol peut révéler bien des surprises ... [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde d'Eséphia :: Nouveau Monde :: Erténot :: Lansline-