Les Nécrosoris au pouvoir, la traque commence
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

« J'aurai préféré que, tout ça, elle le sache déjà ... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: « J'aurai préféré que, tout ça, elle le sache déjà ... » Sam 2 Juin - 23:14

J'aimerai bien tout lui dire ; lui dire tout ce que je pense, tout ce que j'ai sur le cœur, tout ce que crient mes rires et mes larmes... Mais je ne peux pas, les mots ne sortent pas, mon esprit est embrouillé. Alors je fais une brève tentative d'écriture, non pas pour impressionner je ne sais qui quant à mes facultés, ni pour moi-même d'ailleurs.
Je le fais pour elle, pour qu'elle comprenne enfin qu'elle est géniale, pour qu'elle comprenne enfin tout ce que j'essaye de lui dire depuis plusieurs jours sans y parvenir.


***



J'aime bien la façon dont on s'est rencontrées. Je regrettais amèrement une amie venue tout droit d'un jeu en ligne, et cette nouvelle venue me faisait étrangement penser à elle : mêmes rêves, mêmes personnages, mêmes façon d'écrire.
J'aime bien la vitesse à laquelle notre « relation » - si je puis dire, a évolué. Liens qui se sont tissés vite, peut-être trop vite, trop forts, parce que la réalité est toujours là pour nous talonner …
J'aime bien quand elle vient m'aider en non pas critiquant mes textes, mais en épluchant le tout, minutieusement, m'offrant quelques-unes de ses minutes. Et même si elle pense qu'elle ne fait que me critiquer, au sens péjoratif, elle ne sait pas à quel point elle a pu m'aider et à quel point je le suis redevable ...
J'aime, non, j'adore son style d'écriture. C'en est devenu une totale admiration, dès le début. Écriture fluide, souffle de poésie, vocabulaire soigneusement posé pour décoré le tout.
J'aime bien quand elle me montre ses graphs. Une nouvelle qualité à ajouter à la liste.
J'adore quand elle m'en envoie par lettres, que je puisse les accrochés sur le mur de ma chambre et que chaque matin en me levant, je les vois et souris bêtement …
J'aime tellement que l'on s'écrive, d'ailleurs. Écrire des lettres est bénéfique pour chacune de nous deux, écrire des lettres, c'est quelque chose que l'on ne peut pas effacer facilement. Une lettre, des dizaines d'années plus tard, peut très bien vous faire resurgir des souvenirs comme ceux-là …
J'aime demander chaque jour les clés de la boite aux lettres, avant de partir en cours, regarder si le facteur est passé, le maudire les trois quarts du temps … et l'adorer lorsque je vois mon nom sur le bout de papier.
J'aime lire ses lettres sur le chemin du collège, me sentir moins seule, rire aussi, manquer de trébucher à chaque pas ou de me faire écraser sur le passage piéton.
J'aime lui écrire en cours, et puis tout déchirer, parce que mes malheurs ça, elle n'en a pas besoin.
J'aime l'entendre jouer de la clarinette, parce que même si elle se juge mauvaise, peut-être en voyant des gens plus doués à l'école de musique, je m'en fiche : elle joue trop bien.
J'adore lui vanter tout ça, la complimenter sans arrêts, et me faire bouler, l'entendre me dire ta gueule, sourire parce que je sais qu'au fond, ça lui fait plaisir … Et j'aime bien lui faire plaisir, lui redonner un peu de la confiance en elle qu'elle a perdue.
Je n'aime pas ma façon de la jalouser. Dès le début également, je l'ai enviée, je me suis complètement remise en question. Mais je ne peux rien dire, elle écrit comme elle respire. Je n'ai pas à la jalouser.
Juste à l'admirer.
J'aime ses poésies. Poèmes parfois sombres, certes, poèmes parfois compliqués, certes. Mais si beaux à lire, si plaisants à côtoyer, comme venus du futur, de part leur incroyable richesse. Ils semblent empreints de des années de poésies derrière elle, et pourtant...
Je n'aime pas trop le fait qu'elle soit mâture, bien plus mâture que moi. J'aurai osé espérer, l'espace d'une seconde que j'aurai pu jouer avec le rôle de l'aînée, oserai-je – jusqu'à celui d'une grande sœur ?
J'aime son humour. Sarcastique, tatillon, pointe d'auto-dérision.
Je n'aime pas quand elle ne me répond pas, du moins, pendant les deux heures qui suivent l'envoi de mon message. Je me doute qu'elle ne peut pas, qu'elle a d'autres occupations. Mais j'ai peur, tout simplement peur qu'y répondre l'embête, répondre à cette fille trop enfantine et aux paroles inutiles, que répondre n'est qu'une simple forme de politesse. J'ai peur de la lasser, de la perdre à chaque seconde.
J'aime quand elle a commencé à me raconter un peu sa vie.
J'ai moins aimé quand tout a déraillé pour elle …
J'aime bien son obsession pour une certaine Troll ; j'aime bien quand on se balance tout ce que l'on pense de « lui ».
J'aime moins que, depuis cet épisode, raconter ses malheurs, être morose et triste est synonyme de Troll.
J'aurai aimé avoir su comment la retenir ici, en tant que rpgiste, parce que même si elle reste pour nous parler, ça n'est plus pareil ... Parce qu'elle écrit tellement bien que lire ses rp's m'apaisent comme ils attisent ma jalousie, parce qu'elle écrit tellement bien qu'en vérité, je les lis énormément pour moi-même m'améliorer.
J'adore lui parler au téléphone. En vérité, tout ce que je lui dis, je ne le raconte pas non plus à tout le monde.
J'aime bien lui raconter des grosses conneries, passer pour une débile mentale mais, au moins, la faire rire.
J'adore son rire tout court.
J'aime bien raccrocher avec le sourire aux lèvres.
J'aime moins la quitter, complètement en larmes …
Je n'aime pas entendre les gens pleurer au téléphone. J'ai mal, j'en peux plus : non pas d'essayer de prendre un peu de son propre mal, mais marre d'être tellement quiche que je ne sais pas réconforter les gens.
J'en ai marre de me sentir si impuissante.
J'aimerai bien pouvoir sauter de mon balcon la nuit, voyager en clandestine à travers toute la France, arriver chez elle le soir, l'attendre au pied de sa porte, la voir revenir du collège et dire tout simplement « Bonjour. »
J'aimerai bien aussi la trouver au pas de ma porte, comme ça, sans prévenir.
J'aime bien tous ces monologues que je fais dans ma douche ou dans mon lit, toutes ces scènes de rencontre que j'imagine que, j'espère, se réaliseront ….
En bref, je l'adore, même si elle l'avait déjà compris.
Mais je préférerai que ce soit elle qui s'aime bien, juste un peu, qu'elle arrête donc de se déteste parce que c'est une fille géniale au caractère bien trempé et au bel avenir.
J'aimerai bien être à côté d'elle, tout le temps, lui serrer la main pour lui signifier qu'elle n'est pas seule, la prendre dans mes bras pour lui arracher toute sa souffrance que j'ai déjà si bien connue ...

J'aime pas cette putain de distance …

You are Bro, the only Bro. For ever for me. Don't forget it … This text is just for you.



Dernière édition par Alcro le Dim 3 Juin - 4:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zohéir X'enlil
Élite des Assassins ~ Neutreavatar
Compte Héros :

Messages : 753

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: « J'aurai préféré que, tout ça, elle le sache déjà ... » Dim 3 Juin - 2:05


Dix-sept. Dix-sept, comme le nombre de fois que j’ai relu ce texte. Dix-sept, comme le nombre de fois que j’ai pleuré. Dix-sept, comme le nombre de fois que je me suis dit d’arrête de le relire. Dix-sept, comme le nombre de fois que je n’ai pas trouvé les mots pour répondre. Dix-sept, comme le nombre de fois que j’ai été bouleversée.
Je vais me taire. Je vais laisser les mots parler pour moi.

À des kilomètres

Le silence de la nuit, le chant des grillons,
Le temps abasourdi qui pressant les moissons,
Et moi dans mon lit, je rêve d’une raison,
Pour partir loin d’ici, à cette sensation.

Mes étoiles sont identiques aux tiennes,
Dans le ciel lyrique, le même noir règne ;
Tandis que le cycle de la vie m’entraîne,
Je quitte l’existence, rejoins la tienne.

À des kilomètres, je songe à demain,
Et je regrette de ne pas tenir ta main ;
Mais finalement peut-être que mon destin
N’est pas seul maître de lui et dépend du tien.

Et le soir, lorsque tu raccroches, je me dis,
Qu’il faut y croire, la distance infinie,
Finira bien dans le noir, alors je souris,
À l’idée de te voir, j’espère et je prie.

L’infini à côté de toi me semble bien petit.

For you, Cow. I’m always with you, in your shadow. Don’t worry.
03/06/2012

P.S. Thanks. Thank you very much. <-- Ceci est un euphémisme.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Il y a à peine un instant, on m'a regardé pour toujours.
On n’est pas misanthrope pour rien, ni philanthrope pour les autres.
I'm Bro. The only Bro.




ZagZag, Cow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcro
Élite des Voleurs ~ Résistantavatar
Compte Héros :

Messages : 770

Magie : Gamma de l'Air

Points de récompenses : 1


Infos au combat
Points de vie:
30/30  (30/30)
Points de mana :
20/20  (20/20)
.:
MessageSujet: Re: « J'aurai préféré que, tout ça, elle le sache déjà ... » Dim 3 Juin - 4:12

Pendant que toi tu pleures, moi je glousse et je tremble comme une feuille ...
Tu vois, une nouvelle preuve de ta "supériorité" ( je ne sais pas tellement comment le définir ... ), je ne savais même pas ce que voulait dire euphémisme. Bon diou ça m'énerve, maintenant j'ai encore d'autres lignes à ajouter, mais bon, je crois que tu as déjà tout compris ...

Tu sais quoi?
Ton poème va finir sur le mur de ma chambre.
En gros.
Au milieu du mur.

Merci :') ♥️

Edit : J'ai pas pu m'empêcher d'éditer le texte au-dessus en fait ... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: « J'aurai préféré que, tout ça, elle le sache déjà ... »

Revenir en haut Aller en bas

« J'aurai préféré que, tout ça, elle le sache déjà ... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde d'Eséphia :: Hors RP :: Section arts :: Atelier écriture-